Orsinium

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Nova Orsinium)
Aller à : navigation, rechercher

Orsinium

Nova Orsinium

Description de l'image  ON Symbole Zenithar.png.
Administration
Forme de l'État Cité-État, Chefferie
Titre du dirigeant Chef
Continent Tamriel
Race principale Orque
Peuples Gobelin, Gremlin
Monnaie Septim
Histoire
- Déclarée
- Reconnue
par Torug gro-Igron
par les Second et Troisième Empires
Fondation par Torug gro-Igron


Orsinium, signifiant "Ville des Parias" dans la langue elfique, désigne un royaume Orque qui a été détruit et reconstruit à de nombreuses reprises.

Description

Orsinium est depuis des millénaires un refuge pour les espèces autochtones de Tamriel, chassées de tout temps par les Humains et les Elfes.

La déité dominante est Arkay.

Histoire

Première Orsinium

Ruine de la première Orsinium en 2E 582

Après la transformation de Trinimac en Malacath, les Orques, transformés eux aussi, furent persécutés pendant près de deux siècles. Fuyant Hauteroche, Cyrodiil et Bordeciel certains d'entre eux, menés par Torug gro-Igron, décidèrent de fonder la ville d’Orsinium dans la région reculée des Montagnes de Wrothgar et plus précisément sur le lieu dit de l'Escarpe de Wrothgar[1].

La ville grandit et prospéra durant la première ère, notamment durant la Ra-Gada. En effet, de nombreux réfugiés orques vinrent grossir les rangs de l'armée d'Orsinium. Cette armée devint assez puissante pour ambitionner de prendre le contrôle du Bjoulsae, dans le but de faire payer l'utilisation du fleuve à Refuge.

Article détaillé : Siège d'Orsinium.

Confrontés à cette montée en puissance, les Brétons de Daguefilante, les Rougegardes de Sentinelle et l’ordre Ansei de Diagna décidèrent de s'unir pour faire le siège d’Orsinium. En 1E 980, après 30 ans de siège, l’alliance parvint à percer les défenses de la forteresse et annihila la ville et ses habitants.

Deuxième Orsinium

Vue de la seconde Orsinium en construction aux environ de la 2E 582

Sous le règne du roi Kurog, le royaume d'Orsinium rejoint l'Alliance de Daguefilante aux côtés des Brétons et des Rougegardes. Après sa défaite, le roi Barzag estima qu'il devait revoir ses alliances, sans affirmer s'il décidait de maintenir ou non le royaume d'Orsinium dans l'Alliance de Daguefilante.

Troisième Orsinium

Des Orques visionnaires tentèrent de créer de nouvelles patries au cours des trois millénaires suivants, mais toutes furent attaquées et annihilées avant d'avoir pu prendre racine.

En 3E 399, Gortwog gro-Nagorm regagna l’ancien territoire d’Orsinium lors d’un duel contre le seigneur Bowyn, un noble bréton. Il reconstruisit la cité et la fit prospérer.

En 3E 405, suite aux évènements du Voile de l'Ouest, le chef orque étendit son royaume à une grande partie de Hauteroche et demanda à ce qu'il soit élevé au rang de province par l'Empereur.

Par la suite, une alliance entre Orsinium et son ancien ennemi, Refuge, fut signée augurant une nouvelle entente dans la région.

Quatrième Orsinium

Orsinium fut de nouveau assiégée par les forces coalisées de Martelfell et de Refuge quelque part entre 4E 1 et 4E 40.

Heureusement, la Légion impériale intervint de justesse afin de protéger le royaume et ainsi, de nombreux Orques furent sauvés de l'anéantissement. Suite à cet évènement, nombre d'entre eux s'enrôlèrent massivement dans la Légion.

Néanmoins, il semblerait que le royaume ait depuis été déplacé entre Martelfell et Bordeciel.

Galerie

Orsinium en 2E583

Références bibliographiques