Gloire d'Hallin

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Gloire d'Hallin

Hallin's Stand

Ojwambu

Description de cette image, également commentée ci-après

La Gloire d'Hallin en 2E 582

Administration
Province Martelfell
Région Bangkorai
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la Gloire d'Hallin en 2E 582

La Gloire d'Hallin est une grande ville Rougegarde de la partie en Martelfell de la région de Bangkorai. Elle est nommée en hommage au héros Derik Hallin qui sauve la ville d'une armée de Gobelins.

Description

En 2E 582, la ville est globalement circulaire et découpée en quatre quartiers.

L'entrée principale, située à l'est, donne sur une grande place avec une fontaine centrale où se retrouve la plupart des vendeurs de rues de la ville. On y trouve également le siège local de la Guilde des Guerriers.

Le quartier sud est le quartier marchand avec ses magasins situés dans des structures maçonnées. Des entrepôts permettent le stockage des marchandises et une porte dans la muraille donne sur une route qui rejoint l'entrée principale au nord ou part vers le sud.

Le quartier nord est le quartier des habitations où l'on trouve deux auberges et le siège local de la Guilde des Mages.

Enfin, à l'ouest, l'imposant palais de la ville, protégé par deux tours de garde au nord et au sud, domine la cité.

Histoire

La ville est construite à une date inconnue par une certaine reine Ojwa qui la nomme Ojwambu[1]. Cependant, les habitants sont menacés par une tribu de gobelins ayant survécu à l'épée de Divad Hunding. Derik Hallin, dernier des Anseis, entreprend de défendre la ville et parvient à éliminer la menace, au prix de sa vie. Pour honorer sa mémoire, la reine renomme la ville Gloire d'Hallin[2].

À une date inconnue, la ville fait partie du royaume de Sentinelle[3].

En 2E 541, la ville résiste quelques temps aux armées crevassaises de Durcorach avant de tomber[4].

En 2E 582, la ville et sa dirigeante sont capturées[5] par les Impériaux dirigés par Septima Tharn. Les Impériaux en profitent pour lancer plusieurs expéditions dans les ruines de la région[6][7]. Cependant, la vipère rouge, le chef de la Guilde des Voleurs locale[8][9], aidé d'un aventurier parvient à récupérer le contrôle de la ville et à éliminer les Impériaux[10].

Notes et références