Désert d'Alik'r

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Désert d'Alik'r

Alik'r Desert

Description de l'image  Alikr.jpg.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de l'Alik'r en 2E 582

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation du Désert d'Alik'r sur Tamriel

Administration
Continent Tamriel

Le Désert d'Alik'r est l'un des plus grands espaces désertiques de Tamriel. Situé au cœur de Martelfell[1] , il est essentiellement peuplé de Rougegardes qui vénèrent surtout Satakal[2].

Description

Car tous ceux du sang des Rougegardes
Apportent l'immensité avec eux où qu'ils aillent.
Le désert enserre notre coeur et notre âme,
Sa flamme dans nos yeux et nos oreilles.
La poussière ne meurt pas, et nous ne sommes que poussière
Ballotés par le vent, éphémères, éternels, tous.

— Weltan, De l'immortalité de la poussière

L'Alik'r est une étendue désertique et rocayeuse[3] balayée par les vents[4].

Il abrite plusieurs ruines Dwemers[5][6] ainsi qu'un ancien bastion des Lames, le Temple d'Heurtebise[7]. On y trouve également les cités de Sentinel, Bergame, Kozanset, Satakalaam et Lainlyn.

De fait des faibles ressources disponibles dans le désert, les habitant ont dû faire preuve d'ingéniosité pour s'en sortir. Ainsi le commerce d'épice[8][9] est développé dans la région et celle-ci est également connue pour ses bateaux[10]. Les tribus nomades utilisent des collecteurs de rosée pour obtenir de l'eau[11] ailleurs que dans les rares oasis de la région. Le désert est également connu pour être une des meilleures sources d'améthystes du continent[12][13].

Loué pour sa beauté[14], ce désert reste tout de même dangereux puisqu'il abrite des créatures comme les scorpions géants ou encore des tranchedunes[15] sans compter la chaleur extrême[16][17] et le soleil brulant[18].

Histoire

Il était autrefois peuplé par des Ayléides puis par des Altmers qui s'y seraient installés lors de la Première Ère avant d'être chassé par la Ra-Gada[19][20].

Des héros ansei sont inhumés dans le désert avec leurs armes magiques afin qu'ils veillent sur la région et protègent ses habitants[21].

Durant l'Interrègne, la région, sous l'autorité du roi Fahara'jad, rejoint l'Alliance de Daguefilante[22][23].

Au cours du règne du roi Fahara'jad, l'un des vizirs assassine et relève d'entre les morts les autres vizirs afin de tuer le roi. Il échoue mais parvient à s'enfuir. Il lève donc une armée de zombies qui déferle sur la région. La religion rougegarde interdit de s'en prendre aux corps des ancêtres[24] aussi les habitants ne peuvent pas se défendre. Pris au piège, le roi fait appel à une ancienne secte, les Ash'abah. Ceux-ci, dépourvus des mêmes contraintes, éliminent l'armée ainsi que le nécromancien. La menace est écartée mais les traditionalistes reprochent au roi d'avoir utilisé les Ash'abah[25].

Des années plus tard, durant la Guerre des Alliances, les enfants du vizir entreprennent de continuer l'oeuvre de leur père. Aussi, des zombies sortent de la mer pour attaquer la région. Un agent du roi Émeric nouvellement débarqué de Fendretour parvient à combattre l'invasion mais ne peut empêcher les enfants du vizir de s'enfuir avec d'antiques artefacts ansei qui augmentent leur pouvoir nécromantique. Le roi Fahara'jad demande alors à l'agent de les traquer, ce qu'il fait à travers toute la région repoussant les morts-vivants avant de parvenir à éliminer les nécromanciens mettant un terme à la menace[26].

La région devient un royaume indépendant à une date inconnue mais elle est absorbée par Sentinelle lors du Voile de l'Ouest[27].

En 4E 171, au début de la Grande Guerre, les légions impériales sont repoussées à travers le désert par les armées altmeris. En 4E 174, les elfes sont repoussés dans le désert où ils subissent de lourdes pertes[28].

Galerie

Notes et références