Frôleciel

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Frôleciel

Skyreach

Dragon Gate

Description de cette image, également commentée ci-après

Frôleciel en 2E 582

Administration
Province Martelfell
Région Raidelorn
Monts de la Queue du Dragon

Frôleciel est une cité de Martelfell située dans le Raidelorn supérieur.

Description

Située entre Étoile du Dragon et Belkarth, cette cité aux tours élancées[1] est bâtie sur le flanc d'un sommet des Monts de la Queue du Dragon. Elle s'élève haut sur la montagne[2], mais également comporte toute une partie souterraine, notamment des catacombes[3][4]. Ce réseau souterrain court sous une partie du Raidelorn supérieur, connectant la cité aux cavernes de Loth'Na, plus au nord-est[5].

C'est remarquable ! La cité de Frôleciel s'étend non seulement autour des montagnes de la Queue de dragon, mais aussi à travers elles et même en dessous.— Réginus Buca, Explorateur de Frôleciel, Vol. 1

Histoire

La cité est fondée au Méréthique par les Nèdes. Elle est alors le siège du pouvoir d'une coalition de royaume, et abrite le trône du haut-roi et le conseil des rois[3][4]. Ce royaume se dédie à l'étude des étoiles et des Constellations, et à la maîtrise de leur magie. Très avancés, ils exploitent les propriétés magiques du nirncrux, un minerai très rare liés à Aetherius[6][7].

A la fin du huitième siècle de la première ère se déroule un drame qui participe à la chute de la cité : le haut-roi d'alors, Durac, a une fille qu'il compte marier à un des rois nèdes, afin de renforcer les liens entre les deux familles. Or, sa fille est éprise de l'ami de son père, un Elfe nommé Virmaril et adepte de la nécromancie. Bien que la princesse se fasse une raison et accepte le mariage politique pour le bien du royaume, ce n'est pas le cas de son amant, qui conspire alors contre la cité[3].

Suite à l'arrivée de la Ra Gada en 1E 800, les forces yokudanes menées par Tarish-Zi assaillent Raidelorn et assiègent la cité. En parallèle, Virmaril frappe : il assassine Durac et le conseil des rois, relève les morts des catacombes et les lâchent contre la cité[8]. Malgré l'ennemi à leurs portes, les défenseurs concentrent leurs efforts à terrasser Virmaril, sans succès. Ils décident donc d'utiliser leur magie afin de sceller le nécromant dans son repaire. Une partie des gardes se sacrifient donc, devenant des mort-vivants dédiés à la garde du Traître : les Veilleurs éternels[8].

Avec la disparition de la civilisation nède, la cité est abandonnée. Si elle reste connue dans la région pour son point de vue et son rendu dans le paysage[9][10], les ruines sont entourées de terres stériles peuplées de créatures féroces, comme des Welwas[11], des guêpes, scorpions et serpents géants, des Lamies et même des colonies dreughs, et par conséquent évitées.

Vers 2E 582, guidée par de rares mentions, comme le fragment de Pérénaal, un morceau de tablette gravée, une expédition se rend à Frôleciel afin de l'explorer et de l'étudier. A la même période cependant, la Cour écailleuse et ses alliés les Orques de fer explorent et s'emparent des ruines, dans leur tentative de conquête de Raidelorn[12][1]. C'est là que leur est révélé les secrets du nirncrux[6] et qu'ils produisent les terribles Mantikoras[13]. Ils utilisent le vaste réseau de galeries et de portails menant à la cité[14]. Malgré tout, ils ne sont pas les seuls à occuper les ruines.
Avec le temps Virmaril, devenu une liche se réveille et corrompt les Veilleurs. Il s'installe dans les catacombes, ranime les cadavres momifiés du conseil des rois et les morts de la nécropole. Il s'empare même de cadavres de la Cour écailleuse.

Alors que les Constellations ravagent la région mais que la Cour écailleuse commence à subir plusieurs revers, la Régente des Stratagèmes serpentins se retire dans la cité afin d'amorcer un rituel sensée la changer en la Constellation du Serpent, dont elle a fini par mépriser les méthodes[15]. Si elle devient la Vipère exaltée[16], ses plans sont entravés par la coalition de guildes menée par les Astromanciens et les Indomptables et la Régente est vaincue, mettant fin aux manigances de la Cour écailleuse[14]. En parallèle, un croisé mène une expédition dans les catacombes afin de terrasser définitivement Virmaril.

A la troisième ère, un village du nom de Dragon Gate a été rebâti sur le site de l'ancienne Frôleciel. Au cours du Simulacre Impérial, il est dirigé par le seigneur Krut.

Galerie

Notes et références