Tarish-Zi

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Tarish-Zi
Description de cette image, également commentée ci-après

Tarish-Zi en 2E 582

Biographie
Race Rougegarde
Sexe Homme
Fonctions
Titre(s) et désignation(s) Empereur

Tarish-Zi était un empereur Yokudan lors de la Ra-Gada vers 1E 808[1] et un membre des Na-Totambu. L’empereur autoproclamé dirigea les Anka-Ra, un groupe de guerriers redoutables, réputés pour leur maîtrise de l’épée. Tarish-Zi était réputé cruel et sans pitié[2] et les Anka-Ra passèrent pour une armée sanglante de Martelfell à Raidelorn, revendiquant les terres comme leurs nouveaux foyers[3].

Bien que de nombreux Ra-Gada se soit installé dans le sud de la province, Tarish-Zi rêvait de plus grandes conquêtes, rassemblant une grande partie de sa famille et de ses fidèles pour conquérir Raidelorn. Ils laissèrent peu de survivants sur leur passage et sont accusés d’avoir anéanti les Nédes de l'est de Martelfell, dont la culture c'était déjà estompé au moment de l’arrivée de la Ra-Gada[4][5]. Tarish-Zi était responsable de la destruction de la ville nédique de la Retraite de Reinhold, qu'il ordonna d'enterrer sous la terre après avoir été submergé par le célèbre trésor censé être entreposé dans les ruines[6]. Il assiégea la ville nédique qui devint connue sous le nom de Larme de Shada, et dans leur désespoir, les Nédes invitèrent les Néréides à les protéger des Yokudans[7].

Tarish-Zi et ses Anka-Ra se sont finalement installés à Raidelorn[8]. Pendant un certain temps, il gouverna son royaume selon la tradition, même si cette paix a été de courte durée. Poussé par sa soif de pouvoir, il commença à se faire passer pour un "empereur" plutôt que pour un roi, tournant ses armées contre ses propres alliés. Il chercha à envahir Cyrodiil, ce à quoi son peuple s’opposa. Il recruta le talentueux aventurier impérial Titus Valerius au sein de sa garde royale. Titus travailla secrètement avec le peuple du royaume de Tarish-Zi pour le destituer du pouvoir et, bien que la rébellion fût fatale, elle l'effrayait encore suffisamment pour qu'il renonce à ses plans d'invasions les territoires voisins[6]. Les Anka-Ra ont finalement été enterrés en Raidelorn, mais même à la mort, leur esprit était lié à Tarish-Zi par un serment de loyauté éternelle.

Cette éternelle fidélité a été exploitée dans 2E 582, lorsque les constellations sont tombées du ciel au-dessus de Raidelorn et ont pris une forme mortelle en tant que Célestes. Le céleste guerrier était un de ces célestes et il a utilisé ses pouvoirs divins pour appeler de grands guerriers du passé. Cependant, il l'a fait à la demande de la constellation du serpent qui l'avait corrompu, et a donc appelé Tarish-Zi et les Anka-Ra. Sous le contrôle du Serpent, les Anka-Ra se levèrent de leurs tombeaux funéraires en tant que guerriers de sable et commencèrent à rassembler une armée afin d'assiéger Raidelorn.

Avec les Anka-Ra, Titus Valerius fut projeté dans le temps par le céleste guerrier avant sa corruption, afin que Valerius puisse agir en tant que champion. Valérius était un sujet de Tarish-Zi dans sa vie, mais ne lui devait aucune loyauté et, en tant que tel, pouvait agir de manière autonome, en dehors de l'influence du Serpent. Alors que la guilde des Astromanciens tentait d'empêcher l'invocation d'Anka-Ra supplémentaire conformément aux instructions du céleste voleur, aidé du vestige, Valerius localisa et entra dans la tombe de Tarish-Zi dans le sud de Raidelorn. Tarish-Zi fut alors vaincu et le guerrier fut sauvé de la corruption du serpent, mettant ainsi fin à la menace Anka-Ra[7].

Notes et références

Apparitions

Références