Nédique

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Les Nédiques (ou Nèdes) constituent un groupe culturel varié d'êtres humains vivant sur Tamriel au cours de l'Ère Méréthique et du premier millénaire de l'Ère Première. La plupart des Nédiques ont évolué pour devenir les Brétons et les Impériaux, ou ont été assimilés/éradiqués par les Nordiques et les Rougegardes. Depuis le second millénaire de l'Ère Première, il ne subsiste que quelques enclaves isolées qui peuvent être qualifiées de "Nédiques".

Le terme de "Nédique" provient d'une des nombreuses tribus des premiers hommes de Tamriel, qui par généralisation a été appliqué à l'ensemble des ces peuples humains pré-nordiques. La seule exception est celle des Kothringis qui sont considérés comme morphologiquement et culturellement trop différents des autres peuples Nédiques.

Histoire

Les premières installations Nédiques sur Tamriel sont datées des environs de l'an 1000 de l'Ère Méréthique[1]. Ils s'installent sur la majorité du continent, notamment sur les territoires de Cyrodiil[2], Martelfell, Hauteroche[3], le Val-Boisé[4], Morrowind[1] ou encore l'Argonie[5]. Ils prennent aussi la mer et s'installent sur différents archipels de îles, tels que l'île de Herne[6] ou l'archipel de Cathnoquey[7]. S'il ne fait aucun doute que les Nédiques se sont installés sur Tamriel bien avant l'arrivée des Nordiques d'Ysgramor, il est tout de même suggéré que les premiers Nédiques étaient eux-mêmes des migrants en provenance d'Atmora qui se sont rapidement différenciés des Nordiques d'Atmora[1]. D'autres thèses stipulent que les Nédiques sont des autochtones de Tamriel[8].

S'ils étaient installés sur la majorité du continent, ils étaient numériquement peu nombreux[1] et vivaient de façon assez harmonieuse avec les autres peuples, les elfes notamment. Ils ont été largement été influencés par les pratiques elfiques, notamment au niveau des religions. Ainsi ceux de Cyrodiil ont adoptés les dieux Ayléides des cités environnantes[9], ceux de Raidelorn ont hérité du Culte des étoiles des Ayléides/Altmers/Dwemers locaux[10]. En Hauteroche les Nédiques ont développé le druidisme[11] avant d'adopter la religion des Direnni et de devenir des Brétons. Ceux de Cathnoquey ont adoptés un culte centré sur la figure du taureau[7].

Les Nédiques en Morrowind ont été rapidement exterminés par les elfes locaux[1]. Et dans les tous premiers siècles de l'ère première, les Nédiques d'Hauteroche ont été totalement remplacés par les Brétons, et ceux de Cyrodiil sont devenus les Impériaux. Par la suite les impériaux coloviens exterminent les Nédiques du Val-Boisé[4]. Pendant quelques siècles le seul territoire de Tamriel considéré comme Nédique est les terres formant Martelfell, où ils cohabitent avec les elfes, Orcs et Gobelins.

La Ra Gada, l'invasion de Tamriel par les Rougegardes débute au neuvième siècle de l'ère première. Les Nédiques installés sur l'île de Herne sont les premiers à tomber sous les lames rougegardes[6], puis suivent ceux du continent. La dernière enclave Nédique en Martelfell se trouve en Raidelorn, la Citadelle de Hel Ra, qui finit par tomber face à l'armée des Anka-Ra de Tarish-Zi[12].

Suite à la Ra Gada, les Nédiques ne semblent plus exister en temps que peuple à part entière sur Tamriel. Les Keptu-quey sur l'archipel de Cathnoquey sont les seuls survivants connus des peuples Nédiques[7].

Les Nédiques ancêtres de tous les Hommes

Le Troisième Empire de Cyrodiil a installé la propagande selon laquelle les Nédiques seraient les premiers hommes à avoir colonisé Tamriel sous la direction d'Ysgramor. Suite à la Nuit des Larmes, les Nédiques auraient été asservis par les elfes.

Cette propagande stipule ainsi que les Nédiques sont juste des "proto-nordiques" et permet de justifier que tous les hommes, à l'exception des Rougegardes, sont les descendants d'Ysgramor. Ceci malgré les nombreuses preuves archéologiques démontrant que les Nédiques pré-dataient Ysgramor[13][14].

Cette propagande a été instaurée, car Tiber Septim, le premier empereur du Troisième Empire, est dit "venir d'Atmora"[4]. Cela permet d’assoir sa légitimité afin de diriger l'ensemble des êtres humains de Tamriel.

Tribus

On compte plusieurs tribus nédiques qui ont marqué l'histoire de Tamriel. Parmi elles, Les Atmorans, ou proto-Nordiques, les Keptu, qui donnèrent pour parti les Crevassais, la tribu de Galen, ancêtre des Brétons, et les Kothris, habitants du Marais Noir. D'autres tribus existent, pour lesquelles les informations sont plus rares, comme les Péréna, les Duraki les « Hommes-de-Ket », les Ket-Keptu, les Orma, les Yerpest, les Horwalli, les Hommes-de-'Kreath, les Hommes-de-Ge, les Al-Hared ou encore les Al-Gemha[15].

Noms

Les noms des Nédiques ne se composent en général que d'un seul mot. Certains sont propres à une peuplade nédique (Zuathas pour les Keptu, Zuuk pour les Kothris, ..), ce qui dénote une identité prononcée de ces tribus humaines.

Noms masculins

Armok, Durac, Garalan, Shavmar, Zuathas, Zuuk

Noms féminins

Perrif, Saradin

A lire

Notes et références