Tiber Septim

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Tiber Septim
Description de l'image  GuidePocheV1-2.jpg.
Biographie
Naissance 2E 825, Atmora/Alcaire
Décès 3E 38
Race Inconnue
Sexe Homme
Enfant(s) au moins un fils
Fonctions
Affiliation Empire
Légion Impériale
Titre(s) et désignation(s) Général des États Coloviens
Seigneur de Tamriel
Empereur
Dovahkiin
Talos
Ysmir
Hjalti
Début de règne 2E 854
Fin de règne 3E 38

Tiber Septim est l'une des plus grandes figures de l'histoire de Tamriel.

Fondateur de la Maison de Septim et du Troisième Empire, Tiber Septim est également connu pour être celui qui est devenu le neuvième Divin, Talos.

Biographie

Orthodoxie

Il est né en Atmora sous le nom de Talos, qui signifie Couronne de Tempête en Ehlnofex. Il passe sa jeunesse en Bordeciel, apprenant auprès des chefs de guerre l'art ancestral des Langues aussi bien que les stratégies martiales[1].

À l'âge de 20 ans, il mène l'invasion du Vieil Hrol'dan, arrachant la région des mains des Hommes-sorcières de Hauteroche. C'est peu après qu'on apprend que les tempêtes "dites" par les Grises-Barbes vont se déclencher. Alors que les villages aux alentours sont en pleine évacuation, Talos s'aventure dans les montagnes où les Grises-Barbes vivent.

Quand il arrive, les Grises-Barbes ne portent plus leurs baillons, et prononcent alors son nom. Le Monde tremble lorsque les Barbes Grises disent à Talos que son destin est de diriger Tamriel, et qu'il doit pour cela aller vers le sud.

Talos devient le Général des États Coloviens, alors gouvernés par le Roi Cuhlecain, futur Empereur[1].

Le Général Talos affronte les armées constituées par Bordeciel et Hauteroche sur le champ de bataille de Sancre Tor. Lorsqu'elles voient qu'il maîtrise le thu'um[1], les forces nordiques le rejoignent et le reconnaissent comme étant le fils de Bordeciel et l'héritier des Empires des Hommes. Au sein de la forteresse de Sancre Tor, Talos aurait retrouvé l'Amulette des Rois dans le tombeau de Reman III[2].

Lors de l'assassinat de l'Empereur Cuhlecain, il réchappe à la mort de peu et a la gorge tranchée. Dès lors, il est incapable d'utiliser la Voix et n'est plus capable que de murmurer. Le trône de Tamriel lui revint pourtant. Il prend alors le nom cyrodiilien de Tiber Septim, ainsi que le nom nordique de Ysmir, Dragon du Nord.

Il aurait eu une relation avec Barenziah qu'il aurait mise enceinte mais aurait forcée d'avorter[3].

Tiber Septim accompagné d'Amiel Richton

C'est lui qui décide le changement d'Ère en 2E 897 après avoir entièrement unifié Tamriel[4].

À sa mort, lors de la 38e année de la 3e Ère, à l'âge de 108 ans, Tiber Septim est élevé au rang de demi-dieu, sous son véritable nom, Talos[5].

Il est révéré par le culte de Talos, une secte impériale visant la survie de l'Empire à tout prix[6].

Au regard de ses 81 ans de règne, c'est son petit-fils Pélagius Septim I qui lui succède[4].

Hérésie

Une version considérée comme hérétique raconte qu'il est né sous le nom de Hjalti Barbe-Naissante dans le royaume bréton d'Alcaire où il est célébré tous les 24 mi-l'an[7].

Sa vie en tant que général de Cuhlecain suit à peu près la version orthodoxe jusqu'à la mort de l'Empereur. Ce serait lui qui aurait assassiné Cuhlecain et éliminé ses partisans afin de prendre le pouvoir[8].

Artefacts

Peu d'artefacts sont liés à Tiber Septim.

Après être allé visiter les Grises-Barbes, Tiber serait redescendu du Haut Hrothgar en utilisant les Bottes de l'Apôtre qui lui aurait permis de léviter[9].

Son armure est également considérée comme l'un de ses artefacts. Il est enterré avec dans la catacombe de Sancre Tor mais le Champion de Cyrodiil la récupère pour que Martin Septim s'en serve pour ouvrir un passage vers le Paradis de Mankar Camoran[10].

Notes et références

Apparitions

Références