Uriel Septim III

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Disambig colour.png Pour les articles homonymes, voir Uriel Septim.
Uriel Mantiarco
Description de cette image, également commentée ci-après

Statue d'Uriel III, Cité Impériale[1]

Biographie
Naissance 3E 97
Décès 3E 127
Race Impérial
Sexe Homme
Père Mantiarco
Mère Potéma Septim
Fonctions
Affiliation Empire Septim
Titre(s) et désignation(s) Empereur
Roi de Solitude
Uriel Septim III
Début de règne 3E 121
Fin de règne 3E 127

Uriel Septim III, de son vrai nom Uriel Mantiarco, est le premier cousin de l'impératrice Kintyra Septim II et le fils de la reine Potéma Septim de Solitude et du roi Mantiarco de solitude.

Biographie

Jeunesse

En 3E 97, après une succession de fausses couches, Potéma, la reine de Solitude, donne finalement naissance à un fils, qu'elle nomme Uriel en l'honneur de son grand-père. Mantiarco, le père fait aussitôt d'Uriel son héritier, mais la reine a de bien plus grandes ambitions pour son fils. Trois ans plus tard, en 3E 100, son père meurt durant le printemps, Uriel devient alors, à l'âge de trois ans, roi de Solitude, régnant conjointement avec sa mère[2].

En 3E 120, lors d'une visite à la cour impériale, Uriel et sa mère assistent à la mort de l'Empereur Antiochus Septim et contestent aussitôt le droit qu'a Kintyra de succéder à son père[2].

Guerre du Diamant Rouge

Pour l'empêcher d'être couronnée, Uriel accuse Kintyra d'être une bâtarde, née pendant la décadence que la Cité Impériale connue pendant le règne de son père. Comme Kintyra est quand même instituée impératrice, Uriel soulève une armée avec des rois félons de Hauteroche, Bordeciel et Morrowind. Avec l'aide de la reine Potéma, il coordonne trois attaques simultanées sur l'Empire Septim[3].

La première de ces trois attaques a lieu sur la Baie d'Iliaque et sépare les provinces de Hauteroche et Martelfell. Les forces de Kintyra sont annihilées et l'Impératrice est capturée[4].

La seconde attaque est conduite contre des garnisons impériales de la côte de Morrowind. Le prince consort de l'impératrice, Kontin Arynx, tombe en défendant une de ces forteresses[4].

La troisième et dernière attaque majeure sur la Cité Impériale est relativement rapide et met fin en deux semaines à cette longue guerre entre l'Empire et les rebelles[4].

En 3E 121, après sa glorieuse victoire, Uriel s'autoproclame empereur sous le nom impropre d'Uriel Septim III, alors que le nom qu'il tient de son père est Uriel Mantiarco[5]. Le 23 soufflegivre de l'année 3E 123, alors que Kintyra est retenue depuis deux ans par Uriel, celui-ci la fait assassiner[6].

Mort d'Uriel III

En 3E 127, il est capturé lors de la Bataille d'Ichidag en Martelfell. Alors qu'il est en route sous bonne garde vers la Cité Impériale, en attente de son jugement, la foule en colère attaque le convoi et met feu à son chariot, brûlant vif l'Empereur déchu[7].

Son oncle Cephorus lui succède[6].

Notes et références