Solitude

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Solitude

Haafingar

Description de cette image, également commentée ci-après

Emblème de Solitude

Description de cette image, également commentée ci-après

Rue de Solitude

Administration
Province Bordeciel
Région Châtellerie d'Haafingar

Solitude, parfois appelée Haafingar, située au Nord Ouest de Bordeciel[1], est une cité portuaire et le siège de la châtellerie d'Haafingar[2]. Elle est la capitale de la province depuis que Fortdhiver fut en partie engloutie par la Mer des Fantômes.

Structure

Vue de la ville

En 4E 201, la ville est divisée en quatre quartiers distincts. À l'entrée de la ville se trouve le quartier du marché, avec l'auberge, les commerces mais aussi la place des exécutions publiques.

On trouve ensuite sur une colline le quartier de la garde aussi appelé Mornefort qui contient les appartements de l'Empereur, l'ambassade du Thalmor, la caserne de la ville et la chapelle des huits divins.

Le quartier résidentiel prolonge les deux quartiers précédents. On y retrouve notamment l'Académie des Bardes et la nécropole.

Pour finir, le Palais Bleu est la résidence où loge le haut roi de Bordeciel. Notons que le Palais a accueilli entre ses murs la reine Potéma Septim, puis son neveu l'empereur fou Pélagius Septim III.

La ville est bâtie sur un promontoire rocheux sous lequel est construit le port et des entrepôts de la Compagnie de l'Empire oriental[3].

Histoire

Durant la Seconde Ère, Solitude est le port marchand le plus important de Bordeciel, alimentant en bois et poisson les principaux marchés de Tamriel[4].

Solitude est placée sous la régence de la reine Potéma en 3E 100, suite au décès du roi Mantiarco[5]. Ses manœuvres politiques qui entraînent une guerre civile contre l'Empire Septim[6][7] finissent par amener la ville à sa défaite après un long siège en 3E 137[8]. Potéma morte, c'est Thoriz Pélagius Septim III qui prend le trône de Solitude, mais le quitte par la suite pour devenir empereur[9][10][11] et c'est sa sœur, Jolèthe, qui prend sa place en tant que reine de Solitude[12].

A la fin de la Troisième Ère, le comté de Solitude est réputé pour être le plus puissant et le plus riche de Bordeciel après le mariage de son roi Thian avec la reine d'Aubétoile. Cette prospérité permet notamment le financement d'expéditions maritimes lointaines dans la Mer des Fantômes ainsi que l'annexion de l'île de Roscrea[13].

Lorsque la coutume des combats de gladiateurs se répand dans tout Tamriel au cours de la Troisième Ère, Solitude se dote de sa propre équipe, appelée "les Ravagers"[14].

Elle est devenue la capitale de Bordeciel après la destruction d'une grande partie de Fortdhiver en 4E 122 lors du Grand Ravage[15].

En 4E 201, la ville est gouvernée par Élisif la Juste, devenue Jarl après l'assassinat de son mari Torygg. Elle règne, malgré son inexpérience politique, au moment où Bordeciel est en pleine guerre civile entre les partisans de l'Empire et les indépendantistes Sombrages. Ennemie d'Ulfric Sombrage, et continuatrice de la politique de son mari, elle choisit le camp de l'Empire et le Général Tullius dans leur guerre contre les rebelles[16].

Cette même année, un aventurier de passage se porte volontaire pour nettoyer une grotte que craignent les habitants[17]. Il est rapporté qu’un puissant rituel nécromancien s’y déroule et que l’esprit de la Reine Potéma y est libéré. Par la suite, le sous-sol de l’autel des Huit divins est ravagé, et l’aventurier courageux suit le tunnel dévoilé pour combattre l’esprit de la Reine. Il aurait réussi à la vaincre, et aurait même rapporté les restes de son corps pour qu’ils soient purifiés[16].

Dirigeants durant l'histoire

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
PortraitManquant.png Svartr
(2E ??? – 2E ???)
2E ??? 2E ??? Jarl de Solitude qui en 2E 431 provoque la scission de Bordeciel en se déclarant haut roi de Bordeciel Ouest face à Freydis la haute reine de Bordeciel Est.
PortraitManquant.png Svargrim
(2E ??? – 2E ???)
2E ??? 2E ??? Jarl de Solitude et haut roi de Bordeciel Ouest.
PortraitManquant.png Mantiarco
(3E 18 – 3E 100)
3E ??? 3E 100 Marié à Potéma Septim pour relier Bordeciel à l'Empire, Mantiarco connut une vie difficile puisque sa première femme mourut et le seul fils qu'elle lui offrit fut bannit et déshérité à la suite d'un complot.
PortraitManquant.png Potéma Septim
(3E 67 – 3E 137)
3E 100 3E 137 La Reine-Louve de Solitude, puissante nécromancienne, elle est l'instigatrice de la Guerre du Diamant Rouge.
SR-Pelagius III.jpg Pélagius Septim III « le Fou »
(3E 119 – 3E 153)
3E 137 3E 145 Fils de Magnus Septim et d'une dénommée Hellena, Pélagius fut rattrapé par sa folie lors de son règne. Il quitta le trône de Solitude en 3E 145 pour monter sur celui de l'Empire jusqu'en 3E 153 où il mourra des suites de sa folie.
PortraitManquant.png Jolèthe Septim
(3E ??? – 3E ???)
3E 145 3E ??? Sœur de Pélagius III, Jolèthe prit la place de celui-ci sur le trône de Solitude en 3E 145.
PortraitManquant.png Thian
(3E ??? – ?E ???)
3E ??? ?E ??? Marié à la Reine d'Aubétoile Macalla, Thian développa grandement le pouvoir de la ville en s'alliant avec celle de sa femme.
PortraitManquant.png Istlod
(4E ??? – 4E ???)
4E ??? 4E ??? Régnant sur Bordeciel et Solitude durant la Grande Guerre, Istlod maintint la paix 25 ans durant, jusqu'à sa mort.
SK-ToryggSovngarde.jpg Torygg
(4E ??? – 4E 201)
4E ??? 4E 201 Fils d'Istlod, Torygg eut un règne beaucoup plus difficile que celui de son père. Après sa mort en 4E 201, par la main d'Ulfric Sombrage, une révolte éclata à travers tout le pays.
Elisif la juste.jpg Élisif « La Juste »
(4E ??? – 4E ???)
4E 201 4E ??? Mariée à Torygg, Élisif accéda au trône de Solitude à la mort de celui-ci. Normalement héritière légale du trône de Bordeciel, la révolte occasionnée par la mort de son mari la ralentit dans sa démarche.

Notes et références