Épervine

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Épervine

Falkreath

Falkrenth

Description de cette image, également commentée ci-après

Emblème d'Épervine

Description de cette image, également commentée ci-après

Épervine en 4E 201

Administration
Province Cyrodiil (1re et 2e Ère)
Bordeciel (1 re 2e, 3e et 4e Ère)
Région Châtellerie d'Épervine
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte d'Épervine en 2E 583

Épervine, aussi nommée Falkrenth, est une ville située au nord des montagnes de Jerall et au sud du lac Ilinalta. En fonction des périodes cette ville a pu être le siège de la châtellerie d'Épervine de Bordeciel et être ainsi dirigée par un jarl, ou bien être un état colovien de Cyrodiil et être ainsi dirigée par un roi.

La ville, qui a connu de nombreuses batailles et qui est célèbre pour son cimetière tentaculaire, a la réputation d'être « l'endroit où les héros viennent mourir »[1]. Cela fait d'Épervine un lieu de recueillement, mais qui attire aussi les nécromanciens et autres pilleurs de sépulture.

Structure

En 4E 201, la ville, se développant le long d'un unique axe central, est connue pour abriter un très grand cimetière où la légende raconte que d'anciens jarls et héros célèbres reposent sous la protection d'Arkay[2][3].

Mais vous n'aurez pas manqué de remarquer notre immense cimetière. Eh bien, c'est en quelque sorte ce qui définit la ville d'Épervine. Au fil du temps, Épervine s'est fait connaître comme cimetière des héros. De nombreux jarls nobles et guerriers célèbres ont demandé à être enterrés ici.— Prêtre d'Arkay à Épervine, 4E 201

Histoire

Première ère

La cité est fondée par Bjarfrud Skjoralmor à la charnière entre le Méréthique tardif et la première ère, à l'emplacement d'une forêt, rasée pour sa construction[4]. Bjarfrud en devient le premier jarl.

Vers la fin de l'ère première, alors que l'Empire Réman subit la guerre, la famine et des dirigeants injustes, Cyrodiil se sépare en deux parties distinctes, l'Ouest et l'Est. Les Rois d'Épervine, faisant partie de l'Ouest de Cyrodiil, commencent peu à peu à voler leur peuple pour répondre à leurs besoins personnels[5].

Deuxième ère

Après la destruction d'Orsinium en 2E 430, des Orques s'installent non loin à l'ouest de la ville tourmentant la région jusqu'à ce que la chefferie soit définitivement détruite en 2E 467 suites a un duel judiciaire entre le chef orque Yashnag et le jarl Hakkvild. Les orques exilés s'installent plus profondément en Bordeciel, retournent dans les montagnes de Wrothgar[6] ou s’installent en Bangkorai où ils meurent en 563 de la peste knahataine[7].

Lorsque Bordeciel est divisé entre la couronne de Vendeaume et la couronne de Solitude, la région suit le haut-roi de Solitude[8].

La région est prise dans la tourmente de la guerre civile ainsi que d’une expédition du Chef Orque Kurog gro-Bagrakh visant à rétablir le royaume de Yashnag, laissant la ville et la région affaiblie[9].

Profitant de l'état de faiblesse de la ville, les crevassais du Clan Corneffroi assiègent la ville en 2E 583 tandis que le Jarl Hjurgol Skjoralmor s’enferme dans sa forteresse abandonnant son peuple à son sort. Dès lors, sa fille, la Thane Eerika Skjoralmor, rallie les défenseurs et parvient avec l'aide d'une bande d'Indomptables à briser le siège suite à la mort du chef minotaure Domihaus Corne-Sanglante[10].

Durant la fin de la deuxième ère, alors que la ville fait encore partie Cyrodiil, elle est sous la direction de Cuhlecain, le roitelet de l’État Colovien de Cyrodiil, par la suite connu pour avoir attaqué et capturé la Cité Impériale avant de se proclamer Empereur, mettant ainsi fin à l'Interrègne[11].

Quatrième ère

En 4E 201, alors qu'Épervine est dirigée par le jarl Siddgeir, la Confrérie noire de Bordeciel occupe un sanctuaire à l'ouest de la ville[12]. Elle est durant la même année chassée par le Penitus Oculatus[2].

Culture

Sport

À la fin de la troisième ère, l'équipe de gladiateur du Cercle des Champions d'Épervine est nommée les « Ombres Noires »[13].

Château de Hakkvild

Hakkvild, ancien jarl d'Épervine qui libéra le domaine des Orques d'Yashnag, se bâtit un spacieux château sur les hauteurs de la ville, avec un accès pratique vers les cryptes de ses ancêtres.— Auteur inconnu, Écrans de chargement de TES Online

Suite à sa victoire contre les Orques d'Yashnag en 2E 467, le jarl Hakkvild fait construire un luxueux et spacieux château au sud-ouest de la ville, sur les hauteurs surplombant Épervine. La cour du château est connectée à une crypte où ont été enterrés les ancêtres de Hakkvild. Cette crypte débouche dans la région de Raidelorn, juste au nord de l'Archive ætherienne.

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références