Markarth

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Markarth
Description de cette image, également commentée ci-après

Emblème de Markarth

Description de cette image, également commentée ci-après

Markarth en 4E 201

Administration
Province Bordeciel
Région La Crevasse

Markarth est une importante ville située dans la partie occidentale de Bordeciel et le siège de la châtellerie de la Crevasse[1]. La ville a été construite par les Dwemers et se nommait autrefois Nchuand-Zel[2]; les Nordiques s'y sont depuis installés.

Structure

En 4E 201, de part son passé dwemer, la ville est presque entièrement creusée dans la roche[3][4]. La massive porte de la cité s'ouvre à l'Ouest sur un piton rocheux abritant une taverne, une tour de garde, un autel dédié à Talos ainsi qu'un temple de Dibella, le tout séparant la cité en deux.

Au Nord se trouvent les commerces ainsi que les quartiers riches principalement constitués d’alcôves dwemers aux murs épais finement gravés. Au Sud, le quartier des plus démunis s'ouvre sur la mine d'argent de Cidhna servant également de prison[5][6].

Enfin, à l'extrême Ouest, se dévoile le château de Coeur-de-Roche, la plus grande construction dwemer de la ville, abritant les appartements du jarl ainsi qu'un site de fouilles et un musée[1].

Histoire

Lors de la Coalescence et de la Guerre des Alliances, la cité est indépendante de Bordeciel et dirigée par le Despote, allié de Mannimarco. Elle contrôle alors la quasi-totalité de la Crevasse[7].

En 2E 864, l'Empereur Tiber Septim y fait construire une Académie Impériale de la Voix afin de remercier les Langues de lui avoir révélé sa destinée[8].

En 4E 174, les Crevassais profitent de ce que l'Empire Mede est affaibli par la guerre avec le Domaine Aldmeri pour prendre possession de la ville et de la châtellerie pour en faire un royaume indépendant deux années durant. Ulfric Sombrage finit par les chasser mais est trahi par l'Empire pendant ce que l'on appelle l'Incident de Markarth[9].

En 4E 201, la ville est toujours la proie de rivalités entre les Nordiques et les Crevassais qui mènent à des tensions, des assassinats[10] et autres coups montés[4][11][12]. Personne ne parait être étranger à cette guerre de l'ombre et tous les habitants semblent y jouer un rôle plus ou moins important, que ce soit pour préserver la tranquillité de la ville ou pour la récupérer.

À la même époque, la ville est gouvernée par le Jarl Igmund mais est également sous l'influence de la famille de notables Sang d'Argent[1][13][14].

Au moment de la Révolte des Sombrages, une expédition visant à explorer les antiques ruines dwemers sous la cité[15][16][17] est entièrement massacrée par les falmers qui l'habitent[18]. Un aventurier ranime les défenses de la cité et réussit à ramener les journaux de l'expédition à la surface[19].

Galerie

Notes et références