Talos

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Talos
Description de cette image, également commentée ci-après

Vitrail représentant Talos

Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Ysmir
Année d'apothéose 3E 38
Fonction principale Dieu des Hommes
Fonction secondaire Dieu de la guerre
Représentation sexuée Masculin
Une statue de Talos

Talos est le neuvième Divin du Culte impérial et un dieu-héros du peuple Nordique. On considère généralement que Talos le dieu est né suite à la mort-transcendance de Tiber Septim en 3E 38[1], mais en réalité Tiber Septim n'est qu'une composante de Talos, qui est une oversoul ; un regroupement de l'âme de plusieurs personnes. Il est donc parfois appelé "Talos aux Milles Têtes" pour refléter le caractère multiple de ce dieu[2].

Naissance de Talos le dieu

Au cours de son règne, Tiber Septim restaure le culte de l'Unique[3], abandonné suite à l'effondrement de l'Ordre Alessien. Il fait de l'Unique le "neuvième Divin", on parle alors beaucoup de "les Huit et l'Unique"[4]. Mais si les Alessiens considéraient que l'Unique était Akatosh, Tiber Septim, lui, considère que l'Unique est Shezarr, la version cyrodiilienne de Lorkhan, le dieu des Hommes, l'instigateur de la création du monde.

Tiber Septim est lui-même un avatar de Lorkhan[5], et il rencontre, se lie ou s'oppose à d'autres personnes, dont on sait que la plupart sont des avatars de Lorkhan. L'ensemble de ces avatars finissent fusionnés pour former une oversoul nommée "Talos", qui devient un dieu. L'oversoul Talos prend alors la place de l'Unique, et devient ainsi le neuvième Divin.

Cette oversoul est donc constituée de différentes personnes, presque tous avatars de Lorkhan, voici une liste, probablement incomplète des composantes connues de Talos :

Culte

Sois fort pour la guerre. Sois courageux face aux ennemis et au mal et défends le peuple de Tamriel— Auteur inconnu, Les dix commandements des Neuf Divins

Talos, constitué presque uniquement d'avatars de Lorkhan, prend la place de Shezarr en tant qu'Unique et reprend l'essentiel de ses attributs : la place de dieu de l'Humanité. C'est en cela qu'il devient un symbole dangereux aux yeux du Thalmor, car Talos incarne aux yeux des humains la possibilité de devenir un dieu : si Tiber Septim a pu devenir un dieu, alors d'autres peuvent le devenir. Il incarne donc un idéal de transcendance à atteindre pour l'humanité, idéal que le Thalmor réserve aux races elfiques[8].

Chez les Nordiques, Talos est vu comme Talos d'Atmora, un héros du peuple Nordique. Il est de tradition chez les Nordiques de vouer un culte à ces héros[9]. En 4E 175, suite à la Grande Guerre entre l'Empire de Cyrodiil et le Domaine Aldmeri, le Thalmor interdit le culte de Talos au sein de l'Empire[8]. Outre le symbole de transcendance qu'il représente, Talos constitue un frein à l'idéal poursuivi par le Thalmor, qui cherche à le détruire par tous les moyens [10]. L'interdiction de son culte permet d'affaiblir Talos.

L'interdiction du culte de Talos provoque la Révolte des Sombrages de 4E 201, où les Nordiques refusent que le Thalmor et l'Empire leur interdisent de vénérer leur héros historique devenu Dieu [11].

Notes et références