Marukh

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Marukh
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Marukh

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès Date inconnue
Race Imga (probable)
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Ordre Alessien
Élus Maruhkati
Titre(s) et désignation(s) Prophète-singe

Marukh est un prophète de la première ère célébré par les citoyens de Hauteroche lors du 9e jour de Plantaisons[1]. Parfois appelé le prophète-singe, il aurait été un Imga.

On lui attribue le célèbre dicton : "Tous sont coupables tant qu'ils n'ont pas prouvé leur innocence", qui est encore parfois utilisé lors des jugements des criminels[2].

Marukh aurait eu la vision du fantôme d'Alessia[3]. Pour des raisons essentiellement politiques[4], Alessia avait été obligée de composer un syncrétisme religieux en établissant le culte des Huit divins car les humains esclaves de Cyrodiil s'étaient mis à vénérer les dieux de leurs maîtres, les dieux elfiques. Le fantôme d'Alessia aurait alors demandé à Marukh d'extirper les éléments elfiques du panthéon des Huit Divins. Les enseignements de Marukh définissent l'identité de Cyrodiil en codifiant le panthéon, mais ils provoquent également des conflits en raison des restrictions très sévères qu'il impose[5]. Il interdit également le trafic avec les "daimons", d'après certains, il voulait sûrement dire Daedra[6].

Il écrit donc les Soixante-Dix-Sept Doctrines Inflexibles[7], dites les Doctrines Alessiennes[8], puis crée sûrement de l'Ordre Alessien (également appelé "Ordre des Saints Frères de Marukh"[9]) qui émerge de ces doctrines[4]. Marukh fonde aussi une secte Alessienne de fanatiques érudits : Les Élus Maruhkati[5][10].

Les légendes parlent des abysses de Marukh, un passage mythique vers l'Oblivion, mais personne ne l'a jamais formellement découvert[11].

Notes et références