Hermaeus Mora

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Hermaeus Mora
Description de l'image  SKhermaeus.jpg.
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Herma Mora, Hoermius Mora, Hermora et Hormaius Mora
Groupe divin Daedra
Fonction principale Gardien de la Connaissance et de la Mémoire
Fonction secondaire Homme des Forêts
Représentation sexuée Masuclin
Résidence Apocrypha
Symboles
Jour d'invocation 5 Semailles
Description de l'image  SYMhermaeus.jpg.

Hermaeus Mora est un Prince daedrique, aussi nommé Herma Mora[1][2], Hoermius Mora, Hermora, Hormaius Mora[3] ou encore l'Homme des Forêts[2][4]. Il est le gardien de la Connaissance et de la Mémoire[5].

Sur le plan divin

Hermaeus Mora, dont la sphère est la perception du destin, du passé et du futur, tels qu'on peut les lire dans les étoiles et dans les cieux et dont les domaines renferment des trésors de savoir et de souvenirs.— Auteur inconnu, Le livre des Daedra

Son plan est nommé Apocrypha[6], une bibliothèque sans fin contenant tous les savoirs[7], le lieu est hanté par des fantômes avides de ce savoir[8].

Hermaeus Mora se dit lui-même comme étant l'un des plus anciens princes daedriques. Les Mananautes ont tentés de vérifier ces allégations et ont trouvé ses influences très fortement et profondément ancrées dans le temps et le destin ainsi que des liens avec Akatosh, le dieu du temps, donnant ainsi crédit aux allégations du daedroth[9].

On peut noter que contrairement à la majorité des princes Daedras (Mehrunes Dagon, Molag Bal, Mephala...), Hermaeus Mora n'a pas de réelles ambitions maléfiques (soumettre ou annihiler Nirn) et a comme seul réel objectif le savoir absolu, n'hésitant cependant pas à utiliser les mortels pour y arriver (Septimus Signus en est un parfait exemple[8]).

À ce titre, selon les mythes Khajiits, Hermora est aussi le premier des princes daedriques à être né et le sixième et'Ada au total[10].

Il a aussi pour ennemis Vaernima et Ebonarm[11].

Xarxes

Xarxes, dieu de la connaissance dans le panthéon bosmer et altmer, est instruit par Hemaeus Mora selon les dires du prince lui-même.

Xarxes compulse alors ces connaissances dans l'Oghma Infinium et les utilise pour créer sa femme, Oghma[4].

Plus tard, Méhrunes Dagon aurait récupéré d'une façon ou d'une autre ces connaissances auprès de Xarxes, lui permettant de rédiger le Mysterium Xarxes.

Influences sur Nirn

Cultes

Un disciple de mon frère, Hermaeus Mora, a dit une fois : "Le but suprême des Seigneurs Daedriques est d'instruire et d'améliorer le caractère généralement déplorable de mortels."Vil Clavicus, 2E 864

Selon les légendes nordique il serait un ancien démon[12] d'Atmora ayant presque réussi à convaincre les Nordiques de devenir Aldmers[13]. La plupart des mythes ayant trait à Ysgrim racontent comment ce dernier à échapper à ces pièges[4].

Il serait à l'origine de la création de la Morag Tong (qui signifie à l'origine " Guilde des Forestiers") par association avec sa soeur Méphala[4].

Son jour d'invocation est le 5 Semailles[14].

Hermaeus Mora fait partie intégrante des panthéons bosmer (qui l'associe à un Esprit malicieux et tricheur[2]) et nordique[15].

Lieux de culte

Statue d'Hermaeus Mora en Cyrodiil

Hermaeus Mora possède relativement peu de sanctuaires.

Ainsi, il en existe un en Cyrodiil se trouvant dans les Montagnes de Jerall[16].

L'antique cité ayléide de Bisnensel tombe sous la coupe d'une secte d'Hermaeus Mora et se transforme en l'un de ses sanctuaires[17].

Une antique bibliothèque camouflée magiquement dans la forêt de Prasin dans le Val Boisé lui est également dédiée[18].

Une seconde bibliothèque appelée "Archive des Sourciers" lui est dédiée en Raidelorn[18][19].

Artefacts

Hermaeus Mora ne possède qu'un seul véritable artefact, l'Oghma Infinium, qu'il offre régulièrement à ses champions[8][11][16].

Les Livres Noirs possèdent également un lien avec le Prince puisqu'ils permettent d'accéder à son plan en les lisant. On ignore cependant qui les a écrits, certains semblant même venir du futur[8].

Notes et références

Apparitions

Références