Prasin

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Prasin

Greenshade

Description de l'image  ON-Greenshade.png.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Prasin en 2E 582

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de Prasin sur Tamriel

Administration
Continent Tamriel
Capitale Foyeraie
Race principale Bosmer
Peuples Altmer, Khajiit, orc des bois

Prasin (ou Greenshade) est la région sud-ouest de la province de Val-Boisé qui abrite notamment les villes de Foyeraie, Vercors et Marbruk.

Description

La région de Prasin est majoritairement constituée d'une jungle de Chênes Graht réputée comme extrêmement sauvage[1]. Les Bosmers étant liés à Y'ffre et à la forêt par le Pacte vert, ceux-ci ne peuvent abattre ou "faire du mal" aux arbres et plantes de quelque façon que ce soit et la région n'est que peu urbanisée. Les infrastructures en "dur" sont donc l'œuvre des diverses autres puissances ayant régné ou tenté de coloniser la région, tels les Ayléides, les Altmers, ou encore les humains de l'Empire Cyrodiilien.

Prasin possède de nombreuses grottes et tunnels[2] faisant tout un réseau de routes souterraines[3].

Un étrange village bosmeri se trouve dans une des cavernes de la région. Il apparait et disparait[4] tous les siècles environ[5].

Histoire

Suite à la révolte Alessienne et la chute de la Tour d'or blanc en 1E 243, nombre de clans Ayléides fuient vers le Val-Boisé, ou les Bosmers les accueillent généreusement, à la condition qu'ils respectent certains aspects du Pacte Vert et qu'ils ne causent pas trop de tort à la forêt. Plusieurs ruines ayléides de Prasin datent ainsi de cette période durant laquelle les Ayléides tentent de recréer leur culture sur ces terres ; mais ils finissent tout de même par disparaître, sans doute dilués et absorbés au sein de la culture bosmeri[6].

Prasin est fortement liée au Monarque Nature, un dieu vivant issu de la fusion d'un mortel et de l'esprit de la forêt[7]. Ainsi, lors de la formation du Domaine Aldmeri en 2E 580, la plupart des habitants vénérant et suivant les ordres du Monarque plutôt que ceux du roi Aeradan Camoran, la région n'intègre pas la nouvelle coalition.

La ville de Marbruk est construite par les Altmers pour "civiliser"[8] et protéger la région[9] mais les relations avec les autochtones se dégradent. En 2E 582, la reine Ayrenn Arana Aldmeri demande à l'un de ses Yeux de négocier avec le Monarque. Cependant, l'Héritage Voilé tente également de récupérer la région en remplaçant le Monarque par une jeune Altmer possédant le même genre de pouvoirs. L'Oeil parvient à vaincre l'Héritage et aide la jeune Altmer à endosser le rôle de Monarque Nature dont c'était la destinée. Ainsi fait, la nouvelle Monarque accepte de rejoindre le Domaine[5].

À la même période, d'autres troubles secouent Prasin. En effet, des bandits Rougegardes investissent une des mines au nord de la région[10], le Culte du Ver pénètre dans une ancienne ruine ayléide convertie en musée dans le but de réveiller un seigneur de guerre et un portail vers le plan d'oblivion de Méhrunes Dagon vomit des Daedra qui détruisent une ville au nord de la région[5].

Notes et références