Marche de la Camarde

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Marche de la Camarde

Reaper's March

Description de l'image  ON-concept-Reapers March load screen.png.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la Marche de la Camarde en 2E 582

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de La Marche de la Camarde sur Tamriel

Administration
Continent Tamriel
Race principale Khajiit
Peuples Bosmers, Impériaux

La Marche de la Camarde[Note 1] est une région à cheval entre les provinces de Val-Boisé[1] et Elsweyr. Elle abrite notamment les villes d'Arenthia et de Dune.

Description

Sur le plan démographique, la province se découpe en deux zones : la partie ouest de la région est peuplée majoritairement de Bosmers, avec les villages de Voileronce et de Verte-Motte, et la partie est avec les villes kahjiitis de Dune et de Rawl'kha[2].

La Marche est également connue pour abriter les plus beaux temples khajiiti d'Elsweyr même si nombre d'entre eux sont à l'abandon[3][4].

Le climat de la région est plutôt aride mais des aménagements de cours d'eau ont permis aux Khajiits de développer la culture de canne à sucre[5].

La région est le reflet des relations entre les deux peuplades que ce soit pour des partages culturels florissants[6] ou bien des conflits meurtriers.

Histoire

La région a toujours été le théâtre de nombreux conflits[7] au cours des siècles et la ville d'Arenthia, d'origine colovienne, a changé de nombreuses fois d'appartenance, oscillant entre Impériaux, Khajiits et Bosmers[8].

Durant la Guerre des Alliances, la Marche devient assez dangereuse. En effet, des groupes de bandits[9] lycanthropes[10] et des senches sauvages menacent les voyageurs[11], des Dro-m'Athra[12] s'éveillent contre les Khajiits et une armée colovienne[13] envahit le nord de la région[2][14].

Tous ces troubles n’empêchent pas certains de vivre leur vie. Ainsi, des mineurs fouillent le sol de la Marche[15] à la recherche de reliques d'anciens conflits et une caravane de marginaux rejetant toute forme de gouvernement s'installe à l'est de la région[16].

Notes et références

Notes

  1. La Camarde est une figure allégorique de la mort représentée généralement sous les traits d'un squelette, l'adjectif camard signifiant : « qui a le nez plat ».

Références