Perchoir de Khenarthi

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Perchoir de Khenarthi

Khenarthi's Roost

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte du Perchoir de Khenarthi en 2E 582

Administration
Continent Tamriel
Race principale Khajiit

Le Perchoir de Khenarthi est une île située au sud d'Elsweyr et dont le nom viendrait de Khenarthi, la déesse khajiiti du vent, qui se serait reposée dans un arbre avant d'atteindre les cieux. L'île abrite une seule ville : Mistral.

Description

L'île se présente sous la forme d'un croissant formant une espèce de sourire au sud et une petite île montagneuse au nord séparée du reste par un étroit chenal mais néanmoins accessible par deux ponts.

La partie sud concentre l'ensemble des plantations de cannes à sucre de lune entrecoupées par la végétation luxuriante de l'île. On y trouve également de nombreux temples dédiés à la religion khajiiti. La côte y est très découpée et les nombreuses épaves témoignent de la dangerosité de ces eaux.

Au nord, la ville de Mistral se déploie sur la partie sud de la petite île montagneuse. Le port, situé à l'est, ouvre sur une partie plus large du chenal permettant la circulation des navires tout en étant épargné par la houle.

Faune et flore

En dehors de la canne à sucre cultivée sur place, on trouve de nombreux palmiers et diverses fougères. De nombreuses créatures ont également trouvé domicile sur ces terres. Ainsi on trouve entre autre des ragnards, des harpies[1], des foudroptères, des alits[2], des vasards et des serpents géants.

Histoire

Les Maormers de Pyandonée et les Khajiits d'Elsweyr considèrent cette île comme étant dans leurs eaux territoriales. Aussi de nombreux affrontements ont lieu pour s'approprier l'île. Des pourparlers se mettent finalement en place et un traité de paix est signé garantissant la sécurité de l'île des raids maormers tout en leur assurant le contrôle de l'île[3] mais permettant néanmoins aux khajiits d'installer leurs plantations de canne à sucre[4].

En 2E 580, lors de la formation du Domaine Aldmeri, l'île n'est pas intégré au rassemblement du fait du traité avec les maormers qui sont les ennemis des Altmers[5] de l'Archipel de l'Automne. Deux ans plus tard, une vaste flotte[6][7] diplomatique se rend sur l'île pour négocier son rattachement au Domaine. Un terrible ouragan détruit une grande partie de la flotte[8].

En même temps que les diplomates entament les négociations, des inspecteurs du Thalmor procèdent à un relevé des activités des plantations[9], cherchant à éradiquer le commerce de sucre de lune, prohibé sur le territoire du domaine. En effet, l'île, n'étant pas encore soumise aux lois du domaine, sert de plaque tournante aux trafics de drogue[10].

Au même moment, des érudits altmers réveillent un ancien esprit qui lèvent une armée de morts vivants[11] au sein d'un vieux temple khajiiti. Un aventurier finit par vaincre les squelettes et à sceller l'esprit grâce au sacrifice de l'un des érudits[12].

Alors que les négociations s'éternisent, les maormers font assassiner le Silvenar[13], membre de la délégation diplomatique, et tentent d'accuser un marchand khajiit. Un membre des Yeux de la Reine enquête et dévoile la traitrise des maormers, découvrant également que l'ouragan était le fait des elfes des mers. Ces derniers, n'ayant plus rien à perdre, tentent alors d'utiliser un Atronach pour invoquer une terrible tempête afin de détruire Mistral. L’œil de la reine intervient, détruit les entraves de l'atronach et annule ainsi le funeste rituel. Les maormers sont chassés et le Thalmor prend définitivement le contrôle de l'île qui intègre le Domaine Aldmeri[12].

Galerie

Références