Arenthia

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Arenthia
Description de cette image, également commentée ci-après

Arenthia en 2E 582

Administration
Province Val-Boisé
Région Marche de la Camarde
Histoire
Fondation Ère Méréthique
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte d'Arenthia en 2E 582

Arenthia est une ville au nord du Val Boisé située dans la région de la Marche de la Camarde le long de la rivière Stride, frontière avec Cyrodiil, et du fleuve Xylo, frontière avec Elsweyr. Elle est nommée ainsi d'après le nom du premier roi bosmer.

Description

En 2E 582, la ville comporte quatre quartiers, principalement d'architecture colovienne[1], séparés par des murailles:

  • le quartier marchand, au nord-ouest, ouvert sur Cyrodiil auquel il est relié par un pont et qui concentre les boutiques des marchands, la taverne et les Guildes des Mages et des Guerriers.
  • le quartier de la tour, au sud, où se trouvent quatre grandes maisons dominées par une tour de garde de laquelle le quartier tire son nom.
  • le quartier du temple, au sud-est, abritant le temple des Divins construit par les Coloviens[2].
  • le quartier résidentiel, à l'est, où se trouve une autre taverne.

La ville possède également un petit port sur la Stride au nord[3].

Histoire

La ville, étant à la frontière de trois provinces, change plusieurs fois d'allégeance.

Ainsi, à la fin du Second Empire, la route qui relie Dune à Arenthia devient le théâtre d'affrontements répétés entre Khajiits et Bosmers, que les gardes impériaux, vraisemblablement par manque d'effectifs, ne parviennent pas à contenir. Les pillards et bandits profitent du désordre pour piller les convois marchands qui empruntent cette voie[4], portant un préjudice considérable à l'économie locale. Excédés, les citoyens des deux côtés de la frontière prennent leur destin en main et forment des milices privées pour sécuriser la région. Le commerce reprend et une paix durable s'installe[5].

Durant la Guerre des Alliances, un régiment colovien attaque et prend la ville, s'arrogeant des droits sur les terres environnantes au bénéfice de ses soldats[6]. Les citoyens se rebellent, créent une milice et, aidés d'un membre des Yeux de la Reine, parviennent à repousser les envahisseurs juste avant que ceux-ci n'invoquent une ancre noire[7].

Au cours de l'Ère Troisième, c'est dans cette ville que l'Usurpateur commence à invoquer des Daedras et morts-vivants avant de se lancer à la conquête du continent[8].

Lorsque la coutume des combats de gladiateurs se répand dans tout Tamriel au cours de la Troisième Ère, Arenthia se dote de sa propre équipe, appelée "les Huntsmen"[9].

Notes et références