Haymon Camoran

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Usurpateur)
Aller à : navigation, rechercher
Haymon Camoran
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès 3E 267
Race Bosmer ?
Sexe Homme
Conjoint(es) Kaalis
Enfant(s) Mankar Camoran
Fonctions
Titre(s) et désignation(s) Usurpateur Camoréen
Hart-Roi

Haymon Camoran, également nommé l'Usurpateur Camoréen, commence l'invasion méthodique de Tamriel en 3E 249 durant les premières années du règne de Céphorus Septim II.

Biographie

"Tout droit sorti d'un cauchemar", selon les termes d'Eraintine, l'Usurpateur Camoran (probablement une liche) mène une armée de Daedra et de Morts-Vivants lors de massacres à travers le Val-Boisé, mettant à genoux tous les royaumes qu'il trouve sur sa route.

Bien qu'il semble être un Bosmer de la Dynastie Camoran, il existe une rumeur selon laquelle Haymon serait la progéniture d'une femme brétonne et du Prince Daedra Molag Bal[1].

Nul ne résiste à ses assauts, et plus le temps passe, moins ceux qui tentent encore de lui résister sont nombreux. Céphorus Septim II envoie toujours plus de mercenaires en Martelfell, pour tenter d'endiguer la marche vers le nord de l'Usurpateur, mais quand ils né sont pas directement corrompus, ils sont battus à leur tour, et leur corps sans-vie vont rejoindre la légion de morts-vivants.

En 3E 253, l'Usurpateur envahit et capture la région de Dwynnen, et en reste maître grâce à une armée de zombies, de fantômes, de vampires et de squelettes. De plus, il remporte la même année la Bataille de la Dent du Dragon sur les armées de Rihad et Taneth, prenant ainsi le Sud de Martelfell[1].

Des rumeurs, souvent fondées, naissent bientôt, concernant les abus exercés à l'encontre des régions conquises par l'Usurpateur, ainsi que les traitements barbares infligés aux prisonniers de ce dernier. Ces nouvelles se propagent rapidement et finissent par atteindre les frontières des pays neutres.

En quelques mois, la plus grande flotte jamais constituée est rassemblée le long des côtes d'Hauteroche, dans la Baie d'Iliaque. Menée par le Baron Othrok, elle rassemble les navires d'alliés de moindre renommée, tels que les dirigeants d'Ykalon, Phrygia et Kambria. Seule la flotte d'Uriel Septim V, lors de sa tentative d'invasion d'Akavir, doit la surpasser en importance.

Ainsi, en 3E 267, lors de la Bataille des Vagues de Feu, dans la Baie d'Iliaque, les efforts combinés des forces d'Hauteroche finissent miraculeusement par avoir raison des troupes de l'Usurpateur Camoran, sans qu'on ne sache véritablement comment. En fait, le temps a sans doute joué un rôle non négligeable dans la défaite de l'Usurpateur. Peut-être faut-il y voir la preuve d'une intervention divine[2].

Finalement, la défaite de l'Usurpateur n'est pas vraiment le fait de l'Empereur, mais plutôt celui de divers potentats locaux... Il en résulte qu'à la suite de cette épisode, l'hostilité envers un Empire inefficace est plus forte que jamais[3][4].

Il a un fils, Mankar Camoran, qui fait presque autant de mal que son père en tant que fondateur de la secte de l'Aube mythique conduisant aux événements de la Crise d'Oblivion[5].

En coulisses

Lors de son interview par Indigo Gaming en octobre 2018, Ted Peterson explique que toute l'histoire derrière l'Usurpateur Camoran, qu'il a lui-même retranscrite dans le livre La chute de l'usurpateur pour Daggerfall, est en fait une campagne de jeu de rôle sur table jouée par des salariés de Bethesda nommée « The Camoran Usurper ». Julian Lefay était le maître du jeu de cette campagne.

Notes et références

Apparitions

Références