Martelfell

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Martelfell

Lenclume

Hammerfell

Hégathe

Pays de la Mort

Description de l'image  Raga_blason.png.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Martelfell en 3E 433

Administration
Forme de l'État Monarchie
Titre du dirigeant Haut-Roi
Continent Tamriel
Capitale Sentinelle
Hégathe (jusqu'à la fin de l'Ère deuxième)
Race principale Rougegardes
Peuples Orcs
Monnaie Septim
Histoire
Fondation Ra-Gada

La province de Martelfell, très connue sous le nom de Lenclume, se trouve à l'Ouest de Tamriel et sa côte Nord forme avec celle de Hauteroche la Baie d'Iliaque.

La région, patrie des Rougegardes, a porté plusieurs noms par le passé : "Volenfell" (la Cité du Mateau) en dwemeri, "Hégathe" en Aldmeri ou encore "Pays de la Mort" en Nédique.

Géographie

Cette région est considérée comme le territoire le plus inhospitalier de tout Tamriel après le centre du Marais Noir. Lenclume est un énorme désert rocailleux avec quelques prairies littorales (à l’ouest et au sud). La vie y est très difficile. La chaleur parfois écrasante, l’eau rare et il y a de fortes tempêtes de sable. Ce désert est aussi habité par des scorpions géants et d’autres bêtes monstrueuses que les Rougegardes ont réduites à un nombre moins menaçant.

Globalement, le climat est donc plutôt aride, même si les côtes bénéficient d'une certaine douceur, ce qui y a rendu plus propice le développement de cités. L'arrière-pays est quant à lui partagé entre désert et relief plus ou moins accidenté.

Les principales villes sont, outre Sentinelle la capitale, Dragonstar, Elinhir, Gilane, Hégathe, Rihad, Skaven et Taneth.

Culture

Les habitants de Martelfell sont farouches et susceptibles. Peu disciplinés, ils forment néanmoins, de l'avis général, les meilleurs guerriers du continent, à tel point que le nom d'une de leurs castes guerrières, les Rougegardes (du yoku "Ra-Gada"), en est venu à désigner indistinctement tout habitant de Martelfell. À cause justement de leur indiscipline notoire, il n'existe pas en Martelfell d'armée constituée, mais plutôt une poussière de milices liées à des potentats locaux ou à des cités.

À l'heure actuelle, leur civilisation se décline en deux tendances. Les côtes et leurs grandes cités sont le domaine d'une élite enrichie grâce au commerce, et dont les moeurs ont eu tendance à s'aligner sur ceux de l'Empire et de Hauteroche. L'arrière-pays, plus sauvage car en grande partie recouvert par les étendues du désert de l'Alik'r, est le domaine de tribus plus ou moins nomades, dont le mode de vie et les traditions ne sont pas très éloignés des anciennes coutumes de Yokuda.

La société rougegarde est par ailleurs également divisée en deux factions politiques opposées, les Couronnes représentant la vieille noblesse et les Aïeux représentant la petite noblesse. Une troisième faction fondée à la fin de l'Ère troisième, le Lhotunic, tenta de faire tampon entre les deux autres, sans grand succès.

Histoire

Trois mille ans environ avant le règne de Tiber Septim, alors que les Chimers et les Dwemers s'unissaient contre les Nordiques venant envahir Morrowind, le clan Rourken refusa cette alliance et partit s'installer en Volenfell, le nom qu'il donnèrent à l'actuelle Martelfell[1].

Vers 1E 792, le continent Yokuda, à l'Ouest de Tamriel, fut le théâtre de bouleversements de terrains, d'éruptions volcaniques, d'inondations et finalement d'une submersion presque totale, qui amenèrent une grande partie du peuple humain qui y habitait à émigrer.

Ses habitants vinrent s'établir en deux phases en ce qui allait devenir Martelfell. La majorité s'installa temporairement dans une île au large, avec notamment les membres de la famille régnante, les Na-Totambu, tandis qu'une petite armée débarqua sur le continent et entama de se tailler une place entre les petits royaumes qui existaient à cette époque. Ces guerriers étaient les Ra-Gada. Ils eurent tôt fait de balayer les résistances locales. L'ensemble de leur peuple les rejoignit ensuite. Les nouveaux venus, dont les techniques d'agriculture et de guerre dépassaient de loin celles des indigènes (petits roitelets nédiques, ou peuplades mi-homme mi-animal), les supplantèrent sans difficulté, tout en assimilant une partie de leur culture, religion et langue principalement[2].

Rapidement deux castes dirigeantes coexistèrent : les Na-Totambu, l'élite originelle, qui s'incorporèrent facilement dans la structure fortement hiérarchisée de la noblesse de l'Empire de Cyrodiil, et les Ra-Gada, qui constituèrent la noblesse de base, la "petite noblesse guerrière". Les Ra-Gada se nommèrent les Aïeux, puisqu'ils avaient été les premiers de leur peuple à prendre pied sur Tamriel.

Ils prirent d'ailleurs de plus en plus d'importance, au point que le Haut-Roi des Yokudéens en vint à déplacer sa capitale de son lieu initial, la vieille Hégathe, vers une cité tenue par les Aïeux, Sentinelle, qui au fil des années était devenue un puissant centre commerçant.

Thassad II, le dernier Haut-Roi de Martelfell, fut renversé par une révolution fomentée par les Aïeux, qui mirent fin du même coup à plusieurs siècles de domination des Na-Totambu. Le Prince héritier A'Tor décida alors de régler une fois pour toutes le problème des anciens Ra-Gada, qui avaient pris un poids politique trop important à ses yeux. Il débarqua sur les côtes de Sentinelle avec une puissante armée de loyalistes. S'ensuivit un des pires bains de sang de l'histoire de Tamriel. Les Aïeux ne durent leur salut qu'à l'appel qu'ils firent à Tiber Septim, de droit le suzerain des Hauts-Rois, dont les légions défirent les troupes d'A'Tor.

Néanmoins, la révolte s'organisa autour de Cyrus et de sa soeur Iszara aidée de la Ligue des Infatigables qui réussirent à libérer l'île de Stros M'Kai lors de la Bataille de la Baie de Hunding détruisant la flotte de l'Empire et forçant Tiber Septim à accorder des concessions à la province.


Vers 3E 249, l'Usurpateur Camoréen démarra son invasion de Tamriel dans le Val-Boisé et finit par conquérir Martelfell avant d'être défait par les armées coalisées des royaumes d'Hauteroche[3][4].


En 3E 417, plusieurs personnes entrent en possession du Mantella et réactivent le Numidium, produisant un évènement appelé Voile de l'Ouest qui modifie profondément l'organisation géopolitique de la Baie d'Iliaque[5].


Durant l'Interregnum de la Couronne de fureur, la province sombra dans la guerre civile entre Aïeux et Couronnes.

Au cours de la Grande Guerre, le Domaine Aldmeri envahit Martelfell puis s'engage dans une guerre totale avec l'Empire. La ville Couronne d'Hégathe résiste au siège du Thalmor qui est rompu par une armée d'Aïeux réconciliant ainsi les deux factions. La signature du Traité de l'or blanc concède de larges portions du territoire rougegarde à la province elfique. Martelfell, refusant le traité, fait sécession de l'Empire et continue le combat jusqu'en 4E 180 et la signature du second Traité de Stros M'kai, forçant le retrait des forces aldmers[6]

Par la suite, Martelfell refusa de réintégrer l'Empire et resta une province indépendante.

Notes et références