Lame de Léki

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Lame de Léki

Leki's Blade

Description de cette image, également commentée ci-après

La Lame de Léki en 2E 582

Administration
Province Martelfell
Région Désert d'Alik'r

La Lame de Léki, du nom de la déesse du même nom, est un sanctuaire abritant une académie d'épéistes[1] située dans le Désert d'Alik'r.

Description

Située entre Lainlyn et Bergame, l'académie est au pied d'une immense sculpture représentant une main tenant une épée brisée.

Deux bâtiments en dur, abritant chacun une forge, encadrent la place centrale au milieu de laquelle se trouve une johade, un récupérateur de rosée du désert. Un mur d'enceinte protège des campements temporaires à base de tentes.

Histoire

Selon la légende, un grand guerrier serait venu dans l'oasis afin de mettre ses talents à l'épreuve. Se vantant d'être l'égal des dieux, Leki décide de lui donner une leçon. Sous l'apparence d'une guerrière de sable maniant une épée taillée dans la roche la plus dure, la déesse salue son adversaire qui s'incline à son tour et les deux guerriers se lancent dans un duel. Pendant trois jours et trois nuits, le guerrier pare les coups de la déesse mais ne parvient pas à trouver d'ouverture. Se fatiguant, il met toutes ses forces dans un coup final visant le point faible de l'arme de Leki. L'épée se brise en deux et une gigantesque tempête de sable se lève alors. Lorsqu'elle se calme, la déesse disparait mais le sanctuaire s'élève à la place[2], l'immense statue représentant une main tenant une épée servant de point de repère[3].

Dans les années 2E 400, l'académie est dirigée par maitre Ahram Sesnit. Très respecté, il forme de nombreux étudiants au fil des ans. Alors qu'il vieillit, la légende raconte que son étudiante favorite lui demande d'aller récupérer une épée volée afin qu'il trouve une mort glorieuse. Il s'en va dans les dunes et disparait. En réalité, il contracte le vampirisme et se cache dans les cryptes sous l'académie[2].

En 2E 581, Flaccus Terentius réveille accidentellement la momie de Ra Boshek, un antique monarque Yokudan, qui se dirige vers l'académie. La secte des Ash'abah entreprend d'évacuer l'école avant de réussir à éliminer la momie mettant un terme à la menace[3].

En 2E 582, l'académie souffre quelques troubles. L'ancien maitre Ahram Sesnit transforme Fadalia at-Ahtar[4], la maitresse actuelle, et la force à lui fournir les plus forts étudiants afin qu'il s'en nourrisse. Un vestige arrive alors dans l'académie et découvre la corruption. Aidé de Fadalia qui ne supporte plus ce qu'elle fait subir à ses élèves, il parvient à éliminer Ahram Sesnit. Fadalia remet son destin entre les mains d'un arbitre mais on ignore si elle est exécutée ou si elle reste à la tête de l'académie[2].

Notes et références