Flaccus Terentius

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Article incomplet

Cet article est incomplet par rapport aux derniers médias en date, son contenu est donc à considérer avec précaution. Améliorez l’article ou discutez-en.

Flaccus Terentius
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance Inconnue
Décès 2E 578
Race Impérial
Sexe Homme
Conjoint(es) Honoria Lucasta
Fonctions
Affiliation Bibliothèque impériale
Titre(s) et désignation(s) Conservateur des Arts de la bibliothèque impériale
Émissaire érudit du régent

Flaccus Terentius est un Impérial, membre de la Maison Terentius de Bravil.

Biographie

Sa vie est renseignée dans son ouvrage, le Nouveau guide impérial de Tamriel. Il est membre d'une maison endettée et en déclin, un peintre paysagiste dans une cité qui n'accorde aucune importance à de telles œuvres. Il a un frère jumeau, qui contrairement à lui a suivi une voie plus martiale.

L'exploration de Hauteroche

Afin d'épouser sa promise, Honoria Lucasta, et de restaurer l'honneur et la prospérité de sa famille, il accepte de parcourir Tamriel afin de réaliser un nouveau guide de l'Empire, le précédent étant obsolète[1]. Sans le savoir, il met alors le doigt dans l'engrenage de la Coalescence.

Il commence par voyager jusqu'à la Baie d'Iliaque et Refuge, où il rencontre le roi Émeric. Il explore la région d'Havre-Tempête puis celles de Fendretour et de Glénumbrie, où il est accueillit par le wyrd de Beldama. La Glénumbrie visitée, il fait voile vers Martelfell.

La descente aux enfers

A Sentinelle, il est capturé par Uwafa, et marqué par l'Ordre du Ver, qui le condamne à une éternité de servitude[2].

Ma peau se figea et se fendilla tandis que je me tordais de douleur sur l'autel, marqué à jamais du signe du Ver noir.— Flaccus Terentius, 2E 578

A partir de là, guidé par des complices de Mannimarco, il commence malgré lui à s'enfoncer sur un chemin qui mène droit à sa mort et à Havreglace, le domaine de Molag Bal.

Suite à sa mort, il est prisonnier en Havreglace sous la forme d'un fantôme, tout comme son frère jumeau. Trois ans plus tard, en 2E 581, Il tente de contacter des aventuriers afin de le libérer, sans succès[3].

Oeuvres

Publications

Peintures

Insérer ici quelques uns de ses tableaux.

Notes et références

Apparitions

Références