Havre-Tempête

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Havre-Tempête

Stormhaven

Description de l'image  Havretempête.jpg.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Havre-Tempête

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de Havre-Tempête sur Tamriel

Administration
Continent Tamriel
Capitale Refuge
Race principale Bréton

Havre-Tempête (ou Stormhaven) est une région située au centre de la province de Hauteroche, à l'embouchure de la stratégique baie d'Iliaque. Cette situation privilégiée a permis à sa ville principale, Refuge, de devenir une grande et prospère cité commerciale. En 2E 582, à l'époque de la Guerre des Alliances, cette région dirigée par le Haut-Roi Émeric est le centre commercial et politique de l'Alliance de Daguefilante.

Géographie

Havre-Tempête, centre géographique[1] est une des régions les plus peuplées de Hauteroche, avec la Glénumbrie voisine avec qui elle entretient d'étroits échanges culturels et commerciaux, tout comme avec Fendretour au nord. C'est une région fertile aux conditions climatiques clémentes même si fréquemment secouée par des orages[2].

Les Montagnes de Wrothgar délimitent les frontières avec les régions limitrophes de Glénumbrie et de Fendretour. Elle est reliée à l'est par un pont et une route qui mènent directement à Abondance, dans la région de Bangkoraï.

La région est majoritairement peuplée de Brétons, qui cohabitent avec quelques Orques et quelques gobelins de la tribu de l'Esquille. Les Chevaliers de la Flamme assurent la sécurité de la région[3].

La prospérité de Refuge la rend si attractive qu'elle freine le développement d'autres agglomérations urbaines importantes dans la région de Havre-Tempête. Celle-ci peut néanmoins être divisée en trois sous-régions que sont Alcaire, Ménévie et Gavaudon[2].

Alcaire

En dehors du nom de la ville éponyme, Alcaire est la sous-région occidentale de Havre-Tempête.

Principalement tournée vers la pêche et l'agriculture[2], on y trouve le village de Koeglin ainsi que le fort du Brandon[4] et la cité de Beigeport.

Ménévie

La Ménévie (parfois Ménévia) est la sous-région centrale de Havre-Tempête.

On y trouve la ville de Refuge, plaque tournante du commerce local[2], ainsi que l'Abbaye du Paria. Le premier jour d'Ondepluie, une partie des habitants, situés à la pointe de Tamarilyn, célèbrent la fête des jardins en l'honneur de l'ancienne déesse des fleurs, Druagaa[5].

Gavaudon

Gavaudon est la sous-région située à l'extrême orient, à l'embouchure du Bjoulsae.

Relativement peu habitée mais bénéficiant de terres fertiles[2], on y trouve le petit village de Fort Venteux ainsi que les restes d'une immense statue appelée le "Géant éploré"[6].

Histoire

De l'Ère Méréthique aux cinq premiers siècles de la première ère, la région ainsi que toute la province de Hauteroche sont sous l'influence du Clan Direnni. Cette influence ne commence à décroître qu'après la Bataille des Landes de Glénumbrie en 1E 482[7] et vers 1E 500, la province est entièrement aux Brétons[8].

Au cours de la deuxième ère, quelques années après 2E 307[1], la Princesse Daedra Azura demande à un Orque de fonder dans la région un ordre d'adorateurs, les Gardiens de l'Esprit, pour se prémunir des machinations futures de Vaermina[9].

En 2E 541, la région est ravagée par les armées de l'Empereur crevassais Durcorach. Seule Refuge résiste aux armées ennemies, alors dépourvues d'engins de siège. Après cinquante-sept jours, Durcorach laisse une partie de son armée sur place pour occuper les défenseurs et poursuit vers la Glénumbrie où il est défait devant Daguefilante[10].

En 2E 566, la région est de nouveau troublée par la guerre. Le roi Ranser de Fendretour, furieux que le roi Émeric n'épouse pas sa fille, lance son armée contre Refuge. La ville soutient le siège et repousse l'armée ennemie avec l'aide de renforts rougegardes jusqu'à Taillemont où des renforts orques éliminent les rebelles. Ces batailles furent nommées Guerre de Ranser[10][11].

Vers 2E 582, Havre-Tempête est ébranlée par l'invasion subite de disciples de Vaermina, appelés les Rêveurs supernaux ou encore les Rêveurs Transcendants[12], qui soumettent les habitants à d'affreux cauchemars manipulateurs à Koeglin[13][14], Alcaire[15] ainsi qu'à Refuge[16]. Cependant, la prévenance d'Azura permet aux Gardiens de l'Esprit d'aider les Chevaliers de la Flamme à combattre les disciples de Vaermina. Celle-ci parvient même à infiltrer les songes du roi Émeric qui n'est délivré que par l'intervention d'un de ses soldats avec l'aide des Gardiens[17].

Au cours de la troisième ère, Havre-Tempête se sépare en quatre zones administratives distinctes. Alcaire est une seigneurie indépendante dédiée à Kynareth. Ménévie se sépare de Refuge et devient un comté vénérant Dibella quand une ville portant le même nom que la sous-région est érigée. Gavaudon se transforme en un royaume indépendant dédié à Zénithar tandis que Refuge vénère Akatosh. La situation change lors du Voile de l'Ouest lorsque l'ensemble de la région revient dans le giron de Refuge[5].

Notes et références

Apparitions

Références