Wrothgar

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Wrothgar

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Wrothgar en 2E 583

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de Wrothgar sur Tamriel

Administration
Continent Tamriel
Capitale Orsinium (régence Orques)
Race principale Orque
Races Bréton, Nordique
Peuples Crevassais, Riekr, Ogre

Wrothgar est la région nord-est de la province de Hauteroche, qui abrite notamment les villes de Farrun, Jéhanna, ainsi que la ville Orque d'Orsinium. La région est en effet connu comme étant la patrie des Orques, dont les divers clans constituent la population dominante de la région et qui par leur culture ont profondément marqué le paysage.

Par extension, c'est également le nom de la chaine montagneuse[1] occupant une grande partie de la moitié orientale de Hauteroche et séparant la Marche occidentale de la région plus peuplée de la Baie d'Iliaque[2].

Géographie

À cheval entre la Hauteroche brétonne et Bordeciel, les paysages des montagnes de Wrothgar sont très variés, passant de paysages relativement plat et verdoyant, pour une région du nord de Tamriel, dans sa partie sud, à des sommets enneigés et des baies glacée dans sa partie nord, en passant par une zone intermédiaire, plutôt rocailleuse, ou le climat lui même semble indécis. Le sommet le plus haut de Wrothgar est Chagrin, tout au nord de la région, connu pour abriter la sépulture de Torug gro-Igron, fondateur de la première Orsinium[3].

Les nombreux sommets de la région possèdent également une quantité de minéraux plus ou moins précieux[4].

Outre cette zonation climatique, la région est divisé selon un axe nord-sud par d'imposantes falaises séparant les plaines de l'ouest, tempérées ou froides, des crêtes abruptes et sommets enneigés de l'est.

Foyers de peuplements

La plupart des foyers de populations humaines prend l'apparence d'exploitations solitaires ou de hameaux centrés autour d'une taverne, d'un commerce ou du bâtiment d'une congrégation religieuse. Encore très sauvages, les montagnes sont peuplées de Gobelins, d'Ogres[5][6], de Trolls, de Riekrs[7][8] et d'animaux prédateurs. De nombreuses tribus d'Orques et de Crevassais vivent également dans la région. Ses vallées grottes et entrailles sont également le foyer des Falmers, notamment dans la partie est des montagnes[9].

Les forteresses et villages brétons sont les plus nombreux, mais les forteresses orques et les campements crevassais sont également légions. Le château de Shedungent, où vit Nulfaga la Reine-Mère de Daguefilante au cours de l'Ère Troisième, se trouve notamment dans ces montagnes[10].

Les populations des montagnes sont cependant assez nombreuses pour fonder de vastes cités, notamment sur ses contreforts. Les plus grandes cités de la chaîne de montagne sont Abondance, Baelhead, Busard, Cathcroft, Charenwood, Charenworth, Cloud Spring, Cromcastle, Dunlain, Étoile du Dragon, Farrun, Folpertuis, Fontvale, Gothwark, Jéhanna, Karthgran Vale, Knightsmore, Lamcester, Longfort, Markarth, Merlech, Newing, Orsinium, Oxbury, Oxcart, Raven Spring, Reycester, Reywark, Tuntale et Wrothgaria.

Wrothgar abrite également plusieurs ruines dwemers[11], la plus importante étant Rkindaleft, un tertre nordique, le Tertre des Exilés[12], ainsi qu'une petite ruine Ayléide située au sud.

C'est aussi une terre de magie où il n'est pas rare de rencontrer des sorcières, des hommes-médecine et autres shamans. Des sites hautement magiques, comme la Crypte des cœurs se trouvent ainsi dans ces montagnes.

Faune

La faune de la région est assez singulière. À l'instar de Bordeciel, il n'est pas rare de croiser des géants et leurs mammouths, pacifiques, ainsi que des bandes de Durzogs sauvages ou domestiqués par les Riekrs[12].

Wrothgar abrite entre autre quelques espèces endémiques, comme l'Echatère où le mammouth nain, dit "mammouth de poche". L'echatère, qu'on trouve à l'état sauvage un peu partout en Wrothgar, a été domestiqué par les orques qui s'en servent principalement comme animal de bât et dont la traite leur apporte lait et fromage. Enfin, les côtes glacées de Wrothgar sont le terrain des Horqueurs alors que les montagnes et forêts du sud sont peuplées de Harpies et Spriggans.

On trouve également un grand nombre d'espèces d'oiseaux différentes[13][14].

Histoire

La trace la plus ancienne de civilisation en Wrothgar date de la Guerre Draconique au Méréthique, où un Prêtre-Dragon, Arthosiis, quitte le territoire de Bordeciel et commence un exode vers l'Ouest avec ses sujets et le dragon qu'ils vénèrent. Ils s'installent alors dans la zone rocailleuse qui sera plus tard les plaines de Morkul, et bâtissent un tertre funéraire, le Tertre des Exilés. On ne sait pas ce qu'il advient des nordiques mais le dragon et le prêtre Arthosiis reposent dans le tertre, accompagnés de Draugrs[15].

L'histoire de Wrothgar semble réellement débuter avec la fondation de la Première Orsinium par le chef orque Torug gro-Igron, du clan Igron, au cours du Xème siècle de l'Ère Première. Cette première Orsinium est décrite par ses opposants comme une "forteresse soumise à une loi brutale", alors que les Orques de Wrothgar la considèrent comme une cité-état paisible vivant du commerce et de l'agriculture. Quoi qu'il en soit, cette première "capitale" orque finit par tomber et être intégralement rasée en 1E 980 suite au siège d'Orsinum, un siège de 30 années mené par une coalition des cités-états de Daguefilante et Sentinelle[16]. L'emplacement de la première Orsinium est depuis connu sous le nom d'Orsinium la Vieille[15].

Après la chute de la ville et la relative désorganisation de la région, celle-ci est terrorisée par un puissant Titan appelé Zanadunoz. Une petite armée d'une cinquantaine d'Orques courageux parvient à mettre un terme à la menace non sans de lourdes pertes[17].

En 2E 566, le chef Kurog gro-Bagrakh est contacté par le roi Émeric enlisé dans la Guerre de Ranser. Émeric demande à Kurog d'attaquer la base arrière de Ranser en échange de la région de Wrothgar. Kurog accepte et élimine l'armée de Ranser. La région passe alors sous le contrôle de Kurog qui rejoint également la nouvellement créée Alliance de Daguefilante[18][19].

Kurog entreprend de reconstruire la capitale des Orques, Orsinium[20][21], et de fédérer les clans orques[22][23]. Plusieurs chefs de clan, menés par Bazrag gro-Fharun[24], refusent cette fédération qu'ils considèrent comme une trahison des valeurs orsimers ancestrales.

En 2E 583, le clan Crevassais Nédhiver essaie de prendre possession de la région qu'ils estiment faire partie de leurs terres ancestrales. Les Orques de Kurog ripostent et accule le chef des Nédhiver, Urfon Coeurgel, dans un vieux fort bréton[25] avant de l'éliminer[15].

À la même période, alors que le roi Kurog invite de nombreux aventuriers à venir l'aider[26], la Secte Vosh Rakh entreprend de décrédibiliser le combat des traditionalistes. Capturant Bazrag, ses membres lancent un assaut sur la cathédrale d'Orsinium en se faisant passer pour les hommes du chef. Un Vestige parvient cependant à découvrir que le complot est en fait mené par Kurog lui-même. Aidant Bazrag, il confronte Kurog et doit le tuer. Bazrag prend alors la tête de la région qui reste membre de l'Alliance de Daguefilante[15].

Au cours de la troisième ère, la région est un royaume indépendant dont la déité dominante est Kynareth. On y croise également le clan de vampire Lyrezi. Ce territoire est absorbé en grande partie par Orsinium lors du Voile de l'Ouest[10].

Galerie

Notes et références