Daguefilante

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Daguefilante

Daggerfall

Description de cette image, également commentée ci-après

Bannière de Daguefilante durant l'Ère Troisième

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue sur Daguefilante en 2E 582

Administration
Province Hauteroche
Région Glénumbrie
Histoire
Fondation 1E 246
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Daguefilante en 2E 582

Daguefilante (ou Daggerfall) est une cité-état de Glénumbrie, la région du Sud-Ouest de la province de Hauteroche. La ville est historiquement la capitale de la Province de Hauteroche, bien que sa rivale Haltevoie l'ai également été à quelques occasions, notamment au cours de l'interrègne de l'Ère Seconde.

Description

La ville de Daguefillante est situé au sud du Bois de Daenia, à flanc de montagne[Note 1] et peut être divisée en quatre quartiers :

  • Le quartier des marchands, au Sud, qui abrite divers étals, la chapelle de la ville, ainsi que la forge et quelques habitations.
  • Le quartier des guildes, au Nord, qui abrite les sièges de la Guilde des Mages et des Guerriers locales, quelques artisans, une auberge et une vaste zone résidentielle.
  • Le quartier portuaire au Nord-Ouest, où l'on trouve les quais principaux de la ville, le phare de Daguefilante, divers entrepôts et quelques marchands.
  • Et enfin le château de Daguefilante, à l'ouest, en surplomb de la ville.

On raconte que les Sœurs du Bluff y auraient installé leur couvent et la déité dominante est Kynareth[1].

Histoire

Fondation et essor

Étant à l'origine une ville nordique[2], Daguefilante est fondé en 1E 246. Si le royaume commence à prospérer dès que les forces de Bordeciel s'en retirent, en 1E 369, c'est en 1E 609, avec sa victoire contre Glenpoint, que la ville devient la plus grande force culturelle, économique, et militaire du sud de Hauteroche[3].

Daguefilante
Vue sur la chapelle et le Château de Daguefilante

En 1E 973, le roi Joile de Daguefilante se retourne contre ses alliés durant la chute des Orques, Sentinelle et l'Ordre Ansei de Diagna, et mène une politique d'invasion agressive. Il est tué et son armée défaite par Makela Leki, une chantelame ayant réussit à atteindre la Voix de l’Épée Spirituelle, matérialisant ainsi une épée entièrement modélisée par la pureté de l'esprit[4][5].

En 1E 980, année de la destruction d'Orsinium, Daguefilante voit croître un rival sur la côte orientale de la Baie d'Iliaque : la cité-état de Refuge[3].

Il est dit que, durant l'Ère Première, Daguefilante, Refuge et Balfiera forment une alliance appelée la "Ligue des Troubles" contre les Cyrodiils. Il se peut que ce soit une alliance défensive contre les guerres de conquête de l'Impératrice Hestra aux alentours de 1E 1029 ou bien contre celles de Reman Cyrodiil[6].

En 2E 541, la ville est assiégée par l'armée de Durcorach. Après la victoire du futur Haut-Roi Émeric contre les envahisseurs, les rois de Camlorn, Daguefilante, Morneheaume, Abondance et Refuge signent l'Alliance de Daguefilante[7].

En 2E 582, le roi Casimir III de Daguefilante et sa femme échappent de peu a une tentative d'assassinat[8].

La guerre de Brétonie et ses conséquences

C'est sous le règne du roi Lysandus que se déclenche la guerre de Brétonie, en 3E 402. Au cour de la bataille du Champ de Cryngaine, Lysandus est traîtreusement assassiné par un agent du royaume de Refuge. Croyant que la faute en revient aux Rougegardes de Sentinelle, le prince héritier Gothryd rentre dans une rage folle, écrase les troupes adverses et tue leur roi, Camaron. Il scelle ensuite la paix en se mariant avec Aubk-i, la fille de Camaron[9][10][11].

Si la paix revient bientôt, l'âme du Roi Lysandus et son armée de spectres continuent de hanter la cité de Daguefilante[12]. Le 13 Ondepluie est dit "le jour des morts", et est un jour maudit car il est dit que c'est à partir de ce jour que le fantôme du roi Lysandus commence à hanter les rues de la ville[13].

L'Empereur Uriel Septim VII lui-même intervient alors en envoyant l'un de ses meilleurs agents pour mettre l'affaire au clair. Celui-ci finit par découvrir le complot mené par la ville de Refuge. L'ancien Roi Lysandus trouve enfin la paix lorsque l'agent de l'Empereur trouve et occis le responsable de son assassinat[1].

À la même époque, Daguefilante devient un royaume plus puissant que jamais lorsque Gothryd rentre en possession d'un mystérieux Totem, et avec le Voile de l'Ouest, Daguefilante absorbe de nombreux royaumes alentours[14].

Généralités

Au cours de l'Ère Troisième, les Chevaliers du Dragon sont les protecteurs de la ville et leur chef, le Seigneur Bridwell, est un grand héros de la guerre de Brétonie[1].

le 23 Mi-l'An, les habitants célèbrent le Jour de la Danse, une fête durant laquelle les gens sortent dans la rue et dansent en grande pompe.

En 3E 432, la société d'histoire argonienne tente de trouver l'origine du nom du royaume mais, aux dires de son scribe, les explications sont toutes plus fantaisistes les unes que les autres[15].

Lorsque la coutume des combats de gladiateurs se répand dans tout Tamriel au cours de la Troisième Ère, Daguefilante se dote de sa propre équipe, appelée "les Guardians"[16].


Notes et références

Notes

  1. Description basée sur la représentation de la ville dans TES Online

Références