Chevaliers du Dragon (Ordre de chevalerie)

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Disambig colour.png Pour les articles homonymes, voir Chevaliers du Dragon.
Chevaliers du Dragon
Présentation
Type de faction Ordre de chevalerie
Siège Daguefilante
Politique
Idéologie Protection de la cité et de la famille royale

Les Chevaliers du Dragon sont les protecteurs de la Cité et de la famille royale de Daguefilante. Ils tiennent leur nom du roi de Daguefilante, qu'ils appellent "le Dragon"[1].

En 1E 948, les chevaliers participent au Siège d'Orsinium. Ils servent également d'observateur lors du duel entre Gaiden Shinji et Baloth Caille-défense et sont les témoins direct de la trahison du roi Joile qui envoie les Crevassais de Mercedeine éliminer tout le monde. Les chevaliers sont impuissants à sauver les deux combattants mais parviennent à repousser les Crevassais. Ceci fait et dégouté par la trahison de leur roi, ils installent les corps de Shinji et Baloth dans une sépulture commune qu'ils scellent[2].

Très bien. Les Chevaliers du Dragon ne joueront aucun rôle dans la trahison du roi Joile. Venez, nous devons récupérer les cadavres. Ils méritent une meilleure sépulture.— Trystan, 1E 973 environ

Lors de la Guerre des Alliances, les chevaliers mettent leurs épées au service de l'Alliance de Daguefilante même si le roi Casimir III décide de les laisser comme une entité propre au sein de l'Alliance[2].

En 3E 405, leur chef était le Seigneur Bridwell, loyal à ses suzerains, mais son second était Mobar, que l'on soupçonnait d'ourdir de sombres machinations à l'encontre de la famille royale[3][4].

Notes et références