Géant

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Un géant désigne un être humanoïde extrêmement imposant qui vit principalement en Bordeciel[1][2], Hauteroche[3] ainsi qu'en Atmora[4]. Il a cependant déjà été repéré ailleurs, comme dans le nord de Cyrodiil[2].

Généralités

Un orteil de géant

Le terme de "géant" désigne manifestement différentes espèces : les géants d'Atmora sont beaucoup plus grands que ceux de Tamriel[4], et ceux de Hauteroche vivent de façon moins communautaire que ceux de Bordeciel. Il existe aussi une espèce nommée « Géant de givre » en Bordeciel et Solstheim, toutefois son nom serait davantage dû à la taille de ces créatures qu'à une quelconque affiliation aux autres géants, tant les différences physiques entre eux sont importantes.

Les différentes espèces de géants sont donc des humanoïdes physiquement très proches des humains, à l'exception de leurs oreilles pointues ainsi que de leur taille, qui est, selon les espèces, deux à cinq fois supérieure à une taille humaine normale. Chaque espèce possède une culture et une langue qui lui sont propres[5]. Celle des géants de Hauteroche semble la plus connue, puisqu'en 3E 407, tous les ordres de chevalerie de la Baie d'Iliaque, ainsi que la Guilde des Guerriers locale et la Résolution de Zénithar accueillent des membres qui la parlent. Les deux dernières organisations dispensent même des cours[3].

Gara go yara ar !— Matriarche Aldis, TES Online

Si les géants semblent moins sagaces que les êtres des races civilisées, ils ne sont cependant pas dénués d'intelligence, comme le prouvent leurs capacités à élever des animaux, établir des campements, décorer ou encore apprendre le tamrielique...

Géants d'Atmora

On sait peu de choses sur cette espèce de géants, si ce n'est qu'ils sont à peu près aussi grands que cinq hommes et qu'à la fin de la deuxième ère ils dirigent le continent. Tout du moins le "Roi d'Atmora" de cette époque est un géant[4].

Géants de Bordeciel

Un fermier nordique qui va offrir une vache peinte à des géants.
Le Baiser de Secunda, lieu sacré pour les géants.

Les géants que l'on trouve en Bordeciel forment un peuple d'éleveurs : ils élèvent des troupeaux de mammouths[6] ou de chèvres. Ils sont généralement pacifiques, à moins que l'on s'attaque à eux[7] ou à leurs troupeaux[8][9][10], et vivent en relative bonne entente avec les habitants de la province[11].

Les géants de Bordeciel sont aussi capables de se reproduire avec les Nordiques, il existe donc quelques rares demi-géants comme par exemple Lyris Titan qui a vécu dans les années 2E 500[2].

Pour s'assurer de la paix avec les géants, ou pour obtenir l'aide de ces derniers, les agriculteurs nordiques offrent parfois une de leur vache peinte de runes aux géants[1][12]. Cette pratique remonte à l'Ère Première, mais perd en vivacité au fil des âges : les populations des grandes villes finirent par l'abandonner, seules les populations rurales continuent de la pratiquer[2].

Toutefois les relations entre Nordiques et géants sont parfois mauvaises[13][14], notamment avec les Nordiques citadins avec qui ces mauvaises relations dégénèrent parfois en conflits armés. Les géants sont aussi parfois chassés, notamment pour le compte des alchimistes qui recherchent le sang et les orteils des géants[15] pour réaliser des potions d'atténuation de fatigue ou de fortification de santé.

Ces géants possèdent un artisanat rustique : ils s'habillent de quelques peaux et d'ossements de bêtes et utilisent des massues comme arme principale. Ils ont aussi l'habitude de décorer leurs campements avec des pierres marquées de peintures[10], runes et ornementées d'ossements.

Ils se nourrissent principalement de viande qu'ils cuisent sur des feux de camp géants, ainsi que de produits transformés à partir du lait de mammouth, tels que des fromages[16]. Ils mangent rarement leurs mammouths et un tel repas fait l'objet d'une révérence particulière[17].

La religion des géants est méconnue. Cependant ils se rassemblent régulièrement sur des sites cérémoniels, où ils communiquent, commercent et s'accouplent. Ils construisent également des cimetières aux contours délimités, ce qui laisse penser qu'ils croient en une vie après la mort.

Au sud-ouest de Blancherive se trouve un lieu nommé "le baiser de Secunda" qui est considéré comme étant sacré pour les géants. À la vue du nom du lieu, il est possible que les géants révèrent les lunes ou pour le moins Secunda.

Légendes

Certains Nordiques croient que les géants sont leurs ancêtres, cette croyance est surtout établie parmi les populations rurales de Bordeciel[2][18]. Pour d'autres, humains et géants partageraient un ancêtre commun, l'ancien Atmoran, dont la taille était à mi-chemin entre les deux races[17].

Une légende raconte que le surnom de "nains" donné aux Dwemers viendrait d'une tribu de géants qui les auraient nommés ainsi[19]. Toutefois l'origine du surnom des Dwemers reste disputée[20].

Certaines légendes de Hauteroche parlent également d'une race de géants qui se serait installée dans une caverne de Fendretour[21][22].

Noms

Les noms des Géants ne se composent en général que d'un seul mot qui peut être suivi ou précédé d'un surnom ou d'un titre.

Noms masculins

Aki, Bor, Bomaz, Grok, Grunt, Malvor, Sinmur, Ulgorus, Urgkail, Vigi

Noms féminins

Aldis, Runa

Titres

Cheftain, Matriarche

Surnoms

Cracktooth, Longstride, le Rusé, Wallbreaker

Galerie

Notes et références