Solstheim

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Solstheim

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de l'île de Solstheim

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de Solstheim sur Tamriel

Administration
Continent Tamriel

Solstheim est une île de la mer des Fantômes au nord-ouest de Vvardenfell et à l'est de Bordeciel. Bien que généralement rattachée à la province impériale de Morrowind, elle est culturellement plus proche de Bordeciel, les indigènes étant majoritairement des Nordiques.

L'île est sujet à discussion quant à son appartenance, mais cela est clos lorsque Bordeciel en fait don à Morrowind en 4E 16. Depuis l'éruption du Mont Écarlate, le climat, voire la géographie du sud de l'île, sont modifiés par les roches et cendres volcaniques émanant du volcan.

Géographie

Régions

La géographie de Solstheim se répartit en quatre grandes régions :

  • La Forêt de Hirstaang, la partie sud de l'île. Avant les évènements de l'Année Rouge, c'est une forêt de conifères constituée de petites collines herbeuses et de formations rocheuses où la neige y est fréquente mais ne tient pas toute l'année. L'éruption du Mont Écarlate détruit cependant la forêt.
  • La Côte de Felsaad se trouve à l'est du lac Fjalding et de la rivière Isild. La forêt de conifères y est plus clairsemée et l'altitude plus accidentée à cause de grandes collines et des congères. La neige y est perpétuelle. Le cataclysme frappe durement la côté, détruisant une bonne partie de la forêt et faisant d'effondrer des pans roches entiers dans la mer.
  • La Plaine d'Isinfier constitue toute la partie méridionale de l'île. Couverte d'une forêt de conifères, la neige y est perpétuelle et la région particulièrement accidentée.
  • Les Montagnes de Moesring se trouvent au nord-ouest de l'île. L'endroit le plus inhospitalier de l'île, la neige est perpétuelle et le blizzard fréquent. C'est aussi la plus grande chaîne montagneuse de l'île.

Localités d'importance

Au fil des âges, divers établissements sont construits sur Solstheim, on y trouve notamment de nombreux tertres et des cavernes habitées creusées à même la roche ou la glace.

Liste des lieux d'importance par région :

Forêt de Hirstaang

Côte de Felsaad

  • Colonie de Thirsk, une salle d'hydromel et pavillon de chasse pour le clan de Thirsk[1] ;
  • Village Skaal, lieu de résidence du clan Skaal.

Plaine d'Isinfier

Montagnes de Moesring

Faune et flore

Un pied de Belladone
Un Hirsute à broches

Solstheim est un milieu extrêmement inhospitalier, de part son écosystème et des diverses bêtes sauvages peuplant l'île. Seule la moitié nord de l'île, épargnée des cendres, a conservé sa faune et sa flore d'antan.

Flore

Du fait du climat rude et du terrain accidenté, la flore de Solstheim manque de diversité.

On y trouve plusieurs types de conifères de tailles variables, de l'herbe parsemée de quelques fougères dans le sud et beaucoup de houx.

Comme fleurs, on trouve principalement de la belladone et exceptionnellement de l'aconit.

Pour le reste, on ne trouve que de grands déserts de neige et énormément de formations rocheuses.

Faune

En ce qui concerne la faune, on trouve diverses espèces de loups et d'ours[5] ainsi que des horqueurs et une sous-espèce de sangliers : les hirsutes à broches (aussi appelés sangliogres). Élans, chevreuils, canards et reys musqués sont également présents[6]. Dans les airs, évoluent les Sternes de Felsaad et divers oiseaux marins tandis que dans ses eaux se trouvent des saumons et des crabes des vases.

Depuis l'éruption du Mont Écarlate, on y rencontre aussi des netchs, probablement attirés par le climat de cendre qui affecte l'île et qui leur est familier. En 4E 201, un unique échassier des marais vit sur Solstheim. De la végétation ravagée par les cendres, des insectes et des êtres singuliers sont apparus tels que les sautecendres ou encore des sprigganes brulées. Des Givrépeires ont également été aperçues dans la mine du Rocher du Corbeau.

Les créatures locales sont les grahls, Géants de givre, sprigganes et divers morts-vivants comme les draugrs[7] ou les loups-squelettes. Depuis l'éruption du volcan de Vvardenfell, des créatures humanoïdes nommées Engeances des cendres apparaissent sur l'île[8].

On y aurait aussi croisé un udyrfrykte en 3E 427.

Afin de survivre à l'éruption du Mont Écarlate en 4E 5, une grande partie de la faune naturelle de l'île migre plutôt vers le nord de l'île[8].

Histoire

Ère Méréthique

Dans les anciennes légendes Skaals, on raconte que durant l'Ère Méréthique, la contrée de Solstheim est arrachée à Bordeciel lors d'un violent combat opposant les Prêtre-Dragon Miraak et Vahlok[9].

À cette même période, Solstheim est habitée par des falmers.

Lorsqu'Ysgramor chasse les elfes de Bordeciel, les humains décident de purifier Solstheim de la présence elfique. Après la bataille de Moesring, les elfes sont vaincus[10] et l'île devient nordique, diverses tribus s'installant alors sur place.

Il se trouve qu'Hircine a le droit de mener une Chasse Sauvage en Solstheim une fois par Ère, décimant ainsi des tribus entières.

Ère Troisième

L'île reste ainsi isolée du reste de Tamriel jusqu'à la fin de l’Ère Troisième. Jusqu'à cette époque, Solstheim ne figure pas sur la plupart des cartes. Le Troisième Empire annexe Solstheim et y construit Fort Molène au sud de l'île.

Vers 3E 325, un groupe de Skaals quitte le clan et fonde Thirsk[1].

Quelques temps plus tard, en 3E 427, la colonie minière du Rocher du Corbeau est fondée par la Compagnie de l'Empire oriental à l'ouest du fort, car le sous-sol regorge d'ébonite[11]. Il est découvert dans la mine un tertre[12] contenant du Stalhrim, que la Compagnie tente d'exploiter malgré la protestation des locaux.

En plus de cela, avec l'Empire arrive une mission du Culte impérial qui tente de convertir les locaux.

Si la colonie Thirsk ignore l'empire et réciproquement, ce n'est pas le cas des Skaals, clan bien plus chamanique qui voue un culte à la nature, et désapprouve l'implantation impériale dans la région.

En 3E 427, Hircine revient sur Nirn pour réaliser une Chasse Sauvage[13] mais il est défait par le Nérévarine[14].

Une expédition se rend dans le Glacier de Mortrag à la fin de l'ère pour y récupérer l'Étoile d'Azura nécessaire lors du procès de Vivec[15].

Ère Quatrième

L'exploitation minière du Rocher du Corbeau est abandonnée quelques années plus tard, lorsque les locaux décident de s'en prendre à la garnison impériale de Fort Molène.

L'indépendance retrouvée par les Nordiques est de courte durée ; au début de l’Ère Quatrième, des Dunmers de Morrowind trouvent refuge en Solstheim suite à l'éruption du Mont Écarlate et l'invasion argonienne.

Solstheim est un territoire disputé entre Bordeciel et Morrowind, mais suite au cataclysme vécu par les Dunmers, Bordeciel abandonne toute revendication sur l'île et le haut-roi en fait don à Morrowind en l'an 16 de la Quatrième Ère[16].

Suite à l'éruption du Mont Écarlate la partie sud de Solstheim n'est plus qu'un tas de cendre[11]. Les arbres et végétaux sont brulés sous la fureur du volcan, et Fort Molène est pratiquement enfoui[17].

C'est ainsi que la Maison Rédoran prend le contrôle de la ville[18] du Rocher du Corbeau[19][20] et que le village de Sathil est fondé par la Maison du même nom.

En 4E 201, l'ancien Prêtre-Dragon Miraak tente de récupérer l'île en contrôlant ses habitants pendant leur sommeil. Parallèlement, il découvre l'existence du Dovahkiin et envoie ses adeptes pour l'éliminer[21], en vain. Le Dovahkiin arrive alors sur l'île et élimine la menace permettant aux habitants de reprendre une vie normale[22].

Population

La population locale compte plusieurs groupes de Nordiques :

  • Le clan Skaal ayant une culture chamanique propre[23] ;
  • Les membres du clan de Thirsk, plus proches de la culture nordique habituelle ;
  • Les Berserkers, des parias fous dangereux, vivant comme des bêtes et attaquant quiconque croise leur chemin ;
  • Les Sorcières du Givre, prêtresses de Kyne, qui sont aussi agressives que les Berserkers.

Solstheim est aussi peuplée par des Riekelins[8] et des Géants de givre logeant au Château de Karstaag au nord-ouest.

La population locale étant isolationniste, Solstheim reste longtemps nordique, mais avec la colonisation impériale et l'immigration politique depuis Morrowind, la population s'est sensiblement diversifiée.

En plus de cela on peut y croiser des Ravageurs, des pillards venus d'Atmora, le continent au nord de Tamriel.

Culture

De part son isolation, la culture sur Solstheim est restée très fortement nordique.

On distingue deux principaux mouvements :

  • Les Skaals suivent une culture chamanique selon laquelle il faut respecter la nature, vouer un culte au Créateur, et se méfier de l'Adversaire, représenté par l'Homme Cupide. Ces Nordiques sont opposés à toute colonisation, car cela risque de casser l'équilibre et l'ordre naturel des choses.
  • De façon plus classique, on y trouve une culture proche de celle qui a cours en Bordeciel, représentée par le clan Thirsk, les berserkers et les sorcières de Givre. Le respect de la nature y est bien moins présent voire quasi-inexistant, la chasse est libre et l'hydromel coule à flot[24].

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références