Sadrith Mora

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Sadrith Mora (SADRITH MORA)
Description de cette image, également commentée ci-après

La ville en 2E 583

Administration
Province Morrowind
Région Vvardenfell, Côte d'Azura
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la ville en 2E 583

Sadrith Mora (SADRITH MORA), signifiant "forêt des champignons" en langue dunmer, est une cité d'architecture Telvanni située sur une des nombreuses îles de la baie de Zafirbel, dans la partie orientale de la Mer Intérieure séparant l'ile de Vvardenfell du reste de Morrowind. Fondée par la Maison Telvanni, la ville abrite le Grand Conseil de la Maison[1] et lui sert de siège régional[2][3].

Structure

En 2E 583, la ville est centrée sur une petite colline sur laquelle repose Tel Naga, la tour du seigneur-mage Nélos Otheri.

La partie ouest comporte la place du marché ainsi que le quai permettant la navette jusqu'à l'ile principale. Situé au nord de la ville, le palais du Conseil abrite les représentants des conseillers[4]. Enfin une taverne se trouve à l'est de la ville.

Au cours de la Troisième Ère, la ville change légèrement. La taverne orientale disparait alors que deux autres auberges voient le jour face aux quais de la ville, l'auberge du passage réservée aux visiteurs et le trou dans le mur accessible à ceux ayant payé le droit d'entrer en ville.

En 3E 427, c'est le seigneur-mage Néloth, président du Conseil, qui habite la tour de Tel Naga[4].

Avec l'entrée de la province dans l'Empire Septim, une construction impériale appelée Complexe du Serval est érigée au sud de la ville et abrite les guildes[5][6], la garnison impériale[2] ainsi que son culte[7].

Histoire

La ville est fondée par la Maison Telvanni et devient rapidement son siège régional[8].

La Maison Telvanni n'ayant pas rejoint le Pacte de Cœurébène au cours de la Guerre des Alliances, Sadrith Mora devient une zone franche où les Telvannis continuent à agir selon leur bon vouloir et à conserver des esclaves[9].

Il semblerait que le Rasoir de Méhrunes se soit trouvé en possession du maitre de la ville, Néloth, avant qu'il ne le se fasse voler par une troupe d'acrobates vers la fin de l'Ère Troisième[10].

En 3E 427, il est nécessaire d'acheter un certificat d'hospitalité pour pouvoir se déplacer dans la ville et commercer avec ses marchands[11].

La même année, une magicienne qui a un problème avec le propriétaire de l'auberge du passage envoie une malédiction qui permet à un fantôme de hanter les lieux. Un aventurier réussit à régler le problème[12].

Il semblerait que la ville ait été durement touchée par les évènements de l'Année Rouge, conséquences de la chute du Ministère de la Vérité sur Vivec, mais on ignore exactement le détail des éventuelles dégradations[13].

Galerie

Notes et références