Éboulis

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Éboulis

Stonefalls

Description de l'image  Eboulis.jpg.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte des Éboulis en 2E 582

Administration
Continent Tamriel
Capitale Cœurébène
Race principale Dunmer
Peuples Argonien, Nordique

Les Éboulis sont une région de la partie continentale de la province de Morrowind situé au sud de la Mer Intérieure. On y trouve les villes de Cœurébène, Rochelande et le Guet de Davon.

Géographie

La région des Éboulis borde la Mer Intérieure par le sud et le sud-ouest et possède une forte activité volcanique[1] concentrée sur deux volcans, le Mont Cendreux et la Flèche Tourmentée. Ceux-ci sont à la fois une bénédiction et une malédiction car tout en fertilisant les sols, ils rendent inhabitables certaines zones[2].

Les Maisons dunmeri se partagent le contrôle politique de la région. Rochelande au sud-est est le siège de la Maison Drès, la ville de Coeurébène, située sur une grande île au centre, est sous influence de la Maison Rédoran tandis que le Guet de Davon est protégé par les forces conjointe du Pacte de Coeurébène. Il est dit également que la Maison Indoril contrôle la région et que la Maison Hlaalu possède des propriétés dans le sud[3].

La région peut être séparé en trois parties : Zabamat, Varanis et Daen Seeth.

Zabamat

Zabamat est la partie nord-ouest des Éboulis, limitrophe des territoires rédorans de Sombrejour et des monts vélothi et de Valus.

Coeurébène est la cité principale de Zabamat, situé sur une petite île à l'est, près de Varanis. Ses autres localités sont Tour d'Heimlyn, Tour de Silgrad, Kémel-Zé, la Ville de la Falaise, une antique cité dwemer enfoncée dans les falaises littorales de la région ; la cité d'Éboulis, située à l'ouest de Coeurébène ; Verarchen Hall ; Riverbridge et Karththor Dale. Suite à la fondation du Pacte de Coeurébène, un éphémère village argonien, Lukiul Uxith, est également bâti au nord de Tour d'Heimlyn.

Les autres localités de Zabamat sont les cavernes de la mémoire à l'ouest de Lukiul Uxith, celles de la Champignonnière et le temple d'Iliath à l'ouest de Tour d'Heimlyn, Fort Virak au nord, gardant la passe vers la Brèche et le village de Marog, situé près des ruines de Kémel-Ze[4].

À l'ouest de Coeurébène s'étend un champ de bataille de l'invasion kamali, territoire occupé par un clan dreugh. C'est sur ces plages que se trouve la Ramure de Vivec.

Varanis

Varanis est dominée par la figure de la Flèche tourmentée, un volcan faisant la frontière avec Daen Seeth. Elle est reliée à Deshaan par le sud, et Zabamat par le nord.

Rochelande est avec Oaktown la seule cité de Varanis, mais deux autres localités existent : la plantation Sathram, à l'ouest de la cité, et le campement gobelin des Ombresoie.

Daen Seeth

La partie la plus à l'est des Éboulis est bordé par les régions de Bal Foyen à l'est et Deshaan au sud, bien qu'aucune route n'y mène à travers les collines frontalières. Hormis deux localités, la région est assez sauvage, dominée par la figure du Mont cendreux, au centre de celle-ci.

La cité du Guet de Davon, la principale localité, occupe le nord de Daen Seeth. L'autre cité importante, Sénie se situe juste au nord-est du Mont cendreux. Une autre localité, Eagle Moor, se trouve également dans la région. Hormis ces trois sites, une citadelle, Fort Arand, garde la route sud reliant Sénie à Coeurébène et Varanis.

Au sud de Sénie et du volcan, s'étend la nécropole chimeri d'Othrenis.

Histoire

À l'époque où les Dunmers sont encore des Chimers, les Nèdes envahissent la région en causant de lourdes pertes aux Elfes. Désespérés, ces derniers accomplissent un rituel daedrique pour créer les Frères de la Discorde[5], deux golems squelettes créés à partir de la haine et de l'âme de deux généraux chimers. Ils ravagent la région, repoussant l'invasion nédique mais attaquant également les chimers dans leur folie. Les Elfes finissent par les enfermer chacun au sein d'un des volcans des Éboulis.

En 2E 572, la région est le siège de la bataille finale des forces coalisés des Nordiques, Dunmers et Argoniens contre l'invasion akaviri d'Ada'Soom Dir-Kamal[6][7][8].

Suite à la création du Pacte de Coeurébène, les forces coalisées continuent d'étendre leur emprise sur la région, fondant de nouveaux villages et menant des expéditions contre les céatures sauvages. Ils traquent notamment la tribu gobeline des Soies d'ombres, les chassant de leurs nombreux foyers.

Durant la Guerre des Alliances, l'Alliance de Daguefilante poursuit son invasion à grande échelle lancée précédemment sur Morneroc et Bal Foyen. De nombreuses ressources sont mobilisées[9] mais les troupes du Pacte peinent à repousser les envahisseurs. Un général dunmer du Pacte décide alors de libérer les Frères de la Discorde qui massacrent les envahisseurs mais menacent également de nouveau la région. Un héros du Pacte, aidé de plusieurs autres généraux, finit cependant par définitivement bannir les Frères[10].

À une date inconnue, probablement au cours du règne de l'impératrice Morihatha Septim, une expédition est menée dans les ruines de Kémel-Zé par un explorateur de la Société Géographique Impériale[4].

Au cours du Simulacre Impérial, la région est une des plus densément peuplées de Morrowind, avec pas moins de dix localités importantes[11], preuve du succès des efforts amorcés en 2E 582.

Notes et références

Apparitions

Références