Cœurébène (Ville)

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Coeurébène (Ville))
Aller à : navigation, rechercher
Disambig colour.png Pour les articles homonymes, voir Cœurébène.
Cœurébène

Cité Noire
Ebonheart

Description de cette image, également commentée ci-après

La ville de Cœurébène en 2E 582

Administration
Province Morrowind
Région Éboulis
Description de cette image, également commentée ci-après

Plan de Cœurébène en 2E582
1. Maison Hlaalu
2. Place Cœurébène
3. Flasque d'ébène
4. Union du métal de Cœurébène
5. Camp de soldat
6. Les quais
7. Temple du Tribunal

Cœurébène est une importante cité située en Morrowind, au sud de l'île de Vvardenfell. Elle est surnommée la "Cité Noire"[1]. Il ne faut pas la confondre avec Château Cœurébène, une ville impériale en Vvardenfell.

Description

En 2E 582, la ville est située sur une ile accessible par trois petits ponts au sud.

La zone sud abrite l'écurie de la ville ainsi que des ateliers de travail du bois, du métal et des tissus. Un camp de soldat du Pacte de Cœurébène défend l'entrée de la ville.

Le centre de l'île est ceint par une muraille qui protège le cœur de la ville où se trouve de nombreuses habitations. Le palais abritant les instances dirigeantes domine la ville au nord tandis que se font face à l'est la taverne de la ville et à l'ouest le temple du Tribunal.

Enfin le nord accueille les quais de la ville à l'ouest ainsi qu'un petit quartier argonien abritant un Hist.

Certains pensent que la Cité mécanique de Sotha Sil se trouve dans les catacombes de la ville[2].

Histoire

Pendant l'Ère Première, sous les rois Kronin et Moraelyn, du Clan Ra'athim de la Maison Mora, Coœeurébène et Longsanglot composent un seul et même royaume, dont Cœurébène était la capitale. Celui-ci s'est séparé en deux cités-états quand deux frères jumeaux héritiers se sont disputés le titre de haut-roi[3]. Depuis, Cœurébène a perdu son titre de capitale de Morrowind au profit de sa rivale.

Dans le conflit qui déchire la Maison Mora, les Ra'athim de Cœurébène sont des partisans de la Maison Hlaalu, tandis que les Ra'athim de Longsanglot sont des partisans de la Maison Indoril.

En 2E 582, Cœurébène est cependant sous le contrôle de la Maison Dres. Elle est la capitale du Pacte de Cœurébène, l'alliance qui s'est formé entre le royaume oriental de Bordeciel, les Dunmer de Morrowind et les Argoniens du Marais Noir[4] même si quelques tensions se font sentir[5].

Ébloui par la ville lors de sa visite, Vivec décide de construire "sa propre Cœurébène" en Vvardenfell[6] qui devint par la suite Château Cœurébène.

La ville retourne plus tard sous la direction des Mora jusqu'à ce que cette dernière soit dissoute. Lors de l'annexion de Morrowind à l'Empire Rémanl, les Ra'athim de Cœurébène intègrent directement la Maison Hlaalu. Ceux de Longsanglot, en particulier la jeune reine Barenziah, finissent également par rejoindre les Hlaalu.

Pendant toute l'Ère Troisième, la famille royale de Cœurébène entretient de bonnes relations avec l'Empire Septim. L'impératrice Katariah Septim, seule impératrice dunmeri, est issue du Clan Ra'athim de Cœurébène[7].

Lorsque la coutume des combats de gladiateurs se répand dans tout Tamriel au cours de la Troisième Ère, Cœurébène se dote de sa propre équipe, appelée "les Reavers".

En 3E 399, le Champion Éternel y fait halte afin de découvrir comment accéder au Mont Écarlate où se trouve l'un des morceaux du Bâton du Chaos. Il obtient l'aide du roi Casik, qui lui demande de retrouver pour son compte le Marteau de Gharen, un artefact nain, qui indique le chemin vers le Mont Écarlate. Le Champion Éternel trouve le Marteau et le donne au roi Casik. Grâce à cet objet, il pourra utiliser l'Enclume de Mithas et fabriquer de puissantes armes enchantées. Comme promis, Casik déchiffre l'emplacement du Mont Écarlate sur le Marteau pour aider le Champion dans sa quête[1].

Galerie

Notes et références