Azura

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Azura
Description de l'image  azura.png.
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Azurah
Groupe divin Daedra
Fonction principale Princesse daedrique du Crépuscule et de l'Aube
Représentation sexuée Féminin
Résidence Ombre de lune
Symboles
Description de l'image  SYMazura.jpg.

Azura (également appelée Azurah par les Khajiits) est la Princesse daedrique du Crépuscule et de l'Aube[1][2].

Sur le plan divin

Azura, dont la sphère est l'aube et le crépuscule, et la magie de ces royaumes intermédiaires.— Auteur inconnu, Le livre des Daedra

Son royaume est Ombre de lune, un royaume qui est dit-on aveuglant de beauté, avec une végétation luxuriante, la princesse trônant dans son palais de rose[3]. Les visiteurs du plan seraient surtout des Khajiits et des dunmers. Toutefois les visites ont dû s'y raréfier : en effet dans les environs de 3E 430, Azura a, semble-t-il, coupé les différentes routes menant à son plan[4].

La princesse utiliserait les ombres ailées comme messagères[5].

Elle est en guerre contre Ebonarm et Nocturne bien qu'elle travaille avec Molag Bal[6].

Influences sur Nirn

Son jour d'invocation est le 21 Semailles, durant l'Hogitum, l'invocation devant se dérouler à l'aube ou au crépuscule[7].

Cultes

Molag Bal voulait mon esprit, Boéthia mon bras, et Nocturne ma curiosité, encore que je n'en sois pas sûre. Azura exige tout cela de moi, mais aussi et surtout mon amour. Ce n'est pas d'esclaves qu'elle a envie, mais de fidèles qui l'aiment et la respectent. Il est important pour elle que nous sachions faire preuve d'émotion pour la vénérer et que nous soyons capables de nous aimer nous-mêmes. Car si nous l'aimons mais en nous haïssant, elle ressent notre douleur.— Sigillah Parate, L'invocation d'Azura

Azura est une déesse très populaire et généralement considérée comme étant une bonne daedroth. Ses fidèles l'aiment malgré les épreuves. Ainsi, plusieurs de ses champions ayant contracté le vampirisme après qu'elle leur a demandé d'éliminer un vampire continuent néanmoins à lui rendre grâce[8].

Selon la doctrine du Temple, elle est considérée comme étant l'anticipation de Sotha Sil[9][10], malgré la différence de sexe. Elle aurait également enseigné aux Chimers à se différencier des Aldmers[11].

Dans la culture khajiit, elle a une place particulière : celle de la génitrice de l'espèce toute entière[12][13]. C'est elle qui leur aurait fait le don du Sucre de lune[14].

Ses sanctuaires connus sont:

L'ordre des "Gardiens de l'Esprit", un ordre monastique de Hauteroche, près de Havre-Tempête, lui voue un culte au cours de la Deuxième Ère. Ils considèrent Azura comme leur seule protection contre les cauchemars abominables envoyés par Vaernima[19].

L'ordre des "Lépidoptériens" est une secte populaire à Morrowind à la même époque. Ses membres vénèrent Azura en cachant leurs traits derrière de complexes masques en forme de papillon[20].

Artefacts

Azura est la mère de l'Étoile d'Azura[1][21].

Elle a aussi béni Astre-Lune[22], que seul peut porter Indoril Nérévar ou sa réincarnation, le Nérévarine.

Azura aurait utilisé une "pierre du crépuscule", gravée de symboles daedriques, pour briser la barrière entre le jour et la nuit. Elle en offre parfois à ses champions pour les aider à accomplir leurs missions[23].

Azura et les Dunmers

Azura a toujours eu une relation particulière avec les Dunmers.

Azura et le Tribunal

Durant l'époque de Resdayn, alors que Chimers et Dwemers sont alliés, Dagoth-Ur, les Tribuns et Azura auraient poussé Indoril Nérévar, le roi chimer, à combattre les Dwemers pour sacrilège. Ces derniers escomptent utiliser les pouvoirs du Cœur de Lorkhan pour créer un dieu-machine : le Numidium. C'est ce que l'on nomme la Guerre du Premier Conseil.

Suite à la disparition des dwemers à cause du Cœur, Nérévar, blessé, veut demander à Azura que faire du Cœur, mais les tribuns l'auraient tué durant le rituel d'invocation de la déesse. Azura est tout de même invoquée par le rituel, et se rendant compte de ce que les tribuns ont fait, elle leur jure que Nérévar viendra se venger sous la forme du Nérévarine. Pour qu'ils n'oublient pas cela, la déesse change les Chimers en Dunmers[16][24].

En 2E 583, Barbas, le serviteur de Vil Clavicus, parvient à ponctionner la magie de Vivec. Fortement diminué, le Tribun tombe gravement malade. Malgré la haine qu'elle ressent à son égard, Azura aide un Vestige à guérir le Tribun afin de protéger Vvardenfell[23].

Aider cet imposteur arrogant? Pourquoi pensez-vous que j'aide ce meurtrier? Vvardenfell doit tenir. C'est mon unique but et la raison principale de mes actes.— Azura, 2E 583

De nombreuses incarnations du Nérévarine voient le jour, mais toutes sont tuées, jusqu'en 3E 427 où le Nérévarine libére le Cœur de Lorkhan[4], faisant perdre leur statut divin aux tribuns. Almalexia, folle, tue Sotha Sil avant de s'en prendre au Nérévarine, mais ce dernier tue à son tour l'ancienne déesse. Azura intime alors à son champion de s'occuper de Vivec mais il le laisse en vie[25].

Peu après, Vivec aurait accepté de se faire juger ; ainsi Azura est invoquée en temps que témoin. Vivec utilise alors le protonymique de la déesse, le CHIM et Muatra pour la bannir. Les routes vers le plan d'Azura se ferment mais elle continue toutefois à traiter avec ses fidèles[26].

Peu après, Vivec disparait, des rumeurs disant qu'il aurait été enlevé par des daedra[27].

La chute du ministère de la vérité

Peu avant la chute de Baar Dau lors de la Quatrième Ère, Azura aurait prévenu ses fidèles en Morrowind afin qu'ils puissent évacuer à temps[28].

Notes et références

Apparitions

Références