Vvardenfell

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Vvardenfell

Cité du Bouclier Solide

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Vvardenfell

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de Vvardenfell sur Tamriel

Administration
Continent Tamriel


Vvardenfell, signifiant Cité du Bouclier Solide en langue dwemer, est une île volcanique gigantesque s'élevant au centre de la Mer Intérieure, en Morrowind.

Géographie

Le point culminant est le Mont Écarlate, un volcan en activité constante que l'on appelle également parfois Vvardenfell.

Sur le plan géographique, Vvardenfell se compose de neuf régions qui, toutes, possèdent une flore et un relief particuliers. Les distinctions géographiques établies par les érudits proviennent des descriptions réalisées par les Cendrais, qui occupent l'île depuis de nombreuses générations, et elles sont reconnues par la plupart des marchands, voyageurs et aventuriers des environs. Ces régions sont les îles ascadiennes, les Terres-Cendres, la Côte d'Azura, la Côte de la Mélancolie, les Grandes Pâtures, Molag Amur, le Mont Écarlate, la Faille de l'Ouest et Shéogorad[1].
Le moyen de transport le plus commun entre les villes de ces régions est l'échassier des marais[2].

Sa population est principalement réunie le long de la côte ouest et sud-ouest, plus hospitalière, et plus particulièrement dans la cité de Vivec et les villes de Balmora, Ald'ruhn et Sadrith Mora, sièges régionaux de trois Grandes Maisons. Le reste de l'île est constitué de terres arides ou couvertes de scories et faiblement peuplées par les nomades des tribus cendraises. L'île ne s'est ouverte que depuis la troisième ère à la colonisation et au commerce[1].

Histoire

Le Vvardenfell se serait formé lors de l’Ère de l'Aube, lorsque Auri-El auraient lancé le Cœur de Lorkhan du haut de la Tour Direnni. Le volcan serait la trace de l'impact. Le cœur normalement présent à l'intérieur de celui-ci disparaît en 3E 427[2].

Avant l'arrivé des chimers qui devinrent les dunmers par la suite, Vvardenfell était le royaume des dwemers et le Mont Écarlate était leur capitale[3].

Une gigantesque éruption aurait secoué le Vvardenfell en l'an 1E 700 juste après la Guerre du Premier Conseil. Le paysage fut changé à jamais suite à cela[4], puisque la région devint une île, séparée du reste de Morrowind par la violence du volcan, créant la Mer Intérieure[5]. Il se révéla que cette effroyable éruption était due à l'activation accidentelle du Numidium[6].

Vers 4E 5, la disparition de Vivec annule le sort qui avait bloqué le Ministère de la Vérité dans sa chute. Malgré une tentative désespérée de Vuhon, il reprend sa course et sa vitesse initiale, et s'écrase en causant des dommages considérables, rasant la cité de Vivec et faisant entrer en éruption le Mont Écarlate, détruisant la majorité de l'île[7][8]. Les Dunmers survivants trouvent refuge à Solstheim et en Bordeciel[9].

L'île est épargnée par l'invasion argonienne qui suit ce désastre, baptisé Année Rouge, et est progressivement recolonisée au cours des deux siècles qui suivent. Vivec est reconstruite, de même que Balmora. Les Telvannis survivants en profitent pour se réimplanter et coloniser la majeure partie de l'île[10].

Notes et références