Nérévarine

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Disambig colour.png Cet article concerne le Nérévarine. Pour le Saint Nérévar, voir Indoril Nérévar.
Nérévarine
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès Date inconnue
Race Inconnue
Sexe Inconnu
Fonctions
Affiliation Serviteurs d'Azura
Titre(s) et désignation(s) Hortator

Le Nérévarine est la matérialisation de la prophétie millénaire d'Azura qu'attendent les Cendrais[1][2][3]. Lors de la bataille du Mont Écarlate, quand les faux dieux du Tribunal, avant de s'emparer du pouvoir du Cœur de Lorkhan, trahissent Indoril Nérévar, Azura jure qu'il sera vengé. Elle déclare alors que sept malheurs annonceront son arrivée[4][5][6], et qu'il traversera sept épreuves avant d'être libéré du fardeau de sa destinée[7]; la prophétie précise également de lui qu'il ne connaîtra pas le poids de l'âge et des maladies.

Ce héros débarque sur Vvardenfell en 3E 427, sous la forme d'un prisonnier ignorant tout de son passé et gracié par l'Empereur lui-même[8]. L'anecdote veut qu'il ait été débarqué peu de temps avant le Dunmer qui allait devenir Saint Jiub[9].

Guidé par Caïus Cosadès[10] et malgré la réticence du Temple[11][12], il est nommé Hortator auprès des Grandes Maisons Hlaalu, Rédoran et Telvanni, ainsi que Nérévarine par les quatre tribus cendraises de Vvardenfell.

Après avoir contracté la Peste et affronté maints périples, il finit par réaliser la prophétie : tuer Dagoth-Ur, détruire les enchantements qui retiennent le Cœur et reprendre leur pouvoir aux faux dieux[13]. Il est à noter qu'il a été encouragé non seulement par Azura tout au long de son périple, mais aussi par Talos au moment d'aller au Mont Écarlate, par l'intermédiaire de Wulf à la Porte des Âmes.

Il vainc également la déesse Almalexia, brandit la lame autrefois brisée de Nérévar, Viveflamme[14], et renvoie dans l'Oblivion le Prince Daedra Hircine après un féroce combat sur Solstheim[15].

Une rumeur populaire du temps de la Crise d'Oblivion veut que le Nérévarine ait disparu lors d'une expédition vers Akavir[16].

Il revient aux commandes de l'Akulakhan au cours de la Cinquième Ère afin de combattre le Numidium qui entreprend de détruire Nirn mais échoue[17].

Notes et références