Jiub

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Jiub
Description de cette image, également commentée ci-après

Jiub lors de son transfert vers Vvardenfell en 3E 427

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès 3E 433
Race Dunmer
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Temple des Tribuns
Nouveau Temple

Jiub, aussi connu sous le nom de Saint Jiub ou Jiub l’Éradicateur, est un héros de l'île de Vvardenfell de la troisième ère, réputé et canonisé par le Temple pour avoir chassé les braillards des falaises de l'île.

De la prison...

Avant d'être reconnu par ses contemporains pour son précieux exploit, il connait un parcours marqué par des crimes et des condamnations. Consommateur de skouma, il tue plusieurs personnes pour de l'argent, sans cesse nécessaire pour assouvir sa dépendance à la drogue. Il est capturé dans sa province natale de Morrowind tandis qu'il tente d'assassiner une personnalité issue de la noblesse rédoranne. Tombé dans un piège élaboré par un assassin concurrent issu de la Morag Tong, qui a éliminé la cible avant d'appeler la garde, il est accusé du meurtre et condamné par la justice impériale. D'abord emprisonné à Vivec, il est conduit dans les geôles de la Cité Impériale[1].

...à la canonisation

En 3E 427, Jiub est embarqué sur un navire impérial en compagnie du futur Nérévarine en direction de Vvardenfell[2], sans doute afin de finir de purger sa peine d'emprisonnement. À sa sortie quelques années plus tard, il décide, en quête de rachat, de se mettre au service des habitants de l'île. C'est ainsi qu'il chasse, monté sur un échassier des marais, les braillards des falaises. Selon la légende, il en affronte seul et deux jours durant près de soixante-seize, dans les Terres-Cendres. Grièvement blessé, il est sauvé par Vivec[3].

Cet acte lui vaut la reconnaissance de ses contemporains et sa canonisation par le Temple des Tribuns.

Mort

Il se retire par la suite dans la ville de Kvatch, en Cyrodiil, afin d'y rédiger sa propre saga autobiographique, prévue en pas moins de 26 volumes. Alors qu'il écrit le second volume contant son épopée, survient en 3E 433 la Crise d'Oblivion, qui touche en premier lieu et très durement Kvatch[4]. Jiub disparait lors de la destruction de la ville par les forces de Méhrunes Dagon ; une partie de son âme est emprisonnée dans une gemme noire par un Drémora. De ce fait, le reste de son âme erre dans le Cairn de l'âme où elle rencontre en 4E 201 le Dovahkiin à la recherche de Valerica Volkihar. Celui-ci rassemble les morceaux du premier livre de l'épopée de Jiub qu'il ramène sur Mundus. Tamriel peut ainsi découvrir l'Opus de Saint Jiub dont le titre complet est La Naissance et le Déclin de Saint Jiub l'Éradicateur, Héros de Morrowind et Sauveur des Dunmers[1].

Galerie

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Événements de TES:Skyrim - Dawnguard
  2. Événements de TES:Morrowind
  3. Opus de Saint Jiub
  4. Événements de TES:Oblivion