Tel Fyr

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Tel Fyr (TEL FYR)
Description de cette image, également commentée ci-après

Tel Fyr en 2E 583

Administration
Province Morrowind
Région Côte d'Azura, Vvardenfell

La tour de Tel Fyr (TEL FYR) est une tour telvanni qui abrite les quartiers du seigneur-ensorceleur Divayth Fyr[1][2]. Elle se situe au sud-ouest de Sadrith Mora, sur une île de la baie de Zafirbel.

Celle-ci est offerte à Divayth Fyr par la Maison Telvanni au cours de la deuxième ère afin de lui rendre hommage et de l'accueillir en son sein.

Les Telvanni ont décidé de me rendre hommage en m'accueillant dans leur grande maison. Cette tour était un cadeau, dans leur esprit. L'emplacement était... propice, dirons-nous. Pour eux. Mes auspices personnels sont plus prometteurs.— Divayth Fyr, 2E 582

Afin de plaire au seigneur Fyr, d'importants travaux d'aménagements sont réalisés dans les grottes naturelles situées sous la tour en 2E 583[3]. Malheureusement, une faille s'ouvre alors et déverse des sauroïdes qui éliminent les ouvriers. Divayth Fyr recrute alors un groupe d'Indomptables pour mettre un terme au flot de sauroïdes. La faille les mène alors aux salles de la fabrication, un atelier abandonné de la Cité mécanique, où ils mettent un terme à la menace sur Tel Fyr[4].

Par la suite, Divayth Fyr aménage les grottes sous sa tour pour en faire le Pestarium, sorte de refuge-prison où les victimes de la peste sont soignées et coupées du monde extérieur[5].

Il leur rend ainsi un immense service car nul autre que lui ne pourrait leur venir en aide. Dans le même temps, il les empêche de faire du mal aux gens normaux, de nombreux malades étant complètement fous et extrêmement dangereux. Les patients sont des monstres difformes dont l'existence n'est que souffrance et colère mais ils sont toujours vivants et ils le doivent aux soins que leur prodigue le seigneur Fyr et à la compassion qu'il leur montre.

Le plus célèbre patient du pestarium est Yagrum Bagarn, le dernier nain vivant[6].

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références