Cité mécanique

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Loadscreen clockworkcity 01.jpg

La cité mécanique, ou ville-horloge d'airain[1], est le nom donné à la ville du dieu vivant dunmer Sotha Sil. On ignore son emplacement exact[2] et même si elle se situe sur Nirn : certains prétendent qu'elle est cachée dans les marais brumeux du sud de Morrowind[1] ou dans les catacombes enfumées de Coeurébène[3]. Le seul moyen connu pour s'y rendre est la Bague Absconse de Barilzar.

Structure

La cité mécanique
Son antre est aussi surprenant que les rouages de son esprit; perpétuellement en mutation, toujours changeant et constitué d'engrenage et de leviers qui n'obéissent qu'à la volonté de leur créateur. C'est là que Sotha Sil réalise ses expériences impies, aidé en cela par sa magie influencée par sa démenceAlmalexia

La cité ressemble à un énorme complexe souterrain constitué de couloirs et dômes d'airain sans ouvertures vers l'extérieur, rappelant en quelque sorte les Ruines Dwemers. Elle est constituée de rouages et de systèmes mécaniques en mouvement perpétuels et est protégée par de nombreux pièges, énigmes mécaniques et créatures créées par le maitre des lieux : les Sauroïdes et les factotums.

Histoire

En 3E 427, le Nérévarine se rendit dans la cité pour éliminer Sotha Sil qu'il croyait responsable d'une attaque sur Longsanglot. Là, il découvrit le dieu mort assassiné par Almalexia. Il abattit la déesse et laissa la cité fonctionnant toute seule avec ses créatures biomécaniques[4].

Galerie

Notes et références