Mecinar

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Mecinar
Description de cette image, également commentée ci-après

Mecinar en 4E 201.

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès 4E 201, Cité mécanique
Race Dunmer
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Apôtres mécaniques

Mecinar, né à une date inconnue et mort en 4E 201 dans la Cité mécanique, est un Dunmer et apôtre mécanique renégat. Ancien apprenti de Sotha Sil, il tente en vain de détrôner son maître.

Chassé de la Cité mécanique, il y retourne en 4E 201 pour tenter de devenir un dieu-vivant, mais il est finalement arrêté par le Héros oublié[1].

Biographie

Apôtre mécanique

Vous êtes trop bon, maître. Ce sera votre perte.— Mecinar

Quelque temps après le réveil de Dagoth-Ur en 2E 882 et le début de la création du Cœur mécanique, Mecinar attire l'attention de Sotha Sil. Sil considère que Mecinar possède un brillant intellect, probablement supérieur à celui de ses anciens apprentis tels que Barilzar, mais que cet intellect est dangereux. Il estime ainsi que Mecinar aurait 47% de chance de convoiter ses pouvoirs. Mais comme refuser un tel esprit serait un « crime contre Sotha Sil », il décide de faire de Mecinar son apprenti.

Mecinar convoite effectivement les pouvoirs de Sotha Sil et cherche à surpasser autant que possible le dieu-vivant. Notamment pour supplanter les sauroïdes, il conçoit les abominations, chimères bio-mécaniques produits de la fusion entre animaux et mortels, contre leur volonté. Lorsque Sotha Sil découvre les abominations, il décide de chasser Mecinar de la Cité mécanique. Se doutant que Mecinar tenterait un jour de se venger, il renforce les enchantements qui protègent le Cœur mécanique de façon à ce que Mecinar ne puisse jamais les ouvrir, et ainsi accéder à un pouvoir similaire à Sil.

Retour dans la Cité mécanique

Cela fait des siècles que je me prépare à cet instant, que je fais de moi un outil capable d'absorber cette puissance. Enfin, je possède le pouvoir d'un dieu !— Mecinar

Mecinar, humilié, cherche à se venger. Si Sotha Sil finit par être tué par Almalexia en 3E 427, Mecinar poursuit ses projets de surpasser la puissance de Sotha Sil. Il modifie son propre corps pour qu'il puisse contenir la puissance divine du Cœur mécanique, et cherche à nouveau à accéder à la Cité mécanique.

En 4E 201, il parvient à découvrir la localisation approximative de la Bague Absconse de Barilzar, artefact qui permet notamment d'accéder à la Cité mécanique. Elle se trouve quelque part dans la région de la Brèche en Bordeciel. Là, il recrute une bande de chasseurs de trésors, dirigéé par une Nordique nommée Aldora l'audacieuse. Mais le Héros oublié, accompagné de Nage-la-Nuit, cherche lui-aussi à mettre la main sur la bague. Mecinar finit par trouver l'artefact dans la citadelle de Forelhost et l'utilise pour accéder à la Cité mécanique, poursuivi par le Héros oublié.

Sur place, Mecinar constate qu'il ne peut briser les enchantements qui protègent le Cœur mécanique spécifiquement modifiés par Sotha Sil. Aussi, il se contente d'attendre que le Héros oublié déverrouille les enchantements, et ouvre ainsi la chambre qui renferme le Cœur. Mecinar, à l'aide de son corps spécialement conçu pour manipuler un tel artefact, utilise alors le Cœur pour se transcender et ainsi devenir un dieu-vivant.

Mais le héros oublié, qui possède une copie des outils de Kagrénac conçus par Sotha Sil, les utilise lui aussi sur le Cœur et vainc Mecinar.

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références

  1. Événements de Legends