Héros oublié

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Le Héros Oublié
Description de cette image, également commentée ci-après

Le Héros oublié déguisé en l'empereur Titus Mede II.

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès Probablement en 4E 201, Cité mécanique
Race Inconnue
Sexe Inconnu
Fonctions
Affiliation Empire Mede
Confrérie noire

Le Héros oublié désigne un aventurier à l'identité inconnue, probablement né lors de la quatrième ère et mort en 4E 201 dans la Cité mécanique.

Il joue un rôle capital en faveur du camp impérial lors de la Grande Guerre en 4E 175. Outre son intervention lors de la guerre, il est aussi impliqué dans la chute de la Confrérie noire en 4E 188 et a réussi à protéger la Cité mécanique contre Mecinar en 4E 201, avant de mourir des séquelles de son combat contre ce dernier.

Biographie

Ploc, ploc, ploc... ainsi fondent lentement les gouttes de ma mémoire qui s’étiole. J’ai futilement essayé de geler certains souvenirs comme je le pouvais, mais ce qui a été Oublié ne saurait renaître. Seules des bribes, des instantanés d’histoires restées secrètes demeurent. La mémoire se mue lentement en légende, mais les légendes ne meurent jamais.Kellen

Grande Guerre

En 4E 175, lors de la Grande Guerre, le Héros est capturé près de la ville de Leyawiin par des cultistes de Boéthia travaillant pour le Domaine Aldmeri. Le Drémora Reive, qui dirige les cultistes, organise des combats à mort entre différents prisonniers. Lorsque vient le tour du Héros, il doit affronter Tyr, un agent de l'Ordre des Lames lui aussi fait prisonnier. Le Héros et Tyr, plutôt que de s'entre-tuer décident de se révolter contre leurs bourreaux et parviennent à s'échapper[1].

Inquiets de la présence de factions daedriques dans les rangs du Domaine, le Héros et Tyr décident de retrouver Laaneth, une amie de Tyr et sorcière dunmeri versée dans les daedra. En chemin ils rencontrent le contrebandier argonien Nage-la-Nuit qui les rejoint. Lorsqu'ils retrouvent Laaneth, cette dernière se joint à la bande et les informe que Naarifin, le général du Domaine Aldmeri, prévoit d'ouvrir des portails d'invasions daedriques en sacrifiant l'ensemble de la population de la Cité Impériale. Horrifiés, ils décident de prévenir l'empereur Titus Mede II des plans de Naarifin, qui à son tour les charge d'arrêter les plans du général altmeri et de découvrir comment ce dernier arrive à anticiper le moindre de ses mouvements.

La compagnie constituée par le Héros, Tyr, Nage-la-Nuit, Laaneth et la légate impériale Cassia s'infiltre dans le Palais Impérial alors aux mains de Naarifin et trouve l'Orbe de Vaermina, un artefact extrêmement utile au général du Domaine car il l'utilise comme outil de divination pour prévoir les mouvements de troupes ennemies. Le Héros et Tyr retrouvent Reive, qui protège l'orbe en brandissant l'épée mythique Lamedor. Le héros réussit à vaincre le drémora et à récupérer l'Orbe et Lamedor, mais Tyr meurt lors du combat[note 1].

De retour au campement de l'empereur, ce dernier est attaqué par un commando bosmeri chargé de l'assassiner. Le Héros parvient à arrêter les assassins mais l'empereur a été blessé. Aussi ce dernier charge-t-il le Héros de se déguiser et prendre sa place en tant qu'empereur lors de la bataille à venir, celle du siège de la Cité Impériale, afin de maintenir le moral des troupes. Lors de la bataille, l'Empire divise ses forces en trois groupes afin d'encercler la Cité Impériale. Le Héros dirige le groupe du nord, qui doit mener l'assaut final aux portes de la ville et au Palais Impérial. Le Héros parvient à pénétrer dans le Palais Impérial, puis à vaincre Naarifin lors d'un duel. Ce dernier est capturé et fait prisonnier.

Son rôle rempli, le Héros disparaît et l'histoire attribuera ses faits d'armes à Titus Mede II. Il semble qu'il ait par la suite continué la lutte contre le Domaine Aldmeri en rejoignant la résistance rougegarde, et aurait notamment participé au siège de Stros M'Kai[2].

Chute de la Confrérie Noire

Duel du Héros oublié (de dos) avec Kastus Thorn (de face) de la Confrérie Noire, pour intégrer la guilde.

En l'an 188 le Héros oublié, alors devenu mercenaire, est recruté par Uther Nere, un noble bréton qui souhaite se venger de la Confrérie Noire et notamment de son Oreille Noire, Alisanne Dupré, qui aurait tué sa femme et sa fille. Le Héros, sur les conseils d'Uther, intègre la cellule de la Confrérie Noire de Refuge en assassinant Markam Éperfange de l'Ordre des heures, alors ciblé par la Confrérie.

Le Héros travaille ainsi en tant qu'assassin pendant quelques mois, où il met notamment fin aux jours du roi de la ville de Refuge. Mais en hautzénith 188[3], la ville est attaquée par des corsaires et le sanctuaire de la Confrérie est détruit. Le Héros, alors en mission, est le seul survivant de la cellule de Refuge. Il décide alors de se relocaliser dans le sanctuaire d'Épervine en Bordeciel.

À Épervine, Astrid, la leader du sanctuaire, charge le Héros d'assassiner le nécromancien Rathir qui se faisait passer pour un prêtre des Huit Divins. Avant de mourir, Rathir affirme avoir été prévenu de l'assassina à son encontre, ce qui signifie qu'il y a un traître dans les rangs de la Confrérie Noire. Astrid, inquiète, prévient Alissanne Dupré, qui arrive quelques jours plus tard à Épervine. Comme le Héros est celui qui a tué Rathir, Alisanne considère qu'il ne peut pas être le traître et le charge de trouver et d'éliminer le traître. Un certain Varlyn, que le Héros parvient à éliminer.

Alisanne, impressionnée, demande ensuite au Héros de l'aider dans une autre affaire urgente : la ville de Bravil en Cyrodiil où se trouve le cercueil de la Mère de la nuit, relique sacrée de la Confrérie Noire, est en proie à une violente guerre de gangs entre les deux plus importants trafiquants de skouma de Cyrodiil, les Griffes et les Éclipses, qui menace de saccager la crypte de la Mère de la Nuit. Il arrivent à Bravil en sombreciel 188[3] et parviennent à protéger la crypte des gangs.

Mais Uther Nere, qui a suivi les faits et gestes du Héros oublié, se montre et lui ordonne d'éliminer Alisanne. Mais à ce moment là le Héros découvre qu'Alisanne est la fille d'Uther, et que ce dernier a tué sa femme et cherche maintenant à tuer sa fille, Alisanne. Le Héros décide alors de se retourner contre Uther et parvient à le tuer, mais échoue à protéger Alisanne Dupré, ce qui ampute la Confrérie Noire de son dirigeant, et donc achève une guilde déjà mourante.

Le Héros, cette affaire terminée, reprend ses voyages.

Notes et références

Apparitions

Notes

  1. Dans le jeu, il est laissé au joueur le choix entre sauver Tyr en détruisant l'Orbe de Vaermina, ou de récupérer l'Orbe pour lui-même, entraînant la mort de Tyr.

Références

  1. Évènements de Legends.
  2. Information supposée par la carte Siège de Stros M'Kai de la collection du héros oublié, qui retrace le parcours du héros.
  3. 3,0 et 3,1 Journal de Cicéron