Titus Mede II

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Titus Mede II
Description de cette image, également commentée ci-après

Titus Mede II, 4E 175

Biographie
Naissance Inconnue
Décès 4E 201, crique de Solitude
Race Impérial
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Empire Mede
Titre(s) et désignation(s) Empereur
Début de règne 4E 168
Fin de règne 4E 201

Titus Mede II, né lors du deuxième siècle de la quatrième ère et mort en 4E 201 à Solitude, est l'empereur de Cyrodiil de 4E 168 à sa mort. Son règne est marqué par le conflit de la Grande Guerre.

Biographie

Lorsque Titus Mede II monte sur le trône en l'an 4E 168, il hérite d'un empire largement affaibli, seulement constitué de Cyrodiil, Hauteroche, Martelfell et Bordeciel et concurrencé dans sa suprématie par le Domaine Aldmeri. L'Empereur passe les premières années de son règne à tenter d'affermir son pouvoir[1].

Grande Guerre

Le 30 soufflegivre 4E 171, le Domaine Aldmeri envoie à la Cité Impériale un ambassadeur avec un ultimatum pour l'empereur. Ce dernier demande la dispersion de l'Ordre des Lames, la mise hors-la-loi du culte de Talos et la cession au Domaine d'immenses territoires de Martelfell. Malgré les avertissements de ses généraux qui insistent sur les faiblesses militaires de l'Empire, Titus Mede refuse cet ultimatum. La Grande Guerre commence alors[1].

Lors des premières années du conflit, les forces du Domaine enchaînent les victoires et le 12 plantaisons 4E 174, elles commencent à assiéger la Cité Impériale, avec trois troupes principales au sud, à l'est et à l'ouest, et une force secondaire au nord. Contre l'avis de ses généraux Titus Mede décide de faire une percée au nord pour abandonner la ville et s'enfuir vers le nord de Cyrodiil, près de la frontière avec Bordeciel, afin d'y rencontrer les forces du général Jonna[1].

Titus Mede blessé, entouré par des guérisseuses.

Dans les mois qui suivent, les forces de Titus restent au nord, le Domaine envoie des ambassadeurs négocier la défaite de l'Empire, ce que l'empereur refuse systématiquement, au contraire il tente plusieurs attaques contre le Domaine, en vain : Naarifin, le général des forces Domaine possède l'Orbe de Vaermina à l'insu de l'empereur et peut ainsi prévoir les moindres de ses mouvements. La situation se débloque en 4E 175 lorsqu'un mercenaire surnommé le héros oublié se présente à l'empereur. Titus charge le mercenaire d'infiltrer la Cité Impériale pour y découvrir la façon dont Naarifin peut prévoir ses mouvements. La mission est un succès : l'Orbe est perdu pour Naarifin et l'Empire peut de-nouveau combattre les forces du Domaine à jeu égal. En représailles Naarifin envoie un commando bosmeri assassiner l'empereur, qui est sauvé de justesse par le héros. Toutefois Titus en ressort blessé et ne peut plus combattre, alors pour que le moral de ses troupes ne chute pas, il ordonne au héros oublié de jouer le rôle de l'empereur lors du futur siège de la Cité Impériale[2].

Le siège débute le 30 ondepluie 4E 175 et est un succès, permettant à Titus Mede de reprendre son trône. Mais il sait qu'il n'y aurait pas de meilleur moment pour négocier une paix et, à la fin de l'année 4E 175, l'Empire et le Domaine Aldmeri signent le Traité de l'or blanc qui met un terme au front cyrodiilien de la Grande Guerre. Ce traité de paix reprend point par point les éléments de l'ultimatum posé initialement par le Domaine Aldmeri, c'est donc une défaite de l'Empire. Cette défaite affaiblit politiquement Titus Mede, elle provoque l'indépendance de Martelfell qui préfère continuer le combat pour conserver l'intégralité de son territoire, et une partie de la population impériale développe un fort ressentiment envers l'empereur, notamment en Bordeciel où la révolte des Sombrages éclatera quelques décennies plus tard, en 4E 201[3].

Assassinat

De plus en plus contesté dans son règne, des membres du Conseil des Anciens complotent contre Titus Mede II. En 4E 201 le conseiller Amaund Motierre passe à l'action et se rend en Bordeciel afin d'y rencontrer la Confrérie noire et fomenter un plan afin d'assassiner l'empereur. Ce plan consiste à tuer la cousine de l'empereur, Vittoria Vici, lors de son mariage dans la ville de Solitude, afin d'avancer la visite prévue de l'empereur en Bordeciel et l'y assassiner[4]. Cette première partie du plan se déroule sans accroc. Mais le Penitus Oculatus, le service secret de l'Empire, déjoue une première tentative d'assassinat par empoisonnement et parvient même à détruire le sanctuaire de la Confrérie Noire dans la ville d'Épervine. Un rescapé de la Confrérie Noire parvient à s'infiltrer dans le Katariah, accosté à Solitude, et à tuer l'empereur. Toutefois Titus Mede II, avant de mourir, offre un nouveau contrat à l'assassin : celui de tuer le commanditaire de son propre assassinat, Amaund Motierre, qui est donc lui aussi tué juste après l'empereur[3].

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 La Grande Guerre
  2. Évènements de Legends.
  3. 3,0 et 3,1 Évènements de Skyrim.
  4. Lettre cachetée d'Amaund Motierre