Morihatha Septim

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Morihatha Septim
Description de cette image, également commentée ci-après

Morihatha durant son règne, portant l'amulette des rois.

Biographie
Naissance 3E 288
Décès 3E 339
Race Impérial
Sexe Femme
Père Uriel Septim V
Mère Inconnue
Conjoint(es) Ulfe Gersen
Fonctions
Affiliation Empire Septim
Titre(s) et désignation(s) Impératrice
Début de règne 3E 320
Fin de règne 3E 339

L'Impératrice Morihatha Septim est la fille d'Uriel Septim V ainsi que la jumelle d'Eloisa et la demi-sœur d'Uriel Septim VI.

Elle est mariée au Baron Ulfe Gersen de Fortdhiver qui aide son frère Uriel VI dans sa quête pour séduire le Conseil des Anciens.

Lorsque Uriel VI décède des suites d'une chute de cheval que les meilleurs guérisseurs impériaux ne peuvent guérir, Morihatha, sa sœur bien-aimée, monte sur le trône[1].

À 25 ans, elle est décrite par des diplomates peut-être pas tout à fait objectifs comme une des plus belles créatures de Tamriel. Elle est en tout cas bien éduquée, vive, athlétique et bonne politicienne[1].

Elle fait venir l'Archimage Wellocq de Bordeciel à la cour, renouant avec la tradition du Mage de Guerre Impérial, tradition délaissée depuis Tiber Septim et son Mage de Guerre Zurin Arctus[2].

Morihatha termine les travaux entrepris par son frère, et instaure un véritable gouvernement à Cyrodiil. Mais, au-delà des frontières de la Province Impériale, l'Empire Septim se désintègre peu à peu[1].

Les révolutions et autres guerres civiles n'ont eu de cesse depuis le règne de son grand-père Céphorus Septim II. En coordonnant prudemment ses contre-attaques, Morihatha reconquiert peu à peu les domaines de ses vassaux en évitant de se laisser piéger par un excès d'enthousiasme et de confiance. Bien que cette stratégie porte sans conteste ses fruits, le Conseil est souvent exaspéré par cette lenteur délibérée[1]. Elle est également connue pour avoir commandé à la Société Géographique Impériale la seconde édition du Guide de Poche de l'Empire[3].

Un de ses conseillers, un Argonien du nom de Thoricles Romus, furieux qu'elle refuse d'envoyer davantage de troupes dans les zones troublées, est généralement considéré comme le commanditaire de son assassinat, en 3E 339[4]. Romus est immédiatement arrêté et exécuté sommairement, bien qu'il clame son innocence jusqu'au bout[1].

Morihatha n'ayant pas d'enfants, et sa sœur Eloisa ayant été emportée par une terrible fièvre quatre ans plus tôt[1], c'est son neveu, un jeune homme de 25 ans, qui prend sa succession sous le nom de Pélagius Septim IV[4].

Notes et références