Maison Tharn

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

La Maison Tharn est une famille noble nibenaise originaire de Cheydinhal, où elle possède de vastes propriétés. Les membres des Tharn ont eu à plusieurs reprises un rôle important à jouer dans l'histoire de l'Empire de Cyrodiil, certains parvenant même jusqu'au trône impérial. La famille prétend souvent qu'elle est aussi vieille que la première ère elle-même[1].

Le nom Tharn provient de Tharanus, ancêtre de la Maison Tharn.

Histoire

Première Ère

Origine

La Maison Tharn puise ses origines dans le règne des Ayléides sur Cyrodiil pendant la Première Ère, quand les hommes étaient encore sous la domination elfique. Il est en effet fait mention d'un "Tharanus les mains rouges" dans les Tractations Tamriléennes de 1E 200 ; cet ancêtre des Tharn étant un contremaître d'esclaves dans la mine de Faracas à Cheydinhal. Son nom viendrait de son poste administratif l'obligeant à tenir des registres à l'encre rouge pour les Ayléides[1].

Révolte alessienne

Les Tharn ont participé au soulèvement des esclaves mené par Alessia en 1E 242, notamment à travers un certain Vilius Tharn qui a servi Pélinal Blancserpent. Aucun récit ne parle alors d'autres membres de la famille jusqu'à Fervidius Tharn, de l'Ordre Alessien, archi-prélat des Élus Maruhkati de 1E 1188 jusqu'à sa mort[1].

Guerre des Vertu

De nobles capitaines Tharn dirigent des compagnies de mercenaires dans les deux camps de la Guerre des Vertu dans les années 1E 2300. Lorsque le conflit retombe, le général impérial Turpis « Volte-Face » Tharn est maître de vastes terres dans tout le Nibenais. Sous le titre de Duc du Cheydinhal extérieur, Turpis épouse une nièce de l'amiral Bendu Olo et engendre de nombreux héritiers.

Plusieurs générations de Tharn servent avec noblesse sous l'Empire Réman, dont Regulus Tharn, qui ranime la tradition des Mages de guerre impériaux, et Excoraeus Tharn, ministre du châtiment de l'Empereur Kastav[1].

Deuxième Ère

Portrait d'Abnur Tharn

Au début de la deuxième ère, pendant l'Interrègne, naît une génération de Tharn particulièrement importante dans l'histoire de l'Empire autour du mage de guerre et chef de famille Abnur Tharn. Celui-ci sert de nombreux empereurs en tant que chancelier du Conseil des Anciens, depuis l'année 2E 465 à l'âge de 47 ans jusqu'en 2E 582 à l'âge de 164 ans. D'autres membres de la maison semblent avoir occupé des postes de pouvoir en Cyrodiil avant lui, à l'époque du Potentat, notamment son grand-père Knavus Tharn[2]. Il a notamment travaillé durant une trentaine d'années, à contrecœur, pour les Empereurs des longères[3].

Il soutient Varen Aquilarios quand celui-ci mène une rébellion longue et sanglante contre le Crevassais Leovic en 2E 276 et conserve ses fonctions. Mais il finit par le trahir quelques années plus tard, laissant Mannimarco prendre le contrôle de l'Empire[2] en 2E 579 en échange d'un poste d'intendant de la Cité Impériale[3][4].

Abnur a deux sœurs : Veroxia, qui épouse le chef Crevassais Durcorach après que celui-ci ne conquiert le trône impérial au cinquième siècle[3], et sa demi-sœur cadette Euraxia, reine de Rimmen depuis le coup d'état de soufflegivre en 2E 576. Cette dernière donne naissance à Javad Tharn[1].

Abnur est le père d'au moins seize filles ; Clivia Tharn, fille de sa septième épouse Pulasia, épouse l'empereur Leovic puis son successeur Varen Aquilarios, et devient finalement Impératrice régente de Tamriel à partir de 2E 580 suite à la disparition de l'empereur Varen[1]. Son règne est en réalité anecdotique : c'est Mannimarco, le Roi des Vers, qui tire les ficelles dans l'ombre, et qui monte Clivia contre son père, l'attirant par la promesse de lui enseigner les arts noirs qui la rendraient maîtresse de la vie et de la mort[3].

D'autres membres de la maison sont tombés sous la coupe de l'Ordre du Ver noir : Septima Tharn, Magus-Général de la Légion impériale et commandant de la septième légion, Javad Tharn, Magna Tharn ou encore Martialis Tharn. Ils sont tous les quatre tués en 2E 582 par le Vestige lors de son combat contre Mannimarco et Molag Bal. Abnur Tharn préfère quant à lui trahir les siens et rejoint le Vestige dans son combat dans l'espoir de restaurer l'Empire[2].

Troisième Ère

Portrait de Jagar Tharn

Le dernier membre connu de la famille Tharn n'est pas le moins célèbre. Jagar Tharn, lui aussi mage de guerre impérial, est responsable des dix années sombres du Simulacrum Impérial : il renverse l'empereur Uriel Septim VII en 3E 389 et l'enferme de force dans l'Oblivion, usurpant par là même son identité grâce à une puissante magie d'illusion[5].

C'est pendant le Simulacrum, sous le règne despotique de Jagar, que la plupart des provinces de Tamriel entrent en guerre les unes contre les autres. De sanglants conflits éclatent en 3E 396, comme la Guerre d'Arnésie entre le Marais Noir et Morrowind, ou la Guerre de Bend'r-mahk entre les armées de Hauteroche, Martelfell, et Bordeciel. La province de Val-Boisé, dont Jagar est originaire, est particulièrement touchée. Elle subit la Guerre de Cinq Ans contre Elsweyr et la Guerre du Détroit d'Azur contre son ancien allié du Domaine Aldmeri, l'Archipel de l'Automne.

Jagar Tharn a également joué un rôle dans la destruction de Mortecime[6] et la création du monstre de guerre Umbra'Keth[7]. Le règne de la terreur de Jagar ne s'achève qu'en l'an 3E 399 lorsque le Champion Éternel Talin met fin à ses jours[8].

Généalogie

Première Ère

  • Tharanus les mains rouges, gardien d'esclaves
  • Vilius Tharn, serviteur de Pelinal Blancserpent
  • Fervidius Tharn, de l'Ordre Alessien et archi-prélat des Élus Maruhkati
  • Turpis Tharn « Volte-Face », général impérial
  • Regulus Tharn, à l'origine de la tradition des mages de guerre impériaux
  • Excoraeus Tharn, ministre du châtiment de l'Empereur Kastav

Deuxième Ère

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Inconnue
?E ??? - ?E ???
 
Knavus Tharn
?E ??? - ?E ???
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Inconnue
?E ??? - ?E ???
 
Inconnu
?E ??? - ?E ???
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Inconnu
2E ??? - 2E ???
 
Euraxia Tharn
2E ??? - 2E 583
 
 
Durcorach
2E ??? - 2E 541
 
Veroxia Tharn
2E ??? - 2E ???
 
 
Abnur Tharn
2E 418 - 2E ???
 
Pulasia
2E ??? - 2E ???
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Septima Tharn
(petite nièce)
2E ??? - 2E 582
 
 
Javad Tharn
2E ??? - 2E 582
 
 
 
 
Leovic (petit-fils)
2E ??? - 2E 576
 
 
 
 
 
 
 
 
Clivia Tharn
2E ??? - 2E ???
 
Varen Aquilarios
2E ??? - 2E ???
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Troisième Ère

  • Jagar Tharn, mage de guerre impérial et Empereur par usurpation

Notes et références