Marais Noir

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Argonie

Marais Noir

Black Marsh

Argonia

Description de l'image  Argonian_blason.png.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte d'Argonie en 3E 433

Administration
Forme de l'État Monopartisme, Tribalisme
Titre du dirigeant Parti de L'An-Xileel
Conseil L'Organisme
Continent Tamriel
Capitale Helstrom
Race principale Argonien
Peuples Hists
Monnaie Septim

Le Marais Noir, parfois Black Marsh ou Argonie, est une province située au Sud-Est de Tamriel qui sert de patrie aux Argoniens et aux Hists.

Géographie

« Tout en Tamriel finit par atteindre le Marais noir »
- Le Récit Argonien, Livre IV

La totalité de la province est composée de marécages visqueux et pestilentiels, d’épaisses rivières noires et de mares boueuses dont l'odeur évoque des siècles de putréfaction. La terre ferme est rare dans cette région et mises à part de grandes et fragiles montagnes de fange, le relief du territoire est complètement plat. Les intempéries sont nombreuses, à commencer par les nappes de brume épaisse et les violentes précipitations d'eau puante.[1]

Les marées et les crues rythment la vie des habitants de l’Argonie, ce qui rend la circulation terrestre encore plus longue et difficile. Mais la véritable originalité du Marais Noir est que l’idée d’espace n’y signifie pas grand-chose: les terres marécageuses y sont en mouvement perpétuel et la plupart des villages ne restent jamais longtemps à leur place[2]. La navigation par radeau et "l'express souterrain" deviennent alors les seuls moyens de transport rapides et efficaces utilisés par les Argoniens.[2]

La région du cœur du Marais noir est quant à elle moins hostile. Elle se compose essentiellement de champs de fougères, d'herbes en fleur et de ruisseaux tranquilles. Elle y abrite aussi la grande forêt d'arbres à hist.[1]

Les principales villes de la province sont Stormhold, Thorn, Gideon, Helstrom, Archon, Havrelâme, Rose noire et Lilmoth.

Culture

Le Marais Noir est la terre des Argoniens qu'ils partagent avec les Hists, une espèce végétale qu'ils considèrent comme sacrée. Selon la légende, les Hists auraient créé les Argoniens pour servir de protecteurs et de médiums avec les Ehlnofeys et leurs descendants, les peuples mens et mers.[3]

Cette différence de provenance pourrait expliquer la tendance des Argoniens à rester dans leur province, ne voyageant que rarement dans les contrées extérieures. Seuls certains d'entre eux, parmi les plus intelligents et pacifiques quittent parfois leurs marais.[4]

De part leur nature bestiale, les Argoniens ont souvent été réduits en esclavage par les Dunmers de Morrowind provoquant un fort ressentiment entre les deux races.[5]

Histoire

Le Marais Noir serait l'ancien royaume des Hists dont une grande partie fut détruite par la guerre entre les Ehlnofeys.[3]

En 1E 2811[4], une armée d'Argoniens fut défaite par celle du Second Empire qui annexa la région l'année suivante. La date de cette annexion fait débat, d'autres sources parlant de 1E 2837[6].

Après la chute du Second Empire, le Marais Noir n'a jamais regagné son statut provincial, si bien que certaines régions du Marais sont considérées encore aujourd'hui comme territoire impérial.[6]

En 2E 560, la Peste Knahaten se répandit sur la province, tuant la plupart des tribus Kothringi qui vivaient encore dans la région. Par contre, pas un seul Argonien n'y succomba, tant et si bien qu'on raconte qu'ils auraient pu créer eux-même la peste, en manipulant des arbres à spores. Les Argoniens purent par contre se servir de cette position de force pour quitter le giron impérial.[6]

Plus tard, de nombreux investisseur impériaux, dont Pélagius Septim IV, commandèrent la construction de routes, le drainage de marais, l'élaboration de ponts, la conceptions de systèmes anti-contrebande ainsi que l'embauche de mercenaires pour développer le commerce dans cette province où le crime et la corruption sont considérables. Mais le marais noir prouva avec l'expérience qu'il était dans l'incapacité de faire perdurer une économie d'exploitation de grande envergure.[4]

Durant le Simulacre Impérial, un conflit frontalier opposant le Marais Noir à la province de Morrowind finit par mener à la Guerre d'Arnésie. Les Dunmers triomphèrent et occupèrent des territoires du Nord du Marais Noir.[4]

Au cours de la Crise d'Oblivion de 3E 433, les Hists rallièrent l'ensemble des Argoniens, leur permettant de repousser l'invasion daedrique sans l'aide des impériaux.[7]

Plus tard, au début de l'ère quatrième, toujours guidés par les Hists et forts de leur victoire sur les Daedra, les Argoniens chassèrent la présence impériale. Le gouvernement du Marais Noir étant désormais assuré par l'An-Xileel.[8]

Après la chute du Ministère de la Vérité sur Vivec en 4E 5, les Argoniens profitent de la faiblesse de Morrowind pour se venger de siècles d'esclavage récupérant au passage les territoires perdus lors de la guerre d'Arnésie. Toutefois certaines personnes voient dans cette invasion un coup du Thalmor, bien qu'il n'y est aucune preuve à ce sujet.[9]

En 4E 40, l'An-Xileel invoque la cité volante Umbriel afin de purger une bonne partie du Marais Noir de l'influence impériale, notamment les villes de Lilmoth et Stormhold.[10]

Paysages du marais noir

Notes et références