Rose noire

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Rose noire

Blackrose

Rosenoire

Description de cette image, également commentée ci-après

Extérieur de la prison, 2E 583.

Administration
Province Marais Noir
Région Tourbevase
Description de cette image, également commentée ci-après

Emplacement de Rose noire

Rose noire est une ville au sud du Marais Noir dans la région de Tourbevase, elle est située non-loin de la forêt de Murkwood.

La ville est principalement connue pour son centre pénitencier, qui a la réputation de brutalité sans égale, et à en croire les rumeurs, de nombreuses atrocités ont été commises entre ses murs.

Histoire

Première ère

Les plus anciennes traces d'occupation connues du site de Rose noire remontent à la première ère. La région à proximité de Rose noire sert de cache au célèbre pirate Bramman le Rouge qui multiplie les actes de piraterie dans la baie de Topal, et dit-on, réduisait en esclavage les populations locales. Mais l'impératrice Hestra demande finalement la tête du pirate en 1E 1033. Il est débusqué dans son fief par la marine impériale : c'est ainsi que l'Empire Alessien découvre l'existence de Rose noire[1][2].

Deuxième ère

À une date inconnue, des Lilmothiits construisent les premières fondations connues de Rose noire[1]. Mais le site est finalement abandonné par les Lilmothiits. Il ne sera réinvestit que sous l'Empire Réman, où le potentat Versidue-Shaie ordonne la construction d'une prison à Rose noire. Les rumeurs veulent que le puissant mage Pelladil du clan Direnni a dirigé la construction de la prison : il aurait invoqué une armée d'atronachs de pierre pour construire en l'espace d'une seule journée la prison à partir des ruines lilmothiiti[3][4].

La prison a la réputation d'être la plus sûre, cruelle et infâme de Tamriel. Aussi les pires ennemis des potentats y sont envoyés. Mais les prisonniers les plus nombreux ne sont autre que les Nagas indigènes. Avec l'effondrement du deuxième empire en 2E 430, la prison est finalement abandonnée et les anciens prisonniers prennent le contrôle de la prison : ils forment le groupe de brigands connu sous le nom de Matonnoir, principalement constitué de Nagas mais aussi de quelqu'anciens prisonniers d'autres races. Les Matonnoirs utilisent la prison comme fief d'où ils pilotent leurs opérations de banditisme et de trafic, mais aussi comme arène pour mettre à l'épreuve leurs nouvelles recrues[5].

Troisième ère

Avec l'établissement de l'Empire Septim lors de la troisième ère, le site repasse sous contrôle impérial. La prison est rétablie, et une ville se construit autour. Sous le règne de l'impératrice Morihatha Septim, la ville se révolte contre les autorités impériales. L'impératrice y dépêche son mage de guerre, Welloc, qui matte la rébellion à l'aide d'un gigantesque nuage vampirique[6].

Après l'échec du complot de Jagar Tharn lors du Simulacre Impérial, les partisans de Jagar Tharn sont tous incarcérés dans la prison de Rose noire. Toutefois peu avant 3E 432, une importante effraction a lieu dans la prison, et de nombreux prisonniers parviennent à s'échapper[1].

Culture

Sport

À la fin de la troisième ère, l'équipe de gladiateur du Cercle des Champions de Rose noire est nommée les « Guerriers »[7].

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références