Fort-tempête

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Fort-tempête

Stormhold

Description de cette image, également commentée ci-après

Dessin de Fort-tempête

Administration
Province Marais Noir
Région Fangeombre
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la ville en 2E 582

Fort-tempête est une ville au nord du Marais Noir et à proximité de la frontière avec Morrowind.

Structure

En 2E 582, la ville s'articule autour d'un plan d'eau central au milieu duquel trône l'Hist de la ville.

Autour de ce plan d'eau, une première couronne de terre émergée regroupe l'ensemble des échoppes et commerces de la ville au nord et, au sud, les anciennes ruines ayléides qui servent de morgue ainsi que de siège local aux guildes des Guerriers et des Mages.

Une nouvelle étendue d'eau sépare le coeur de la ville d'une seconde couronne de terre émergée sur laquelle on trouve les habitations ainsi que le quartiers des artisans au nord et la taverne de la ville.

De nombreux ponts enjambent les zones marécageuses afin de faciliter les déplacements sur les parties sèches de la ville.

Histoire

Ville la plus au nord du Marais Noir[1], elle est fondée par le clan des Ayléides Barsaebic sous un nom inconnu. Toutefois les elfes finissent par l'abandonner à une date inconnue, nous savons juste que la cité n'est jamais attaquée par les armées Alessiennes et est donc probablement abandonnée plus tardivement[2].

Par la suite, la ville est investie par les esclavagistes Dunmers qui s'en servent comme plaque tournante de leurs raids dans le Marais Noir[3].

En 2E 560, la Peste knahataine se propage dans toute l'Argonie à partir de Fort-tempête, causant des milliers de mort à travers Tamriel[2].

La ville est libérée[3] en 2E 572 par des esclaves argoniens en révolte. Ceux-ci se portent cependant au secours des Dunmers et des Nordiques contre les Akavirois permettant ainsi la signature du Pacte de Coeurébène et l'alliance des trois races[4].

En 2E 582, la ville st frappée par une série d'assassinats[5] et certains des habitants agissent de curieuse manière[6]. Un membre du Pacte enquête et découvre que le Domaine Aldmeri[7] a lancé une attaque de grande ampleur sur la région en utilisant de la sève d'Hist et de la magie daedrique pour que ses membres puissent "voler la peau" de certains argoniens[8].


À la fin de l'Ère Troisième, la ville est connue pour son équipe de gladiateurs nommée les "Black Shields" qui auraient formé l'une des équipes les plus puissantes de Tamriel.

À la même époque, Fort-tempête abrite également le Conclave de Baal, une organisation religieuse qui est capable de déterminer l'emplacement de Murkwood en lisant un Parchemin des Anciens à l'aide d'une ancienne tablette servant à le décrypter[9].

Durant cette époque, la prison de la ville gagne une affreuse réputation; le directeur de l'époque Quintus Varus veut extraire des cristaux (probablement des pierres de Welkynd) provenant des vieux tunnels abandonnés de la ville, il est particulièrement intéressé par le "Storm Crystal", qui serait capable d'enfermer le mal. Malheureusement, les prisonniers deviennent corrompus par la magie des cristaux et se transforment petit à petit en monstres. Un des prisonniers, surnommé le "Maître Rat des Tunnels" finit par obtenir le "Storm Crystal", après avoir tué Quintus, et l'utilise pour purger le mal de la prison[10].

Dans les environs de 4E 40, la ville est attaquée par une armée de morts-vivants provenant d'Umbriel[11].

Galerie

Notes et références