Kintyra Septim II

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Disambig colour.png Pour les articles homonymes, voir Kintyra Septim.
Kintyra Septim II
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance 3E 104
Décès 3E 121 ~ 3E 125, Glenpoint
Race Impérial
Sexe Femme
Père Antiochus Septim
Mère Gysilla
Conjoint(es) Modellus
Fonctions
Affiliation Empire Septim
Titre(s) et désignation(s) Impératrice
Début de règne 3E 120
Fin de règne 3E 121

Kintyra Septim II hérite du trône lorsque son père, Antiochus Septim, décède en 3E 119[1][2].

Son histoire est probablement l'une des plus terribles de l'Histoire moderne[3].

Son premier cousin, Uriel Septim III, fils de la Reine Potéma de Solitude, accuse Kintyra d'être une enfant bâtarde, fruit de la fameuse décadence de la Cité Impériale lors du règne de son père; mais cette accusation ne suffit pas à empêcher son couronnement[3].

Kintyra fait aussitôt savoir à sa tante et à Uriel que leur présence à la Cité Impériale n'est pas souhaitée. Potéma commence à préparer la guerre avant même la cérémonie du couronnement. Uriel achète l'appui de plusieurs rois en colère de Hauteroche, Bordeciel et Morrowind. Puis, avec l'aide de la Reine Potéma, il coordonne trois attaques simultanées sur l'Empire Septim[3].

La première attaque survient dans la région de la Baie d'Iliaque. L'entourage de Kintyra y est massacré, et l'Impératrice est capturée en 3E 121[4]. Elle meurt en prison entre 3E 121 et 3E 125[5][Notes 1].

Son cousin Uriel se fait couronner sous le nom d'Uriel Septim III[3].

Notes et références

Notes

  1. Kintyra II serait morte en 3E 114 selon Biographie - La Reine-Louve et entre 3E 121 et 3E 125 selon La reine Louve, Livre I à VIII. Cependant la seconde date est plus crédible, car cela correspond mieux aux dates de la guerre du Diamant Rouge qui suit la capture de Kintyra II et la prise de Pouvoir d'Uriel III en 3E 121. Canoniquement, les Brétons des royaumes des Landes de Glénumbrie et de Glenpoint retiennent la date du 23 Soufflegivre 3E 123 (voir Les Diamants Brisés).

Références