Katariah Septim

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Katariah Ra'athim
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès 3E 200
Race Dunmer
Sexe Femme
Conjoint(es) Thoriz Pélagius Septim III
Galivère Lariat
Enfant(s) Cassynder Septim
Uriel Lariat
Fonctions
Affiliation Empire Septim
Maison Mora
Titre(s) et désignation(s) Régente de Tamriel
Impératrice
Début de règne 3E 153
Fin de règne 3E 200

Katariah Septim est une aristocrate issue du clan des Ra'athim, prestigieuse famille dunmer qui domine la vie politique de Coeurébène. Katariah Ra'athim devient par le jeu des alliances la première, et à ce jour la seule, impératrice dunmer de Tamriel[1].

Femme de l'excentrique Thoriz Pélagius Septim III quelle épouse en 3E 141[2], Katariah se voit accorder la régence de Tamriel rapidement après l'accession de son mari au trône en 3E 145 et la multiplication des incidents créés par celui-ci[3].

La Régente Impériale de Tamriel est proclamée Impératrice Katariah 1re à la mort de son mari, en 3E 153[4]. Certains de ceux qui ne considèrent pas que la mort de Kintyra Septim II a marqué la fin de la lignée originelle des Septims reconnaissent que l'accession au trône de cette Elfe Noire y met fin une bonne fois pour toutes[5].

Les défenseurs de Katariah, s'ils reconnaissent que le sang de Tiber ne coule pas dans ses veines, font valoir que la lignée continue néanmoins grâce au fils qu'elle a eu avec Pélagius III[5]. La conseil finit néanmoins par accorder sa confiance à Katariah[1].

Après la mort de Pélagius, elle se remarie avec Galivère Lariat, un noble bréton avec lequel elle a un fils, Uriel Lariat[6].

Bien que des assertions racistes prétendent le contraire, le long règne de Katariah (46 ans) est l'un des plus glorieux de l'histoire de Tamriel. Mal à l'aise à l'intérieur de la Cité Impériale, Katariah voyage énormément à travers l'Empire Septim, comme nul Empereur ne l'a plus fait depuis Tiber Septim. Elle répare la plupart des dégâts causés par les alliances brisées et les accords diplomatiques bâclés. Le peuple de Tamriel adore son Impératrice, bien plus que ne le fait la noblesse[5].

La mort de Katariah lors d'une embuscade de faible envergure dans le Marais Noir en 3E 200 fait le bonheur de certains historiens adeptes de la théorie du complot et lorsque le Sage Montalius découvre que l'embuscade a été commanditée par une branche de la famille Septim écartée précédemment du pouvoir, c'est pour tous une révélation[5].

Son fils aîné, Cassynder Septim, lui succède[3].

Notes et références