Jyggalag

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Jyggalag
Description de l'image  Jyggalagconcept1.jpg.
Caractéristiques
Groupe divin Daedra
Fonction principale Prince de l'ordre
Représentation sexuée Masculin
Symboles
Description de l'image  SYMjyggalag.png.

Jyggalag est le Prince daedrique de l'Ordre. Maudit par ses pairs, il devient Shéogorath et ne reprend sa forme initiale qu'à la fin de chaque Ère de Tamriel lors de la Marche Grise. Celle de 3E 433 marque la libération de Jyggalag par un aventurier.

Sur le plan divin

Le prince daedrique de l'Ordre. Ou des biscuits... Non, de l'Ordre. Mais pas dans le bon sens. Lugubre. Sinistre. Inodore et sans saveur. Bref, ennuyeux à mourir. Et je peux vous dire qu'il n'aime pas mon travail. Il le déteste, même. Autant qu'il me déteste moi, en fait. Quand il a une idée, elle est du genre fixe. Très fixe, si vous voyez ce que je veux dire.— Shéogorath, 3E 433

Âge d'or

Probablement pendant l'Ère de l'Aube, Jyggalag règne sur un monde d'Ordre parfait entièrement grisâtre.

À cette époque, le royaume du prince daedra est protégé par les chevaliers de l'Ordre, des êtres sans âme créés de toute pièce par le maître des lieux[1].

Le point névralgique de cet endroit sans défaut est alors la Grande Bibliothèque :

La grande bibliothèque était le pinacle de la logique et de la déduction. Ses murs contenaient les prévisions logiques de toutes les actions jamais entreprises par quelque créature que ce soit, mortelle ou daedrique. Chaque naissance. Chaque mort. L'ascension de Tiber Septim. Le Numidium. Tout. Tout a été prédit grâce aux formules trouvées dans la bibliothèque de Jyggalag.Dyus de Mytheria, 3E 433

Cette bibliothèque est alors maintenue par le chambellan de Jyggalag, un mortel nommé Dyus de Mytheria, qui était ressuscité par son dieu après chacune de ses morts. Ce dernier avait - dit-on - connaissance de tout le contenu de sa réserve d'ouvrages. Il était donc si savant que la totalité des Princes Daedriques, dont Hermaeus Mora, ne pouvaient espérer égaler ses capacités (c'est du moins ce qu'affirme Haskill, le chambellan de Shéogorath).

Malédiction

Jaloux du pouvoir de Jyggalag et de la perfection de son monde, les autres princes décident de le maudire. Le Daedra de l'Ordre est dès lors transformé en Shéogorath, l'exact opposé de sa personnalité : désormais le Prince daedrique est fou et déjanté.

Shéogorath est épouvanté par l'œuvre de Jyggalag, et la transforme en l'archipel des Shivering Isles, un monde totalement dénué de logique et empli de couleurs. Le Dieu Fou brûle la Grande Bibliothèque, car elle était une insulte au libre arbitre selon lui.

Cependant, Shéogorath épargne le chambellan Dyus de Mytheria, car il ne peut se résoudre à éliminer une telle somme de savoirs, Dyus n'étant plus que cela. Rendu immortel et enfermé au Creux du Poignard, Dyus ne sortit plus jamais de sa prison où il ruminait ses connaissances.

Afin de déchirer Jyggalag encore un peu plus, ses pairs le condamnèrent à lui faire reprendre sa forme originelle pour détruire son propre royaume, avant de redevenir Shéogorath. Ce processus est ce que l'on nomme la Marche Grise, qui se déroule à la fin de chaque Ère.

Durant une Marche Grise, les fidèles du Dieu Fou changent en même temps que celui-ci, devenant ainsi des prêtres de l'Ordre. Ces derniers réactivent les obélisques de l'Ordre, des tunnels permettant aux chevaliers de l'Ordre, les anciens combattants de Jyggalag, d'envahir le royaume de la folie instauré par Shéogorath.

La Marche Grise de 3E 433

Un obélisque de l'Ordre actif et un prêtre de l'Ordre

Une Marche Grise se déroule en parallèle de la Crise d'Oblivion en 3E 433.

Shéogorath exécute alors un nouveau plan : donner à un mortel le titre de "Prince de la Folie" pour le remplacer. Ce dernier affronterait Jyggalag pour l'empêcher de détruire les Shivering Isles et deviendrait ensuite un dieu semblable à lui.

Finalement, c'est un aventurier[2] qui va prendre le titre de Dieu Fou et vaincre Jyggalag au centre de New Sheoth, devant le palais de Shéogorath. Ainsi, Shéogorath et Jyggalag devinrent deux entités distinctes, le prince de l'Ordre étant de nouveau libre de marcher à travers les eaux d'Oblivion[1].

Influences sur Nirn

À cause de sa malédiction au début de l'histoire de Nirn, nous n'avons que peu de traces de ses activités sur celle-ci, mais elles ont existé. Le prince est notamment mentionné sur divers articles d'incunables, mais c'est à peu près tout[3].

Notes et références