Morrowind

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Resdayn)
Aller à : navigation, rechercher
Article incomplet

Cet article est incomplet par rapport aux derniers médias en date, son contenu est donc à considérer avec précaution. Améliorez l’article ou discutez-en.

Morrowind

Dunmereth

Resdayn

Description de l'image ON blason dunmer.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de Morrowind en 3E 433
Administration
Forme de l'État Monarchie, Oligarchie, Clanisme
Titre du dirigeant Roi (sous l'empire)
Conseil des Grandes Maisons
Continent Tamriel
Capitale Sombrejour
Almalexia (jusqu'en 4E 6)
Race principale Dunmer
Monnaie Septim (Drake)
Histoire
Indépendance Guerre du Premier Conseil
Date 1E 668


Morrowind, autrefois appelé Dunmereth ou Resdayn est une province de Tamriel située au nord-est du continent.

Cette contrée est celle des Dunmers ou Elfes Noirs, et le moins que l'on puisse dire est qu'elle peut paraître étrange aux voyageurs. Les Elfes y chevauchent des insectes géants, et des esclaves sont utilisés en grand nombre aux tâches les plus diverses.

Géographie

Morrowind est formée d'une grande partie continentale entourant partiellement une immense île volcanique nommée Vvardenfell. Le Mont Écarlate s'élève au centre de l'île. Par temps exceptionnellement clair, il est même possible de distinguer le sommet de ce volcan en activité depuis Almalexia, 400 km plus au sud.

Les paysages en Morrowind sont très variés et uniques, on y trouve de grandes plaines herbeuses sur lesquelles poussent des champignons géants, des zones marécageuses, des forêts, etc. Mais aussi des terres désolées volcaniques couvertes de cendres et de torrents de lave.

Ces paysages uniques sont accompagnés d'une faune et d'une flore toute aussi unique. On y trouve notamment des insectes et crustacés géants dont la chitine sert aux autochtones dans l'artisanat.

Culture

L'apparence physique inhabituelle des Dunmers est en parfait accord avec la contrée. Bien qu'ils ne quittent que rarement leur région, leur teint grisâtre et surtout leurs yeux couleur de braise les rendent aisément reconnaissables à qui n'en a jamais vu. Farouches, ils méprisent les races non elfiques, ne les considérant que comme des bêtes de somme tout juste bonnes à accomplir les plus basses besognes, mais se considèrent également supérieurs aux autres Elfes, qu'ils jugent décadents et pervertis.

La politique chez les Dunmers est principalement aux mains des Grandes Maisons qui règnent sur les différentes régions de la province. Il existe aussi un roi à Longsanglot qui gère la province dans sa globalité. Sous l'Empire Septim, ce roi sert également à légitimer la présence impériale, sa garde personnelle étant d'ailleurs une unité de la légion détachée à cet effet. La famille de ce roi bénéficie par ailleurs d'un certain prestige et incarne l'intégration d'une frange de l'élite dummer à l'ordre impérial, comme le duc de Vvardenfell, commandant des troupes de l'empire sur l'île qui n'est autre qu'un Elfe noir.

Histoire

Origines et Première ère

Avant même l'arrivé des Aldmers en Tamriel, Morrowind est déjà habitée. Les Argoniens occupent une partie du territoire sud, tandis que Vvardenfell, au nord, est habitée par les Dwemers.
C'est lorsque les Aldmers arrivent en Cyrodiil que certains d'entre eux sont bannis suite à leur choix de vénérer les Daedra, plutôt que les Aedra. Ces exilés partent pour Morrowind, guidés par le prophète Veloth, et deviennent les Chimers.

Les Dwemers et les Chimers étant deux peuples très différents, les conflits territoriaux ne tardent pas. Cependant, l'arrivée d'un ennemi commun change les choses.

En 1E 401, les Nordiques de Bordeciel tentent de conquérir Morrowind. Grâce aux efforts de l'Hortator des Chimers, Indoril Nérévar, et du roi des Dwemers, Dumac l'Orque-Nain, une alliance vit le jour.
Les nordiques sont repoussés en 1E 416. Suite à cela, l'alliance perdure sous le nom de Premier Conseil, les Chimers et les Dwemers formant le nouveau royaume de Resdayn. Cette décision trouve une résistance, dont l'exil des Dwemers du clan Rourken vers Volenfell, suivis quelques années plus tard par ceux du clan Kragen[1][2].

Après près de trois siècles d'alliance, le schisme politique, théologique et culturel qui a longuement cru entre Chimers et Dwemers[3] devient irrésorbable. Kagrénac, Grand-Prêtre des Dwemers tente en secret de créer un dieu artificiel. Suite à des soupçons des Chimers, la Guerre du Premier Conseil éclate en 1E 668, opposant les deux camps. Les Chimers prirent finalement le dessus en 1E 700.
Ainsi découvrent-il le dieu artificiel, un immense et invincible golem dwemer appelé le Numidium, façonné à l'aide du cœur de Lorkhan, un artefact recueilli dans le cœur du Mont Écarlate, qu'il forma par sa chute. Ce qu'il advient ensuite n'est pas très clair, mais tous les Dwemers disparaissent de la surface de Nirn.

Après cette victoire, les généraux et conseillers de Nérévar, Almalexia, Sotha Sil, Dagoth-Ur et Vivec trouvent les outils de Kagrénac et comprennent leur puissance. Ils assassinent Nérévar et utilisent la puissance des outils pour se changer en dieux.
Dagoth Ur, devenu dément, part dans les entrailles du volcan avec le cœur et les outils. Almalexia, Sotha Sil et Vivec, quant à eux, s'associent pour former le Tribunal.
Cette transformation fut prise comme une trahison par les dieux ancestraux des Chimers. La Princesse Daedroth Azura punit alors tout le peuple chimer, assombrissant leur peau et rougissant leurs yeux. Le peuple maudit est renommé Dunmers, et le royaume nouvellement conquit le Dunmereth.
Le Mont Écarlate entre également dans une énorme éruption qui change le paysage de la contrée à jamais, créant la Mer Intérieure et séparant Vvardenfell du continent.

Pourtant, le Dunmereth ne dure lui aussi qu'un temps. Lorsque les Akavirois envahissent Tamriel, Morrowind s'unit à la dynastie Réman afin de les repousser. Mais leur ennemi commun vaincu, les tensions entre les deux alliés s'exacerbent jusqu'à culminer en 1E 2840 par une déclaration de guerre. Ce conflit, baptisé Guerre de Quatre-Vingts Ans ne s'achève qu'en 1E 2920, par un traité de paix[4].

Deuxième ère

En 2E 430, l'assassinat du Potentat Savirien-Chorak entraîne la chute du Deuxième Empire et le début de l'Interrègne. Devenu caduque le traité de paix délivre Morrowind de ses engagements.

Mais la donne change une nouvelle fois : en 2E 572, Ada'Soom Dir-Kamal, roi des démons, tente de conquérir Tamriel en passant par Morrowind et Bordeciel. Ne pouvant lutter seule Morrowind conclut une alliance de circonstance avec le Bordeciel oriental. Finalement Almalexia[5], le roi Jorunn, le Roi des Tréfonds et Wulfharth le vainquent, non sans l'intervention d'une coalition d'Argoniens[6]. Pour célébrer leur victoire, les vainqueurs fondent le Pacte de Cœurébène. Cette entité politique s'étendant sur tout l'est de Tamriel devient part la suite un des belligérants dans la Guerre des Alliances.

En 2E 582, en pleine guerre des Alliance, deux événements frappent la province. Sur le continent, une épidémie baptisée le Fléau de Llodoss frappe la plaine de Deshaan. En Vvardenfell, le météore Baar Dau, fils mythologique de Vivec arrêté par les pouvoirs de son père à seulement quelques centaines de mètres au-dessus de sa cité, menace de reprendre sa course et de s'écraser sur Morrowind.

Vers 2E 882, dans les dernières années de l'Interrègne, Morrowind se rend face aux armées Tiber Septim. Signant le traité de l'Armistice, Vivec lui remet alors le Numidium, afin de l'aider à unifier Tamriel. En 2E 887, elle rejoint officiellement le Troisième Empire en tant que province vassale indépendante. Ce statut lui autorise une religion d'état indépendante de celle de l'Empire et lui assure une liberté de culte. Elle conserve également un gouvernement indépendant (bien que fortement aligné sur le trône de rubis), autorisant l'application de lois hors des décrets impériaux, tel que l'esclavage. En échange, la province jure fidélité à l'Empire, lui devant un soutien économique et militaire sans faille. Cette intégration à l'empire a des conséquences considérables sur les plans politiques et religieux, puisqu'elle change les rapports de forces entre Grandes Maisons et génère deux fausses incarnations du Nérévarine. C'est d'ailleurs à cette période que Dagoth-Ur et ses frères se réveillent et s'emparent du coeur de Lorkhan, événement qui aurait contribué à la signature de l'Armistice.

Troisième ère

La troisième ère est une période de profonds changements pour Morrowind.

L'Empereur Tiber Septim créé le statut de "Roi de Morrowind", qu'il confie à son général en second, le Dunmer Symmachus. Symmachus est aussi nommé comme représentant de la Grande Maison Hlaalu, l'une des cinq Grandes Maisons de Morrowind, et Duc de Longsanglot suite à son union avec la reine Barenziah de Longsanglot.
Cette réciprocité entre la Maison Hlaalu et l'Empire lui accorde rapidement un pouvoir politique prédominant, faisant d'elle la plus puissante Maison de Morrowind et la dirigeante du Conseil après que de nombreux membres de la Maison Indoril se soient suicidés, rejetant ainsi l'autorité de l'Empire. Cette influence ne se cantonne pas qu'à la province, puisque la famille régnante de Morrowind s'allie par le sang à la dynastie Septim. Cette union porte même l'une d'entre elle sur le trône de l'Empire de 3E 153 à 3E 200, sous le nom de Katariah Septim.

Plus tôt, au cours de la Guerre du Diamant Rouge, de 3E 121[7] à 3E 127, la province supporte l'Empereur Uriel Septim III[8]. A sa mort, elle semble admettre Céphorus Septim I comme légitime empereur, plutôt que de poursuivre la lutte aux côtés de Potéma Septim, mère d'Uriel III et reine de Solitude.

Durant le Simulacrum Impérial, de 3E 389 à 3E 399, la province est secouée de violentes insurrections qui se soldent par le meurtre de Symmachus à Longsanglot et l'instauration d'un gouvernement rebelle. Le trône n'est rendu au fils de Symmachus, Hlaalu Helseth, qu'en 3E 426.

En 3E 427 débarque en Vvardenfell le Nérévarine, réincarnation d'Indoril Nérévar. Ce dernier élimine Dagoth-Ur et met fin au Fléau, une peste maléfique jusque-là retenue par les Tribuns via le rempart Intangible. Mais, cela entraîne également la disparition du cœur de Lorkhan, ce qui accélére la perte de pouvoir des Tribuns. Almalexia, sombrant peu à peu dans la folie suite à la perte de sa divinité, assassine Sotha Sil avant d'être elle-même vaincue par le Nérévarine. Des Tribuns, il ne reste que Vivec. Le temple commence à perdre son influence et Vivec finit par disparaitre lui aussi mystérieusement.

En 3E 433, la Crise d'Oblivion touche Morrowind comme le reste de Tamriel, mais le rappel des forces impériales du pays en Cyrodiil par Ocato de Primeterre laisse les Dunmers sans défense devant l'envahisseur daedrique. Ainsi, malgré la mobilisation des guerriers autochtones, la région est ravagée et des villes telles qu'Ald'ruhn entièrement détruites. Néanmoins, Morrowind parvient à se remettre de cette crise, mais un nouveau cataclysme affecte les Dunmers.

Quatrième ère

La magie des Tribuns disparue, la chute du Baar Dau reprend sa course. Il est encore maintenu pendant quelques années par une machine appelée l'Ingenium, au prix du sacrifice de nombreuses vies. Mais vers 4E 5, l'Ingenium cesse de faire effet et le Baar Dau s'écrase, causant des dommages considérables sur Vvardenfell. Après l'impact, le Mont Écarlate entre en éruption et détruit une grande partie de l'île.

Les Argoniens profitent de ces événements pour s'emparer du sud de Morrowind, se vengeant avant tout de la Grande Maison Telvanni, qui avait été un des principaux piliers du commerce d'esclaves d'Argoniens et de Khajiits, avec la Maison Drès. L'armée du Marais Noir pille également la capitale d'Almalexia et ravage Longsanglot qui, ruinée, perd son titre de capitale.

Cependant les Rédorans, alertes, mobilisent leurs guerriers et repoussent les envahisseurs. Ils font d'une pierre deux coups, car non seulement ils augmentent leur popularité en défendant Morrowind, mais la Maison Telvanni était aussi un de leur principaux rivaux dans la lutte du pouvoir.
La Maison Hlaalu est condamnée en tant que Maison régente pour son incapacité à défendre Morrowind et en tant que traître pour sa complicité avec l'Empire et son enrichissement au détriment de la sécurité de la province durant la Crise d'Oblivion.
Avec le déclin de la Maison Indoril, et donc du Temple, la Grande Maison Rédoran obtient ainsi une majorité au Grand Conseil et la régence sur Morrowind. La nouvelle capitale de Morrowind devint Sombrejour, siège des Rédorans sur le continent.

Vvardenfell se trouve quasiment anéantie et tous ses trésors archéologiques enfouis sous des mètres de cendres. Les rares habitants ayant survécu au cataclysme sont contraints de fuir l'atmosphère asphyxiante de l'île, et se réfugient à l'ouest ou au sud, sur le continent. D'autres se réfugient à Solstheim, où ils s'installent au Rocher du Corbeau et fondent de nouvelles colonies, comme Sathil et Oleer Mar.
La biodiversité de Morrowind non adaptée aux Terres-Cendres disparait presque entièrement et ne doit sa subsistance partielle qu'à l'archimage telvanni Néloth, qui s'installe lui aussi sur Solstheim.

Durant la Quatrième Ère, la situation de Vvardenfell, autrefois le cœur de Morrowind, est incertaine. En effet, les Dunmers ignorent généralement ce qu'il est advenu de l'île et les rares parmi eux à en savoir plus évitent probablement d'en parler.

Notes et références

Bibliographie

Références