Rasoir de Méhrunes

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Skyrim daguemehrunes.png

Le Rasoir de Méhrunes est, comme son nom l'indique, l'artefact du prince daedrique Méhrunes Dagon. C'est une dague en ébonite dont il est dit qu'elle est capable d’occire n’importe quelle créature instantanément[1].

Les Ayléides auraient tentés pendant plusieurs années d'obtenir le Rasoir en trouvant le Nefarivigum mais celui-ci disparait, englouti par la montagne, au début de la Première Ère[2].

Au cours de la deuxième ère, un Argonien nommé Cherche-Tracas achète une vieille dague dans une brocante de Coeurébène. Rapidement, il est pourchassé par des cultistes qui pensent qu'il s'agit du Rasoir. Sans en avoir le cœur net, l'Argonien préfère s'en débarrasser dans un cour d'eau[3].

Et puis, il y a eu cette fois où j'ai acheté cette vieille dague dans une brocante de Coeurébène. Je la portais à ma ceinture quand ces cultistes ont commencé à me pourchasser en criant "Le Rasoir! Le Rasoir!". Je l'ai jetée à l'eau et je me suis enfui.— Cherche-Tracas, 2E 582

Durant la Guerre des Alliances, le Rasoir est séparé en plusieurs morceaux[4].

En 2E 582, un groupe d'adorateurs de Dagon attaque le petit village du bosquet aux murmures. Ils ouvrent des Portes d'Oblivion jusqu'aux Terres Mortes permettant à des hordes de Daedra de détruire la ville. Quelques survivants, aidés par la Guilde des Indomptables, arrivent à éliminer les adorateurs. Dagon, fortement impressionné, accepte de refermer les Portes et d'épargner les survivants si la chef du village, Gilraen, accepte de devenir sa championne. Le pacte est formé et les portes se referment sur la Bosmer qui se retrouve dans les Terres Mortes. Là-bas, Gilraen devient la maitresse du Rasoir. Après son sauvetage par son mari et quelques Indomptables, Gilraen revient sur Tamriel avec le Rasoir[3].

Le Rasoir aurait été en possession de Néloth alors en guerre avec Gothren avant de se le faire voler par une troupe d'acrobates qu'il avait prit pour des espions[5].

La Confrérie noire la convoite pendant des générations. Cependant, vers 3E 325[1], la Confrérie est décimée par une vicieuse bataille interne pour le pouvoir. On suspecte cet artefact mythique d'être impliqué dans l’affaire[6].

Un aventurier le découvre en 3E 427 au fond d'un tombeau dunmeri de Morrowind, lui rend ses pouvoirs avec l'aide du Prince Daedra et disparait avec[7].

Plus tard, en 3E 433, un archimage telvanni, Frathen Drothan[8] se serait lancé dans l'excavation de l'arme, enfouie dans d'énormes galeries souterraines en Cyrodiil[9]. La tentative se conclut par un échec, mais on raconte que là encore, le Rasoir aurait été récupéré par un aventurier inconnu[10].

Par la suite, le Rasoir aurait été fragmenté. Des groupuscules se forment alors pour garder à jamais les morceaux de l'artefact cachés et séparés[11].

Ce n'est qu'en 4E 201 qu'un citoyen d'Aubétoile en Bordeciel ouvre un musée sur l'Aube mythique[12]. Ce citoyen est un descendant de ce culte, et a déjà en sa possession un fragment du Rasoir. C'est alors qu'il engage un aventurier pour retrouver les fragments, disséminés chez les descendants des gardiens de la Dague, en Bordeciel. Une fois les morceaux rassemblés, les deux complices se rendent au sanctuaire de Dagon. On ignore ce qu'il arrive exactement, mais le Prince de la Destruction et du Changement leur répond bien ce jour là[13].

Notes et références